Billet rédigé le 21 avril.

Der Klassiker, le match tant attendu par l’Allemagne du Football opposera samedi le Bayern Munich au Borussia Dortmund. Autrement dit, le leader du classement accueille son dauphin avec un confortable matelas de 9 points d’avance. Une victoire des Bavarois et le titre est attribué samedi soir.

Des rencontres de Bundesliga du week-end dernier, on retient la victoire du RB Leipzig, une nouvelle fois porté par N’Kunku (remplaçant et passeur décisif sur l’unique but du match), sur le Bayer Leverkusen qui est le grand perdant de cette journée : son vainqueur du jour le dépasse au classement avec dorénavant 2 points d’avance alors que Freiburg cinquième met la pression à seulement un point derrière.

Dans le bas du classement, si Greuther Furth continue d’enchaîner (trop tardivement les matchs nuls pour éviter la relégation, c’est le Hertha Berlin qui réalise la bonne opération en s’imposant sur la pelouse d’Augsburg. Bielefeld défait à domicile par le Bayern est 17ème et donc relégable alors que Stuttgart qui ramène un point de son déplacement à Mainz est barragiste.

A noter que Köln remporte haut la main le derby rhénan en s’imposant chez son voisin (1-3) : avec ce succès de prestige, la saison est belle et bien réussie chez Die Geißböcke.

Enfin, nous connaissons l’affiche de la finale du Pokal, Coupe d’Allemagne, qui opposera Freiburg vainqueur de Hambourg dernier représentant de Bundesliga 2, à Leipzig venu à bout de l’Union Berlin.

Pour jouer, il faut se créer un compte, ici : https://fantasy.bundesliga.com/

Et pour rejoindre notre Ligue qui répond au nom de « Fantasy Coach », c’est ici : https://fantasy.bundesliga.com/leagues/95705

Les matchs de la journée

VfL Wolfsburg – 1. FSV Mainz 05

Les Loups ont pris une secouée 6-1 à Dortmund, en affichant tous les symptômes d’une équipe qui n’y est plus avec 5 buts encaissés en 14 minutes !! Et pourtant la saison n’est pas finie : le maintien n’est pas encore assuré et les 3 derniers matchs au menu proposent 2 déplacements consécutifs à Stuttgart qui lutte pour son maintien et à Köln qui joue l’Europe avant de clôturer son championnat par la réception du probable champion le Bayern, féru de feu d’artifice. Bref, ce serait plutôt une bonne idée pour l’équipe Volkswagen de gagner contre Mainz histoire de s’éviter une fin de saison sous haute tension.

Cinquième plus mauvaise défense du championnat, Wolfsburg n’offre plus aucune garantie et souffre d’un gros manque de confiance à l’image du défenseur central français Maxence Lacroix : méconnaissable cette saison alors qu’il était l’une des révélations de la saison passée, il est out jusqu’à la fin de saison (cuisse). La problématique est collective puisque lors de cette débâcle, cette équipe apathique a couru moins de 100 kilomètres. Première mesure radicale prise par un entraîneur de plus en plus critiqué, entraînements tous les jours et à huis clos : de grosses suées pour gérer lors du sprint final.

A la Volkswagen Arena, Mainz, solidement ancré dans le haut du ventre mou après avoir somptueusement gâché une première partie de saison porteuse de légitimes ambitions européennes, viendra pour gagner avec un jeu porté vers l’offensive (autour de latéraux souvent intéressants Widmer et Martin) : ce scénario idéal peut se réaliser à condition de faire preuve de constance et de motivation. Et ça, ce n’est pas gagné puisque les joueurs de Bo Svensson sont branchés ces derniers temps sur courant alternatif (2N et 2D) et sont surtout l’avant-dernière équipe du championnat (11 défaites en 15 déplacements).

Entre un hôte qui sort d’une humiliation et qui a certainement connu une semaine de resserrage de boulons et un visiteur peut-être un peu trop relâché, un bon gros nul.1-1


RB Leipzig – 1. FC Union Berlin

Deuxième affrontement de la semaine pour 2 équipes de l’ex-RDA qui se sont déjà affrontées cette semaine dans le cadre d’une demi-finale de la Coupe d‘Allemagne qui aura vu les Roten Bullen s’imposer 2-1

Ce nouveau duel entre des équipes européennes en début de saison et qui aspirent à l’être de nouveau la saison prochaine mettra aux prises une équipe de Leipzig qui roule en 2022 sur la plupart des obstacles qui se présentent sur sa route (15V, 4N, 1D) à celle de l’Union Berlin qui reste sur une série de 3 victoires consécutives en championnat. Sur leur trois dernières confrontations, les Berlinois ont à chaque fois su percer les cages gardées par l’international Gulasci, pourtant portier de la deuxième meilleure défense du championnat. Domenico Tedesco fera tourner son effectif afin de concerner tout son monde en prévision des nombreuses échéances (Ligue Europa, Pokal et Championnat).

RB Leipzig favori mais pas une partie de plaisir pour cette équipe bis face à des Eisernen revanchards et motivés. 2-1


Eintracht Frankfurt – TSG Hoffenheim

Match opposant deux équipes qui ont réalisé de très mauvaises opérations la semaine dernière.

Frankfurt qui avait peut-être encore la tête et les jambes à son exploit catalan a perdu non seulement le match mais quasiment tout espoir de qualification européenne via le championnat. En considérant la petite rotation d’effectif amorcée par son entraîneur lors de ce match plié en première mi-temps, on peut penser que maintenant l’Eintracht va consacrer son énergie à sa demi-finale d’Europa League contre les Hammers de West Ham.

Hoffenheim, en faisant nul à domicile contre le dernier, s’est mis en très grosses difficultés et décroche de la course à l’Europe. Restant sur 2 N et 3 D, une victoire est impérative pour continuer à rêver. S’ils y croient peut-être encore, je pense que leur calendrier trop défavorable et le retard pris au classement seront rédhibitoires. Dommage la saison était bonne jusqu’à la mi-mars ou comment s’écrouler dans le money-time. Et pour n erien gâcher plusieurs absences préjudiciables pour cause de suspension (Baumgartner et Kaderabek) ou de blessures ( Hübner et Richards).

Entre ces 2 convalescents, un partage des points sera une nouvelle déception. 1-1


Sport-Club Freiburg – Borussia Mönchengladbach

Instant de vérité pour Freiburg qui a une très belle occasion de confirmer son statut d’équipe surprise de la saison. Une nouvelle victoire offrirait au moins 5 points d’avance sur le 7ème à 3 journées de la fin, et ce quelques soient les autres résultats. Au regard de leur belle saison, l’Europe est une récompense méritée.

Glabach, défait à domicile lors du derby rhénan, n’a plus grand-chose à jouer et viendra pour faire tomber l’équipe surprise de cette saison.

Dans la continuité de ses dernières performances, je vois Freiburg continuer à engranger de précieux points. Victoire 2-1


1. FC Köln – DSC Arminia Bielefeld

Avec un calendrier vraiment favorable, Köln joue l’Europe à fond alors que Bielefeld est actuellement relégable. Pas les mêmes préoccupations alors que l’année dernière ces 2 équipes croisaient ensemble dans les bas-fonds du classement.

A Bielefeld, avant-dernier à 2 points du barragiste et à 3 points du premier non-relégable, on tente un coup de poker avec le fameux choc psychologique en licenciant l’entraîneur Frank Kramer et son adjoint Illia Gruev (Marco Kostmann, actuel entraîneur des gardiens, en intérimaire). Douteux comme ultime manœuvre de survie, cela ressemble davantage au sabordage en règle d’un navire à la dérive depuis 7 matchs (1N, 6D).

Au contraire, Köln rayonne cette saison et a remporté de manière éclatante son derby en s’imposant 1-3 chez son voisin Glabach. Ils vont continuer sur cette dynamique et faire briller à nouveau leur buteur français Anthony Modeste. Victoire 3-0


SpVgg Greuther Fürth – Bayer 04 Leverkusen

Mathématiquement, le sauvetage est encore possible pour Greuther Fürth qui, sur ses derniers matchs, parvient à empocher le point du nul face à des équipes du haut de tableau. Dommage car on a l’impression que ce sursaut arrive trop tard pour ce club qui semble enfin avoir réussi à trouver la juste mesure de ce qu’une place dans l’élite allemande exige pour y rester. En effet, la visite du Bayer pourrait toutefois acter comptablement la relégation des Bavarois s’ils ne gagnent pas. Leverkusen qui a réalisé la très mauvaise opération du week-end dernier ne fera pas de sentiment et empochera les 3 points. 1-4


FC Bayern München – Borussia Dortmund

L’affiche de ce championnat, le premier accueille le second.

Des internationaux en pagaille, deux équipes qui ont besoin de finir la saison sur une bonne note, tout en impactant psychologiquement dès aujourd’hui son concurrent numéro un de la saison prochaine.

