Un titre qui se joue jusqu’à la dernière minute et quatre de ses Titans qui se disputent les deux finales Européennes, voici le Bilan de la saison 18-19 de Premier League…

Les Titans:

Champions : City

Honneur aux champions, les Citadins ont conservé leur titre. Une performance qui n’a pas été faite depuis 2009 par United. Pep entre donc dans le club très fermé des managers qui ont réussi le challenge. Les deux autres étant Sir Alex Ferguson et José – Grumpy- Mourinho. Cette saison les Citadins n’ont pas battu de record après les avoir tous fait sauter la saison dernière. Les Citadins n’ont même pas passé la barre des 100 pts. Record ou pas, ce titre aura été épuisant mentalement pour Pep. Il aura fallu une suite de 14 victoires consécutives en fin de saison pour garder les Reds dans le rétro et le titre s’est joué à un point au bout du compte. En plus de la Premier League, les Citadins se sont offert les deux coupes domestiques. Jusqu’à là, aucune équipe masculine anglaise n’avait complété le triplé, une ligne de plus au CV de Pep. Au passage, ils avaient aussi pris le Charity Shield (Trophée des champions) en début de saison, mais ça ne compte pas vraiment. Les Citadins finissent en tête de tous les classements, le plus de buts, le plus de passes, etc etc… Mais derniers au nombre de tacles. Pep ayant décrété que les tacles ne servaient pas son jeu. On peut comprendre sa logique.  

Une saison qui aura été une ‘révélation’ pour B.Silva mais une cata pour Mendy et KdB qui ont passé la plupart de leur temps à l’infirmerie. Kompany arrête là son association avec les Sky Blues, et on parle déjà de Maguire pour prendre sa place.

Dauphin: Liverpool

Klopp et son sourire surdimensionné auront fait peur aux Citadins jusqu’au bout. Ça doit quand même foutre les boules de finir la saison avec 97 pts et de ne pas recevoir le trophée. Enfin bon, il en reste encore un à prendre et un pas dégueu…
L’allemand a maintenant un groupe hyper performant, on savait déjà la qualité du trio Salah-Mané-Firmino mais derrière il y a maintenant Robertson-van Dijk-TAA qui ne laissent presque rien passer et qui participent allègrement à l’attaque. Alison, du coup, fait d’énormes stats. En parlant de stats hallucinantes, personne n’a réussi à passer van Dijk de toute la saison. Ni en Premier League, ni en LdC. #colosse

 

Troise’ : Chelsea

A la surprise générale, les Blues finissent sur le podium de la Premier League. Même Sarri ne devait pas y croire jusqu’à la 37ème journée. Il pensait déjà à son prochain boulot, mais là, pas de bol, entre ce podium et la finale de l’Europa, il aura fait une saison correcte. Enfin… Maintenant qu’Allegri est dispo Sarri pourrait toujours se faire tej. Avec un ‘transfer ban’ à l’horizon pour cet été plus le départ quasi certain de Hazard, ça va être intéressant de suivre ce qui se passe à Stamford Bridge.

Derch du top 4: Spurs

Finalement les Spurs et leur effectif minimum auront réussi à tenir le coup jusqu’au bout. Une place dans le top4 et une finale de la LdC, pas mal. On se dit que Pochettino n’a pas forcément tort de faire du chantage à Daniel Levy son PDG. Il n’aura que l’embarras du choix quand il sera sur le marché de l’emploi. Étant un ancien joueur du PSG, je ne serais pas surpris de l’y voir un jour comme entraîneur.

Premier loser : Arsenal

Cette première saison de l’ère Emery aurait pu se finir sur une note un peu plus haute si les Gunners n’avaient pas vendangés la plupart des dix derniers matches. Enfin bon, une finale Européenne c’est déjà pas mal. La coupe serait franchement bien mais il va falloir un sacré mercato pour retourner dans le top4. Comme tous les ans depuis le départ de Sol Campbell, il va falloir racheter toute une ligne défensive. Il faudra aussi s’assurer que le duo de choc AubaZette où LacaMeyang, c’est selon, reste au club et en forme.

Derch : United

Les Red Devils ont mal commencé leur saison, puis ont viré Mourinho et mis OGS en place tout ça pour finir encore ‘plus pire’. L’été s’annonce chargé pour le Norvégien qui devra trier son effectif en se débrouiller pour avoir un collectif cohérent à la fin août. La première question à se poser sera : « Est-ce qu’il vend Pogba ou est-ce qu’il bâti autour de lui » ? Quoique, à en croire les tabloïds locaux, il semble que Pogba prenne les choses en main dans cette discussion.

La Surprise

Wolves

Les Wolves ont pris la Premier League d’assaut. Pas grand monde avait misé sur des joueurs de NES en début de saison, ou alors comme bouche trou. En revanche en fin de saison, très peu de Teams pouvaient se passer de Jimenes, Jota ou Doherty. Le Mercato sera tout aussi important pour les Loups que pour les Titans. Mais le plus dur sera de conserver les nouvelles stars si des clubs « plus gros » viennent tourner autour d’elles.

Les relégués:

Fulham  

Immense déception. Ce promu avait mis des moyens colossaux pour tenter le maintien et s’est fait reléguer dès la 33ème journée. J’espère que les contrats des nouveaux joueurs ont une clause de relégation. Sinon, je crains que les finances du club en prennent un sale coup.  

Hudd  

Leur promotion en Premier League était improbable, qu’ils se maintienne la saison dernière était impensable et là, le rêve s’arrête. Parviendront-ils à remonter ? Pas sûr. Surtout que les quelques bons joueurs dans les rangs des Terriers vont probablement se faire acheter soit par des clubs qui montent, soit par des clubs établis.  

Cardiff  

La fin d’un cycle pour les clubs Gallois dans le championnat Anglais. Ils auront tenu pendant longtemps avant de passer à la trappe, mais ce groupe n’avait pas le profil d’un club de Premier League. Les confs de presse de Warnock vont nous manquer.

 

Les Fantaisistes

Chers lecteurs, sans qui tout ceci ne serait qu’une perte de temps magistrale, j’espère que les Player Picks vous auront été utiles. La plupart d’entre vous ayant profité de l’aubaine pour faire de meilleurs scores que moi au jeu FPL, je vais prendre ça comme un compliment.  

Félicitations à Amin, qui a réussi à garder Panathinaikos et From the get go à distance jusqu’au bout, un peu à l’image de City. Deux de nos fervents lecteurs et parfois contributeurs sur le podium, ça fait plaisir.

Au jeu des Pronos, c’est Five qui entre cette année dans the Hall of Fame de Fantasy Coach. Il laisse derrière lui KA_Amin, jg13 et bien entendu votre humble serviteur.

 

 

Voilà, une saison de plus dans les archives de Fantasy Coach. Nous faisons ça pour vous et pour vous aider. Donc si vous avez des idées pour améliorer notre site, n’hésitez pas à nous en faire part en remplissant ce petit formulaire, et on tachera de s’adapter…

 

Bon été à tous, et on se retrouve en Août pour débriefer les transferts, analyser les promus et essayer de partir du bon pied en FPL.

 

 

 

 

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter