Billet rédigé avant les matchs européennes du jeudi soir 07 avril.

Wilkommen pour un Fantasy Coach Bundesliga 2021-2022.

Comme son cousin anglo-saxon Fantasy Premier League dont il reprend les grandes lignes bien qu’avec de vraies différences ( particulièrement transfert & changement), ce jeu gratuit est organisé par la ligue officielle. Gage de German Qualität.

S’il est accessible en anglais, il n’est pas en langue français. Une application mobile est également disponible.

Pour jouer, il faut se créer un compte, ici : https://fantasy.bundesliga.com/

Et pour rejoindre notre Ligue qui répond au nom de « Fantasy Coach », c’est ici : https://fantasy.bundesliga.com/leagues/95705

A noter que le site officiel de la Bundesliga propose avant chaque journée des articles en anglais sur les compositions probables (titulaires, blessés, suspendus…)  attendues  ainsi qu’un Player Picks décliné entre 3 recommandations premium, moyennes et bon marché pour chaque catégorie de poste (gardien, défenseur, milieu, attaquant).

Ci-dessous, vous trouverez les grands principes gouvernant ce jeu.

Constitution équipe :

A partir d’un budget de départ de 150M€, composition d’un effectif avec 2 gardiens, 5 défenseurs, 5 milieux et 3 attaquants. Un manager, une équipe.

Avant le premier match de la journée de championnat (vendredi soir en général), 11 joueurs à mettre sur le terrain et 4 sur le banc qui peuvent rentrer uniquement de manière manuelle et à la condition expresse que le match du joueur entrant ne soit pas commencé. Jamais de changement automatique comme dans la Fantasy Premier League en cas d’absence d’un joueur. Donc, on peut opérer des changements alors que la journée de championnat est commencée.

Règles d’attribution des points

Seuls vos joueurs titulaires à la fin de la journée de championnat gagneront des points pour votre équipe.

Le système de points est à consulter sur ce lien https://fantasy.bundesliga.com/page/scoring_rules

Outre les bonus habituels (but, passe, clean-sheet, temps de jeu…), il fait la part belle aux joueurs qui gagnent des duels et à ceux qui frappent au but.

A l’exception notable des gardiens de but, vous devez choisir un joueur vedette par ligne (attaquant, milieu, défenseur). Ces joueurs vedettes, que vous pouvez changer à chaque journée, marqueront 1,5 fois les points récoltés lors de la journée de championnat. Si vous ne sélectionnez pas vos joueurs vedettes, vous n’obtiendrez pas de points supplémentaires.

Les scores de vos points marqués sont mis à jour au fur et à mesure.

Sauvegarde automatique du onze de départ et des joueurs vedettes : votre équipe et tous les changements que vous faites sont donc sauvegardés automatiquement. Il n’y a pas de bouton de sauvegarde. Pendant une absence prolongée, l’équipe en place continue de scorer.

Substitutions du manager

En tant que manager, vous pouvez remplacer des joueurs à tout moment. A condition que le joueur entrant n’est pas commencé à jouer cette journée. 

Si vous retirez un joueur qui a déjà joué lors d’une journée de championnat, vous perdez ses points et vous ne pourrez pas le remettre sur le terrain lors de cette même journée de championnat.

En revanche, vous pouvez remplacer vos joueurs vedettes par des joueurs de votre équipe (titulaire ou remplaçant), du moment que leur club n’ait pas encore joué lors de cette journée de championnat.

Transferts

Vous pouvez modifier votre effectif tout au long de la saison sur le marché des transferts. Le marché des transferts est ouvert pendant les jours de repos de la Bundesliga. Vous ne pouvez pas transférer de joueurs pendant les week-ends de match.

Une fois la saison commencée, les transferts sont limités à trois pour la période entre deux journées de championnat. Donc impossibilité de renouveler complètement son effectif entre 2 journées. UNE DES GRANDES DIFFRENCES AVEC FPL.

Plusieurs fois dans la saison (souvent lors des trêves internationales), les transferts sont illimités et permettent donc de rechaper entièrement (ou pas, c’est au choix) sa team.

Pas de wildcard et autre free hit

Le prix des joueurs fluctuera en fonction de la performance de chaque joueur par rapport aux autres joueurs de la même position. La valeur du joueur est déterminée après que tous les matchs de la semaine aient été joués.

Au moment d’acheter des joueurs, plusieurs filtres sont disponibles : par club, par poste, par prix et en fonction de certaines stats fantasy (points, moyenne, forme, rapport/qualité, dernière performance, popularité).

Astuces

En cas de match reporté, annulé ou suspendu, les joueurs des équipes concernées se verront appliquer un score identique à leur moyenne actuelle de la saison dans le Fantasy Manager donc lorsque l’on sait qu’un match est reporté, on peut sécuriser certains points en sélectionnant des joueurs des équipes concernées.

Vous pouvez remplacer les joueurs de votre effectif tant que le match du joueur concerné n’a pas commencé. Ce point est important puisqu’il vous permet de sélectionner vos joueurs non seulement au regard de leur qualité individuelle et autre valeur financière mais aussi en fonction des jours de matchs. Par exemple, un de vos joueurs n’est pas sélectionné pour le match de son équipe qui a lieu le vendredi soir : vous pouvez le remplacer par un autre joueur de votre banc avant que le match de celui-ci ne commence (vous pouvez changer de schéma de jeu par la même occasion, seule contrainte l’effectif disponible sur votre banc). Toujours dans cet exemple, votre joueur du samedi réalise une piètre performance : vous pouvez à son tour le remplacer à la condition expresse d’avoir dans votre effectif un joueur appartenant à une équipe jouant le dimanche. 

Donc on peut chercher les gros coups sur les premiers matchs puisque l’on peut les remplacer en cas de défaillance, toujours dans la limite de son propre effectif.

Le principe fonctionne également pour les joueurs vedettes qui peuvent donc être modifiés entre le vendredi et le dimanche.

Pensez à bien valider vos transferts.

Vous hésitez à débuter ? Faites le test sur cette fin de saison pour découvrir et vous pourrez ainsi être performant lors de la prochaine saison.

Vous pouvez aussi nous rejoindre, la ligue Fantasy-Coach.

Les matchs de la journée

VfB Stuttgart – Borussia Dortmund

En ouverture, un duel entre un club historique qui pour sa seconde saison depuis son retour dans l’élite allemande cherche à assurer le plus rapidement possible son maintien et une équipe seconde au général et qui reste à l’affût d’un hypothétique coup de moins bien du Bayern. Bref, ils ne boxent pas cette saison dans la même catégorie.

Restant sur quatre rencontres sans défaite (2v, 2n), les hommes de Pellegrino Matarazzo n’ont rien à perdre, si ce n’est 3 points. L’effectif est plutôt jeune, avec des promesses talentueuses qui ne demandent qu’à s’aguerrir. Le problème, c’est que le visiteur du soir est un Borussia qui reste sur une claque à domicile dans le duel des grosses cylindrées qui l’a opposé la semaine dernière à Leipzig (1-4). Pas le meilleur client pour que la jeune garde se fasse les crocs.

Des buts pour un Dortmund en reconquête 1-3


FC Bayern München – FC Augsburg

Match sur le papier déséquilibré pour cette opposition entre voisins bavarois. Entre un Bayern, qui s’il caracole en tête du championnat vers un dixième titre consécutif, voudra préparer au mieux son match retour de Champions League de la semaine prochaine, tout en essayant cette fois-ci de ne pas se retrouver à 12 sur la pelouse (et je ne vise pas l’arbitre…) alors qu’Augsbourg, qui reste sur deux belles victoires, lutte comme souvent ces dernières années pour son maintien. Les coéquipiers de la pépite américaine Pepi arrivée au mercato hivernal montrent des progrès dans le jeu depuis quelques matchs et voudront rapporter un bénéfice comptable de leur court déplacement à l’Allianz Arena.

Cette saison, les hommes de Nagelsmann sont irréguliers et ont parfois réagi voir sur-réagi en mode score de tennis : on va donc s’enflammer sur un Rekordmeister vexé d’avoir pris mercredi soir un gros vent espagnol. 6-1


VfL Wolfsburg – Arminia Bielefeld

Sévèrement déchiquetés par Augsbourg la semaine dernière et définitivement bien loin des objectifs initiaux de qualification européenne, les Loups sont une des grosses déceptions de la saison et accueillent dans un match devenu à gros enjeux Bielefeld et son jeu restrictif/cadenassé (c’est selon l’appétence de chacun). 