C’est aussi un duel de buteurs : Robert Lewandowski aurait des envies d’ailleurs alors qu’Erling Haaland est annoncé à Manchester City. Le Viking coûterait au club acquéreur quelques 300 millions d’euros (clause de départ, salaires et primes). Je trouve la douloureuse un peu élevé pour un joueur qui s’il facture cette année 18 buts et 7 passes en 20 matchs de championnat a souvent été blessé musculairement et n’a pas encore 2 saisons pleines derrière lui. Bref, il a une occasion unique de montrer son niveau et son talent face à la défense du Bayern. Celle-ci n’étant pas impériale et me semblant largement prenable, on devrait voir des buts. On ajoutera que les nombreuses absences défensives à Dortmund offriront à l’ancien de la maison la possibilité de démontrer une nouvelle fois que son titre de meilleur buteur n’est pas usurpé : le serial buteur polonais a scoré 32 fois et 2 passes en 30 matchs de championnat.

Pour cette vitrine du football allemand, j’espère un déchaînement de reprises de volée et buts de renard des surfaces pour un Bayern qui sera une nouvelle fois champion. Et quoi de mieux que de fêter ce qui serait alors la dixième couronne nationale consécutive face à son meilleur adversaire.

Les attaques prenant le pas sur les défenses. 4-3


VfL Bochum 1848 – FC Augsburg

Match entre 2 équipes qui pourraient être intéressantes à regarder évoluer lors de la saison prochaine : Bochum réalise une très belle saison pour un promu avec notamment des beaux coups comme la victoire face au Bayern. Il s’agira donc de confirmer et c’est souvent plus difficile la seconde année : ce club historique a des atouts signifiants pour y parvenir.

Alors qu’Augsburg me semble se redresser petit à petit tant dans le jeu (en net amélioration depuis la nouvelle année) que par la structuration et la composition de son effectif (on construit patiemment ligne par ligne avec de jeunes joueurs prometteurs que l’on va chercher dans les autres championnats). En se positionnant comme un club étape pour de jeunes ambitieux, les résultats pourraient commencer à venir.

Enfin, avant d’en arriver là, il y a un maintien à finaliser. Si Bochum possède 8 points d’avance sur le barragiste à 4 journées de la fin, Augsburg n’en a que 4 et surtout reste sur une grosse désillusion à domicile face à un concurrent direct. En début de saison, je les voyais descendre mais les joueurs de Markus Weinzierl ont toujours trouver les ressources pour rebondir. Le calendrier final des Fuggerstädter n’est pas évident, ce déplacement doit donc être payant.

Aussi, je ne les vois pas perdre. 2-2


Hertha BSC – VfB Stuttgart

Le second topspiel de cette journée concerne cette fois-ci la lutte pour le maintien puisque le 15ème reçoit le 16ème, avec une avance d’un point.

Magath en ramenant la victoire d’Augsburg a certainement gonflé à bloc le moral de ses joueurs. Son expérience semble payer puisque peu de suiveurs de la Buli ne donnaient encore de chance de maintien à la Vieille Dame lors de sa récente intronisation.

Stuttgart connait sa deuxième saison depuis son retour dans l’élite et classiquement celle-ci s’avère plus délicate que la première. Le salut passera par le jeu et on miserait bien sur un centre de la gauche de Sosa pour une finition de Sasa Kalajdzic, qui revenu d’une longue absence doit une revanche à son club.

En tout cas, certainement un match âpre, engagé, pas forcément les plus beaux mais de ceux qui procurent des émotions. Et comme on aime la Bundesliga pour ses postures offensives, on va espérer des buts dans ce match de la peur. On se mouille par une risquette. 2-3

On attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks

Lors de la journée #30, les équipes à privilégier étaient donc le Bayern München, le Borussia Dortmund et l’Eintracht Frankfurt. N’Kulu ayant lui confirmé son statut de joueur incontournable en signant une rentrée décisive.

Pour cette journée #31, l’affrontement au sommet entre les 2 poids lourds nous donne la possibilité de privilégier cette semaine une rotation parmi nos autres équipiers.

On en profitera prioritairement pour intégrer, si ce n’est pas déjà le cas, des joueurs de Leipzig et Köln qui ont des calendriers favorables et qui sont toujours concernés par cette fin de championnat.  Par conviction, on misera également sur certains éléments de Freiburg alors qu’une fois le Klassiker disputé, Dortmund a un calendrier ultra-favorable.

Autre parti-pris : s’alléger en joueurs d’équipes dont j’estime le calendrier à venir trop compliqué : Hoffenheim, Frankfürt et à partir de la semaine prochaine Leverkusen (à titre personnel, je conserve encore une dernière fois Diaby) avant de bifurquer vers d’autres options plus classiques (Bayern, Dortmund).

