Billet rédigé le 12 mai.

Clap de fin avec cette dernière journée d’une saison de Bundesliga qui a déjà livré son verdict quant à son podium : Bayern Munich, Borussia Dortmund et Bayer Leverkusen.

Dans le haut du classement, les dernières incertitudes concernent les strapontins qualificatifs aux Coupes Européennes.

Avec un déplacement chez le nouveau pré-relégué Bielefeld, le RB Leipzig et sa différence de buts très favorable n’ont besoin que d’un point pour finir à la quatrième place qualificative à la lucrative Champions League.

Alors que pour l’attribution des 2 places réservées à la Ligue Europa, les 2 favoris séparés par un seul point sont Fribourg cinquième et l’Union Berlin sixième. Alors qu’à 2 points, Köln, assuré au minimum d’une qualification en Ligue Europa Conférence, reste en embuscade en cas de défaites conjuguées de ses 2 concurrents.

On soulignera que le nouveau match nul à domicile du Bayern face à un Stuttgart pourtant barragiste renforce le sentiment que ce Bayern inconstant est déjà en vacances alors que sa saison est plutôt décevante au regard de ses propres critères d’exigence.

Dans le bas du classement, Bielefeld est presque relégué. Il faudrait trop de circonstances favorables pour que le miracle ait lieu. Dernier, Greuther Fürth descend.

Le Hertha Berlin n’a plus besoin que d’un point pour assurer son maintien. Stuttgart barragiste à 3 points doit se préparer à jouer un match décisif contre le troisième de la 2.Bundesliga où il reste la dernière journée à disputer et actuellement, c’est Hambourg SV qui serait au menu (Darmstadt même nombre de points et Sankt-Pauli restant à l’affût). Toujours concernant la 2.Bundesliga, Schalke 04, un an après sa descente, remonte directement alors que le Werder Brême n’a plus besoin que d’un nul pour l’y accompagner. C’est donc le retour de grosses écuries qui s’annonce pour la prochaine saison.

Enfin, Christopher N’Kunku qui a encore réalisé une performance XXL lors de la belle victoire de son club 4-0 (2 nouveaux buts sur 2 offrandes de Nordi Mukiélé) mérite non seulement les honneurs de la tête d’affiche de ce dernier player picks du championnat mais surtout, à mon avis, le titre mérité de meilleur joueur de la saison. A noter qu’il vient à nouveau de remporter le titre de joueur du mois d’avril (le troisième consécutif et le quatrième sur toute la saison – nouveau record Bundesliga).

Je profite de ce dernier billet pour en remercier les lecteurs. C’était pour moi une première. Merci pour vos éventuels retours afin d’envisager une nouvelle saison 2022-2023. Ou pas.

Auf Wiedersehen

Pour jouer, il faut se créer un compte, ici : https://fantasy.bundesliga.com/

Et pour rejoindre notre Ligue qui répond au nom de « Fantasy Coach », c’est ici : https://fantasy.bundesliga.com/leagues/95705

Les matchs de la journée

VfL Wolfsburg – FC Bayern München

Les Loups finissent bien la saison et restent sur 2 belles victoires à domicile (9 buts marqués pour 2 clean sheets).

Bien au contraire d’un décevant Bayern qui, restant sur un nul et une défaite depuis son sacre obtenu lors du Klassiker, finit lui sa saison en roue libre. On peut facilement imaginer que l’état-major bavarois doit tousser devant ces piètres résultats qui, en plus de fausser pour partie la fin du championnat, ne correspondent pas aux prétentions de performance prônées historiquement par un club qui n’est jamais le dernier à faire la leçon aux autres.

Bien que pitoyables notamment au regard des mentalités affichées lors de ces récentes défaillances collectives généralisées à tout un effectif depuis la session à Ibiza, je ne pense pas que les hommes de Nagelsmann soient de nouveau défaits mais considérant d’une part que le malaise est réel et profond au sein du vestiaire bavarois et d’autre part que Wolfsburg a des qualités techniques suffisantes pour les enquiquiner dans le cadre d’une partie jouée avec insouciance, on pronostiquera un match nul à la mode Buli. Match qui pourrait être le dernier de Lewandowski devenu la priorité du recrutement catalan et qui semble vouloir finir sa carrière d’artilleur en chef ailleurs que dans la capitale bavaroise.

Dans le doute sur les intentions des uns et des autres, une risquette pour un nul avec buts. 2-2


Bayer 04 Leverkusen – Sport-Club Freiburg

Match du haut de tableau. Leverkusen finit très fort ce championnat avec 3 victoires qui viennent verrouiller une jolie troisième place de belle facture. L’intégration réussie d’Azmoun offre une variété tactique (2 attaquants ou alors en 9 ½ dans un 4231) qui réussit bien à pallier les absences de Wirtz et Adli. En tout cas au niveau comptable. Le Bayer voudra célébrer devant son public son élan offensif retrouvé, dans le sillage de son buteur Patrick Schick (24 buts en 26 matchs).

En face, Fribourg a perdu à domicile, une nouvelle fois trahie par sa défense qui était pourtant le point fort de l’équipe cette saison alors que la maîtrise du match était à des Breisgauer séduisants offensivement. On pourra objecter un arbitrage douteux qui a flingué ce match entre 2 concurrents directs à l’Europe. Pour ce dernier déplacement, j’attends surtout une réaction face une adversité relevée avec notamment un niveau d’efficacité défensive à retrouver. Un sacré test avant une finale de Pokal pour conclure une saison qui a tout pour devenir historique en Fôret Noire.

Un match de fin de saison prometteur en spectacle. 3-2


1. FC Union Berlin – VfL Bochum 1848

En allant chercher une belle victoire à Fribourg, l’Union Berlin jouera l’Europe et ça, c’est une bonne nouvelle pour le football.

Car l’Union Berlin incarne pour certains le romantisme suranné d’un football familial, punk, populaire et rebelle mais porte toujours haut les dimensions historiques et politiques sous-jacentes des quartiers est de Berlin, et plus particulièrement du quartier berlinois de Köpenick.

Die Eisernen auront fort à faire avec la réception de Bochum, maintenu et qui reste sur 2 victoires consécutives dont une très probante à l’extérieur à Dortmund.

Assurément, un des matchs de la journée.

Une victoire serrée mais je ne suis pas impartial dans l’histoire. 2-1


Borussia Mönchengladbach – TSG Hoffenheim

Match de gala entre 2 équipes qui auront globalement déçues.

Glabach avait l’effectif pour faire beaucoup mieux et s’apprête, je pense, à vivre un mercato agité. Pour une refonte d’ampleur, une des questions clefs sera celle de la capacité du club à vendre les joueurs offensifs à bons prix (Embolo à l’OL pour 15M€, Pléa, Thuram entre autres). Derrière, le taulier Ginter est déjà parti alors que Benseibaini est annoncé dans d’autres écuries (Dortmund notamment).

Hoffenheim s’est écroulé dans le sprint final alors que son début de saison avait été une bonne surprise. Baumgartner veut partir et sa clause de départ à 30 M€ ne devrait pas arrêter les ambitions de riches anglais : grosse perte pour l’un, bonne affaire pour l’autre. Raum va être très sollicité et je le vois bien rentrer dans les schémas de Conte alors direction Londres … ?

Dans une rencontre sans enjeu, avec le probable dernier match de nombreux acteurs normalement sur la pelouse, je vois donc des buts, beaucoup de buts. 4-3


VfB Stuttgart – 1. FC Köln

Le match à gros enjeux de cette dernière journée : notre topspiel.

Du suspens pour Stuttgart qui peut encore éviter la place de barragiste mais il faut impérativement gagner (et que le Hertha soit défait à Dortmund).

Et l’envie de bien finir pour Köln, qui barragiste la saison dernière, est sûr d’être européen l’année prochaine. Reste à savoir dans quelle compétition.

La Mercedes-Benz Arena va pousser ses protégés dans une lutte qui s’annonce passionnante. Modeste et Kalajdzic feront à nouveau trembler les filets dans un match spectaculaire. 2-2

1. FSV Mainz 05 – Eintracht Frankfurt

Mainz finit bien sa saison et accueille dans ce match sans enjeu un finaliste de l’Europa Ligue.

L’Eintracht a perdu son défenseur central Hinteregger out jusqu’à la fin de saison et aurait dû chercher avant tout à préserver l’intégrité physique de ses joueurs afin d’arriver en pleine forme pour affronter les Glasgow Rangers en finale de l’Europa Ligue.

C’est donc tardivement qu’Oliver Glasner s’est enfin converti à la rotation qui a notamment vu Kostic démarrer sur le banc lors du dernier match de championnat avant de rentrer à la mi-temps. J’espère que ce coach ne prendra vraiment aucun risque et donnera avant tout du temps de jeu aux joueurs de banc afin d’être en capacité de proposer un rythme élevé en finale. Et c’est pas gagné à regarder les compositions annoncées dans la presse.

Mainz libéré propose du jeu alors entre ceux qui voudront gagner leur place dans le squad du finaliste et ceux qui diront adieu aux Nullfünfter (Moussa Niakhaté sur le départ, Jeremiah St. Juste a signé au Sporting Portugal), certainement un match encore disputé avec de l’engagement et de la motivation de la part des acteurs présents sur la pelouse.

Match nul sur un score que j’aime bien. 2-2

FC Augsburg – SpVgg Greuther Fürth

Match de sudistes où Augsbourg peut enfin recevoir à domicile sans la pression du résultat.

C’est Greuther qui se présente. L’entraîneur sera la saison prochaine à Hanovre alors que les meilleurs éléments sont déjà courtisés par des pensionnaires de Bundesliga qui ont eu le loisir d‘observer les éléments qui ont sans conteste le niveau. Parmi les bonnes affaires, on peut citer Asta et Hrgota.

Des buts. 4-2


Borussia Dortmund – Hertha BSC

C’est une opposition déséquilibrée entre Dortmund qui est un second qui n’a plus rien à jouer et qui va connaître un remodelage important de son effectif dans les prochaines semaines et le Hertha Berlin qui mathématiquement n’est pas encore maintenu.

Dernier match du cyborg Haaland qui évoluera sous les ordres de Guardiola à Manchester City, il voudra partir en beauté.

Le Hertha sera au taquet et ultra-motivé. Je crois dans son maintien, qui peut aussi s’obtenir en cas de défaite (et là selon, le résultat de Stuttgart).

Pas facile à pronostiquer donc en général, je sors mon score fétiche de 2-2.


DSC Arminia Bielefeld – RB Leipzig

L’Arminia n’est pas encore mathématiquement relégable mais la place de barragiste est quasi-impossible à atteindre. Car outre une victoire impérative, il faut gagner en recherchant une différence de buts kolossale et que Stuttgart se vautre dans les grandes largueurs.

Parce que le football est parfois irrationnel et que Leipzig n’a plus rien à jouer en championnat et sera déjà dans l’optique de préparer sa finale de Pokal, c’est une équipe bis qui se présentera sur la pelouse.

Le souci, c’est que même l’équipe B de Leipzig est supérieure à l’Arminia. Peut-être l’occasion de voir certains jeunes joueurs talentueux.

Victoire à l’extérieur. 1-2

On attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks

Pour cette dernière journée de Bundesliga 2021-2022, on peut s’attendre à des compositions d’équipes pour le moins inhabituelles. Aussi, notre stratégie pour la sélection de nos joueurs fantaisistes sera différente et recommandera de bien intégrer que posséder une vraie profondeur de banc sera tout à fait inutile puisque tous les matchs ayant lieu à la même heure, les rotations seront impossibles. Donc, un onze titulaire composé de choix premium et un banc constitué de joueurs ayant la plus faible valeur financière. En jouant au dernier moment, on pourra profiter des compositions pour constituer son squad.

Les clubs qui ont encore quelque chose à jouer : Union Berlin, Hertha Berlin et Stuttgart surtout, Köln et Bielefeld un peu et à un degré moindre Fribourg.

Gardiens

Dans les buts, du traditionnel : on finit avec notre doublette petit budget avec en titulaire Schwäbe (1.7M€ Köln) et Marcel Lotka (1.4M€ Hertha Berlin) sur le banc.

Défenseurs

Si Christopher Trimmel (11.3M€ Union Berlin) a la côte cette semaine, on lui préfèrera Niko Gießelmann (5.5M€ Union Berlin) alors que notre choix numéro un reste Angelino (15.4M€ Leipzig).

Cette saison, j’ai souvent privilégié les latéraux offensifs : aussi, pour cette dernière journée, on continue en piochant parmi Schmitz (4.8M€ Köln), Widmer (8.2M€ Mainz), Martin (3.6M€ Mainz) et le très entreprenant Mads Pedersen (3.8M€ Augsbourg).

Milieux

N’Kunku (20.1M€ Leipzig) et son coéquipier Olmo (12.8M€) devraient cartonner. Alors que parmi les candidats à l’Europe Haraguchi (6.3M€ Union Berlin), Kainz (9.4M€ Köln) et Skhiri (7.3M€ Köln) nous font de l’œil.

On aime le régulier Hofmann (16.3M€ Gladbach) et les talentueux Jude Bellingham (14.7M€ Dortmund) et Julian Brandt (12.9M€ Dortmund).

Pour les risquettes, on regarde dans 2 directions.

D’abord du côté d’Augsbourg qui accueille une lanterne rouge déjà reléguée, 3 options au choix : Hahn (9M€), milieu jouant avant-centre, Daniel Caligiuri (10M€),leader offensif, et Arne Maier (5.9M€), vrai différentiel.

Puis à Mainz qui joue une équipe de Francfort que l’on imagine déjà tournée vers sa finale européenne et donc potentiellement démobilisée, Jean-Paul Boëtius (7.9M€) et Anton Stach (7.2M€) sont de vraies options.

Attaquants

On attend d’Haaland (19.6M€) un feu d’artifice pour sa dernière apparition sous le maillot du Borussia.

Dans la course à l’Europe, on maintient notre confiance à Anthony Modeste (11.9M€ Köln) toujours buteur et on peut regarder du côté de l’Union Berlin Taiwo Awoniyi (10.3M€) et/ou Sheraldo Becker (6.9M€).

Enfin, parce qu’il finira bientôt par jouer pour la Mannschaft, Jonathan Burkardt (9.8M€ Mainz) n’est déjà plus vraiment une risquette.

Pour rejoindre notre ligue, https://fantasy.bundesliga.com/leagues/95705

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook, Twitter et Discord