Dans ces matchs au couteau pour la lutte pour le maintien, Bielefeld me semble mieux préparé, au moins mentalement, alors que le jeu proposé par Wolfsburg est vraiment pauvre. Malheur au perdant 1-1


FC Köln – FSV Mainz 05

Battues toutes deux lors de leurs dernières rencontres, ces deux équipes y ont peut-être abandonnées à cette occasion leurs folles espoirs d’une aventure européenne la saison prochaine. Une défaite pour l’un des 2 protagonistes signifiera la fin de son hypothétique rêve européen.

Pas folichonne et avec des absences notables sur cette opposition, Cologne reste une équipe difficile à manier cette saison et cherchera à se rassurer à domicile alors que Mainz et sa bonne défense viendront prendre un bon point pour enrayer leur spirale de défaites. Bref, un match de milieu de tableau où l’assise défensives des forces en présence pourrait prendre le pas sur les atouts offensifs des 2 clubs qui n’en manquent pas si on regarde les bonnes stats individuelles des buteurs et Buckardt (9 buts, 28 matchs) et Modeste (15 buts, 26 matchs). Attention toutefois ce dernier est annoncé incertain pour ce week-end. Nul avec but 1-1


SpVgg Greuther Fürth – Borussia M’gladbach

Depuis quelques matchs, le Borussia revit offensivement et consolidera mathématiquement son maintien à cette occasion face à la troisième équipe bavaroise du championnat qui luttera, une nouvelle fois, avec l’énergie du désespoir. Une stratégie particulièrement payante la semaine passée.

Aussi, c’est une lanterne rouge décrochée au classement qui reçoit mais certainement pas en victime expiatoire : devant leurs supporters et en s’appuyant sur la bonne saison de son avant-centre Hrgota, Die Kleeblätter vont s’accrocher pendant une heure avant de baisser pavillon sous les coups de butoirs de l’armada offensive retrouvée du Borussia (Bensebaini sur CPA, Neuhaus, Thuram, Embolo et autre Stindl pourraient s’en donner à cœur joie, comme lors de leur fulgurance collective qui lui a permis de sortir le Bayern de la Pokal en décembre sur le score sans appel de 6-0. Attention pour les Poulains, tout excès de suffisance serait punissable au Sportpark Ronhof Thomas Sommer Stadium. Des buts dans un match ouvert. 1-3.


Hertha Berlin – FC Union Berlin

Le derby berlinois devrait être très disputé.

La récente nomination de Félix Magath au poste d’entraîneur a su provoquer chez ses joueurs, désormais organisés en 4-1-4-1 un sursaut plutôt salvateur au regard des dernières sorties. Malheureusement, plusieurs absences vont obliger le coach à la poigne de fer à revoir sa composition d’équipe, alors qu’il avait su apporter une certaine solidité défensive à une équipe qui en manquait cruellement. 

L’Union profitera de l’occasion pour enfoncer la Vieille Dame tout en grapillant de précieux points en vue d’une éventuelle qualification européenne, toujours possible.

Un nul parce que l’on ne veut pas trop se mouiller sur ce match pour le moins indécis. 2-2


VfL Bochum 1848 – Bayer 04 Leverkusen

Toujours troisième malgré les blessures longues durées de son maître à jouer Wirtz (croisés), de sa pépite défensive Frimpong (déchirure du ligament de la cheville) et de son espoir français Amine Adli (cuisse), l’entraîneur du Bayer Gerardo Seoane pourra à nouveau lors de ce déplacement faire briller la profondeur de l’effectif mis à sa disposition.

Pour se faire, il faudra terrasser un promu qui réussit sa saison et qui prend de plus en plus d’assurance comme en témoigne sa récente victoire surprise sur la pelouse d’Hoffenheim la semaine dernière (doublé d’Asano). Les coéquipiers d’Holtmann seront donc à prendre au sérieux dans un match qui sera certainement plaisant. Et donc placé sous le signe de l’offensive. 2-2


Eintracht Frankfurt – SC Freiburg

Match intéressant pour la qualification aux places européennes.