Une vigilance accrue sur les actifs de Leipzig est à prendre en considération pour les 4 derniers matchs : l’excellent coach Tedesco fait systématiquement tourner son effectif (surtout que les blessés longue durée reviennent) car ils participent encore à 3 compétitions (demi-finaliste de la Coupe d’Allemagne et de l’Europa League, et la troisième place en Bundesliga acquise depuis ce week-end). Par exemple, Angelino est aligné en semaine mais démarre sur le banc le week-end pour rentrer autour de l’heure de jeu : donc bien que ce joueur soit un gros pourvoyeur de points lorsqu’il joue l’intégralité de son match, je vais privilégier Guerreiro (Dortmund) qui a le même profil (rapport qualité prix). S’il ne doit en rester qu’un, ce sera Christopher N’Kunku (et pas seulement parce qu’il a tiré au-dessus lors de la séance de pénalties contre le Stade Rennais lors d’une récente Finale de Coupe de France).

Sur les 2 prochains matchs, en fonction de vos convictions, les joueurs de Stuttgart peuvent être de vraies options différentielles mais risquées, notamment pour les joueurs de complément nécessaires à un effectif comprenant des joueurs premium aux prix plus élevés.

En fin de contrat en 2023 et annoncé un peu partout (Newcastle, Dortmund, Bayern…), Nico Schlotterbeck a l’honneur d’être la tête d’affiche de ce player-picks : international allemand, cet excellent défenseur central de 22 ans réalise avec Freiburg une excellente saison (finale de la coupe + probable qualification européenne) et est le meilleur défenseur du Bundesliga Fantasy.

Gardiens

Dans les cages, on ne change rien d’une semaine sur l’autre et on maintient une nouvelle fois notre confiance à Flekken (8.7M€ Fribourg) qui me semble indéboulonnable jusqu’à la fin de saison et on lui adjoint un gardien petit budget Schwäbe (1.4M€ Köln) ou Marcel Lotka (1.3M€ Hertha Berlin), qui jouera dimanche.

Comme la semaine dernière, 2 alternatives : Gikiewicz (6.4M€ Augsburg) au calendrier favorable et Neuer (12.9M€ Bayern) qui sera mis à contribution par la ligne offensive de Dortmund.

Défenseurs

Si ce n’est pas fait, on intègre Sosa (12M€ Stuttgart) et des éléments de la défense fribourgeoise à choisir prioritairement entre Nico Schlotterbeck (10.8M€) et Kübler (3.6M€), €), attention ce dernier a été malade cette semaine mais devrait jouer (sinon, son coéquipier Lienhart 4.4M€). Le retour du latéral Schmitz (4.5M€ Köln) est à souligner : c’est le pourvoyeur attitré de Modeste .

Davies (14.9M€) a cassé la baraque la semaine dernière et devrait recommencer lors des nombreux duels avec les attaquants de Dortmund.

Différentiels one shot : Bakker (6.1M€ Leverkusen).

 

Milieux

Alors que N’Kunku (19.6M€ Leipzig) est à mon sens obligatoire car probablement le meilleur joueur de la saison, son coéquipier Szoboszlai (12.9M€) est en très grande forme.

Mes préférences pour cette semaine me portent à regarder du côté de Köln : Kainz (9.3M€) et Skhiri (7.1M€) sont d’excellentes options.

Grifo (16.8M€ Freiburg), Filip Kostic (18.6M€ Francfort) et Hofmann (15.7M€ Gladbach) restent des valeurs sûres de la Fantasy qui scorent quelque soit le résultat de leur équipe.

Options différentielles one shot : Wimmer (6.8M€ Bielefeld), Demirbay (13.2M€ Leverkusen).

Attaquants

Bien entendu, Haaland (19.1M€) et Lewandowski (25M€) sont des incontournables.

Notre recommandation nous porte sur Schick (16.6M€ Leverkusen) : ce redoutable finisseur affronte la lanterne rouge. Moins cher et toujours au Bayer, Diaby (15.4M€) titulaire et fer de lance et Paulinho (6.7M€) qui devrait avoir du temps de jeu.

Alassane Pléa (16M€ Gladbach), Taïwo Awoniyi (10.1M€ Union Berlin ), Jonathan Burkardt (9.4M€ Mainz), Anthony Modeste (11M€ Köln) et Sasa Kalajdzic (12M€ Stuttgart) sont toujours nos options préférentielles pour éventuellement compléter votre effectif.

Nmecha (9.2M€ Wolfsburg) est en forme alors que Karim Onisowo (10.1M€ Mainz) ou Uth (10.6M€ Köln) ont le profil pour surprendre.

Pour rejoindre notre ligue, https://fantasy.bundesliga.com/leagues/95705

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook, Twitter et Discord