Défait par le Bayern sur le rectangle vert, Fribourg a fait appel pour invalider sur tapis vert ce résultat (le Bayern a joué à 12 quelques secondes) et poursuivre ainsi le cas échéant sa précédente série interrompue de 7 matchs sans défaite. 

Toujours qualifiée en Ligue Europa avec Barcelone comme adversaire, l’Eintracht reçoit une seconde fois consécutive dans son antre du Deutsche Bank Park, après la désillusion du résultat nul contre Greuth Fürth la semaine passée. L’entraîneur Oliver Glasner est critiqué sur ses compositions car il aligne souvent le même onze de départ alors que son équipe s’appuie sur un style de jeu direct à haute intensité, physique et à rythme rapide. Aussi, il a donné une journée de repos à ses joueurs dimanche et en prévention d’un possible coup de fatigue notamment de ses internationaux, il devrait pour une fois faire tourner quelque peu son effectif. 

Surtout que c’est la deuxième meilleure défense du championnat qui se présente cette fois-ci : les hommes de Christian Streich ont de telles certitudes dans le jeu, notamment avec un bloc défensif de haut niveau que je les vois ramener quelques choses de ce déplacement. Là aussi, le seul bémol est une possible fatigue des fribourgeois puisque c’est souvent le même onze de base qui débute.

Tout autre résultat qu’une victoire signerait l’abandon des ambitions européennes de Francfort alors qu’au contraire Fribourg viendra consolider sa cinquième place. 1-1


RB Leipzig – TSG Hoffenheim

Défait une nouvelle fois contre toute attente face à un adversaire largement à sa portée, et qui plus est cette fois-ci à domicile lors de la dernière journée, Hoffenheim voit sa qualification à la prochaine Ligue des Champions s’éloigner doucement et se déplacera donc à la Red Bull Arena pour se relancer contre un adversaire direct à l’Europe. Pour ne rien gâcher, son excellent arrière gauche Raum ainsi que ses compères défensifs, Akpoguma et Kevin Vogt seront absents car suspendus.

Autant dire que la tâche s’annonce ardue puisque le fleuron de la galaxie Red Bull reste lui sur une série de 10 matchs sans défaite toutes compétitions (7V 3N), avec la semaine dernière une victoire de prestige sur la pelouse de Dortmund (1-4). L’entraîneur Domenico Tedesco a trouvé la bonne carburation et continuera de s’appuyer sur un N’Kunku de gala démontrant en club que son nouveau statut d’international n’est pas usurpé.

S’appuyant une nouvelle fois sur ses talents, Leipzig sur sa lancée 3-1

On attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks

Pour cette sélection, on cherchera à sélectionner par ligne certains « indispensables » pour donner une ossature à notre effectif.

On y adjoindra des profils, un peu moins premium, mais qui offrent un bon rapport rendement/prix et surtout un calendrier favorable sur les prochains matchs.

Et enfin, classiquement comme pour toute équipe Fantasy, des joueurs de complément viendront parachever notre effectif avec l’objectif affirmé de nous donner une profondeur afin pourquoi pas de manager certaines substitutions.

Par exemple, Mainz offre cette année plusieurs titulaires entrant dans cette catégorie de joueurs performants, intéressants et à bas coûts.

Pour cette journée #29, Dortmund joue vendredi soir un match plus qu’abordable donc on ciblera die Schwarzgelben. Mönchengladbach jouant contre le dernier, tous ses piliers présentent un intér^t certain (Sommer le gardien

Alors que toujours chez les équipes du haut de tableau, Bayer Leverkusen et RB Leipzig joueront dimanche : nous pourrons donc le cas échéant arbitrer certaines substitutions.

Au regard de la saison actuelle, Erling Haaland (18.5M€ Dortmund), Christopher Nkunku (19.6M€ Leipzig) et Robert Lewandowski (24.4M€ Bayern) sont incontournables.

Gardiens

Un indispensable en ce moment car il est titulaire dans son club et à bon prix, Schwäbe (1.3 M€ Cologne) s’impose comme un de vos deux gardiens.

4 options :

Mark Flekken (8. M€ Fribourg) est le gardien de la deuxième meilleure défense.

Performant et régulier cette saison, Manuel Riemann (6.1M€ Bochum) est une vraie option cette semaine d’autant plus qu’il joue dimanche.

Robin Zentner (6.9M€ Mainz) présente un intérêt certain au regard du calendrier de ses prochains matchs.

Yann Sommer (10.2M€ Gladbach) visera le clean-sheet.

Plus risqués, on trouve aussi des gardiens titulaires ce week-end très bon marché, mais attention toutefois aux déconvenues points : par exemple, Florian Muller (6.9M€ Stuttgart) jouera vendredi soir et sera sollicité. Ou encore, Marcel Lotka (1M€ Hertha Berlin) sera ce week-end le gardien titulaire le moins cher du plateau, le titulaire Schwolow étant blessé.

Défenseurs

Dans son rôle de piston gauche, Angelino (15.5M€ Leipzig) est cher mais souvent intéressant. Guerreiro (14.3M€ Dormund) présente le même profil et a, en plus, l’avantage de jouer vendredi soir.

Pour les moins fortunés, on pourra miser sur Martin (3.9M€ Mainz) qui nous doit une revanche après son flop de la semaine dernière.

Sont également à regarder : Silvan Widmer (7.7M€ Mainz), Niko Gießelmann (5.4M€ Union Berlin), Ramy Bensaibaini (10.8M€ Mönchengladbach) qui tire les penalties, (M€ Leverkusen) alors que Davies (14.5M€ Bayern) est de retour.

Cette saison, Nico Schlotterbeck (10.4M€ Fribourg) est une valeur défensive fiable de la Bundesliga Fantasy, son dernier match face au Bayern en étant le dernier exemple.

Milieux

Revenu à un bon niveau, on peut compter sur Dani Olmo (12.9M€ Leipzig) pour dynamiter les défenses adverses.

Plus audacieux car moins bien en ce moment, Filip Kostic (18.3M€ Francfort) reste intrinsèquement un des meilleurs milieux du championnat et voudra se racheter de leur contre-performance collective du dernier match. Son calendrier à 3 matchs est correct.

Son coéquipier Lindström (10 M€ Francfort) est catégorisé milieu mais occupe une position plutôt haute sur le terrain : il a un profil de différentiel.

A regarder de près : le duo de Mainz Jae-sung Lee (6.5M€) et le néo-international Anton Stach (6.2M€) ainsi que Kerem Demirbay (13.3M€ Leverkusen), Lars Stindl (13.1M€ Gladbach), Masaya Okugawa (7.5M€ Bielefeld), Patrick Wimmer (Bielefeld, 6.6 M€). Tout comme Bellingham (14.3M€ Dortmund).

En fonction de la composition de vendredi soir, on pourra au dernier moment valider ou non l’intérêt pour 2 joueurs de Dortmund Giovanni Reyna (10.7M€) et Julian Brandt (12.1M€).
Malgré un agenda compliqué, la surprise Bochum offre des options pour une profondeur de banc avec des joueurs que j’aime bien  : Holtmann (6M€), Losilla (5.5M€), Elvis Rexhbecaj (5.9M€).

Attaquants

Avant de recevoir la semaine prochaine Köln, le secteur offensif de Gladbach devrait briller en Bavière contre Greuther : nous chercherons donc les bonnes affaires du côté d’Alassane Pléa (15.5M€ ) et Breel Embolo (12.3M€).

Outre la cavalerie légère du Bayern (Müller, Coman, Sané et Gnabry) toujours intéressante, Moussa Diaby (15.6M€ Leverkusen) devra à nouveau endosser le costume de leader offensif pour consolider la troisième place de son club. Son coéquipier Patrik Schick (16.3M€), de retour, devrait bénéficier de plusieurs bons services pour scorer.

Andréa Silva (17.6M€ Leipzig) peut-être une option intéressante car il se trouve à la conclusion des mouvements des excellents pourvoyeurs de ballons que sont les N’Kunuku, Olmo, Angelino et autre Szoboszlai.

Autres belles alternatives : les attaquants de Dortmund Donyell Malen (14.1M€) et Marco reus (16.6M€) alors que Taïwo Awoniyi (9.4M€ Union Berlin ) est en forme.

Pour rejoindre notre ligue, https://fantasy.bundesliga.com/leagues/95705

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook, Twitter et Discord