Bonjour, voici un petit guide Le Championnat des étoiles (LCDEtoiles)  L’équipe / France Football, destiné aux débutants, faux débutants ou même expérimentés. Une nouvelle version 18-19 vient d’être lancée pour la 5ème journée, jusqu’à la fin de la saison. Design revisité, plus de fluidité, quelques nouveautés, la saison démarre enfin !!

Pour nous rejoindre sur notre ligue privée Fantasy-Coach.fr, cherchez la ligue N°16.

Bonne chance à tous les joueurs !!

Système score le Championnat des étoiles :

Avant de parler plus loin du choix des joueurs pour constituer son équipe LCDEtoiles, je préfère détailler le système de points du jeu, qui est primordial pour la suite. Pour le retrouver, il est en page règles du jeu, accessible depuis le bas de la page du jeu.

Points Equipe

Les éléments à retenir :

8 points la victoire à domicile, 12 points à l’extérieur. L’essentiel est dans la victoire !

– Cela dit, avec 6 points le nul à l’extérieur et 2 points la défaite, jouer des équipes à l’extérieur permet de limiter les risques.

– Les bonus/malus du score +/- 2 points par but peuvent avoir leur importance, notamment en cas de score fleuve, surtout pour les gardiens qui prennent déjà -3 par but encaissé. Johnsson a déjà pris -13, -13 et -10 sur 3 journées…

– Invincibilité 12 points pour une Clean Sheet  en tant que gardien ! A noter que le bonus pour un défenseur est passé de 4 à 6 points cette année.

Au-delà des points joueurs, l’essentiel pour marquer des points sera donc de trouver les équipes qui gagneront. En cas de doute, miser sur des équipes à l’extérieur est une stratégie moins risquée qu’il n’y parait.

Ex :

Je prends 3 joueurs d’une même équipe, ils n’ont aucun point footballeur pour simplifier, uniquement des points équipe.

Domicile :
Victoire (minimum 1-0) (8+2)*3 = 30 points
Nul 2*3 = 6 points
Défaite (minimum 0-1) (-2-2)*3 = -12 points

Extérieur :
Victoire (minimum 0-1) (12+2)*3 = 42 points
Nul 6*3 = 18 points
Défaite (minimum 1-0) (2-2)*3 = 0 points

Je reviens juste sur les 12 points de clean sheet, un 0-0 à l’extérieur vaut 18 points pour un gardien, 26 points si un but de raccroc est marqué dans les arrêts de jeu pour son équipe.

Conclusion :

-> Miser sur les équipes que l’on voit gagner, dans le doute des équipes à l’extérieur

-> Trouver une équipe qui gagne à l’extérieur, c’est un jackpot !

-> Avoir un gardien qui enchaîne les clean sheets, c’est un jackpot !

 

Points footballeur

Les notes de l’Equipe
Rien de spécial à signaler, si ce n’est que certains joueurs peuvent être pris en grippe ou d’autres systématiquement surnotés. Avec la coupe du monde, on peut imaginer que Mbappé aura 9 tout le temps ^^.

Les buts encaissés
Il vaut mieux en général éviter les équipes qui enchainent les 6 ou 7-0, surtout à domicile.

Juste pour le détailler, gardien de but à domicile, défaite 7-0, note l’équipe de 2 sur 10 équivaut à :
-2 (défaite à dom) -2*7 (goal-average) -3*7 (buts pris) -2*4 (note l’équipe) = – 45 points

Les buts marqués 

Trouver les joueurs qui marquent des buts permettra de truster le haut du classement !

Attention pour cette année, le scoring a changé, au lieu de 9 points pour les attaquants, 12 pour les milieux et 15 pour les défenseurs, c’est désormais 12 points pour les attaquants, 15 pour les milieux et 18 pour les défenseurs.

Idéal pour valoriser les attaquants serials buteurs !!

Pour les penalties, anciens parents pauvres du jeu, les points ont aussi été augmentés, 6 points pour un attaquant au lieu de 3, 8 points pour un milieu et 10 pour un défenseur. Fabinho n’est plus là, mais Bourigeaud, Payet ou Mangani seront des milieux chargés de tirer les penalties de leur équipe.

Les passes décisives

De même pour les passes décisives, prime aux joueurs qui arrosent leurs partenaires : 6 points pour un attaquant, 8 points pour un milieu et 10 points pour un défenseur, au lieu de respectivement 3, 5 et 7 points.

Certains joueurs peuvent être classés dans une catégorie différente de leur poste. A noter de gros progrès cette année dans le classement des joueurs, il n’y a quasiment plus d’erreurs manifestes, Pereira classé attaquant pendant plus d’un an, Fulgini latéral toute l’année dernière. Cette année, le seul point flagrant, c’est au niveau des ailiers (allez il y a bien Kolo Muani attaquant au lieu de défenseur à Nantes, Sakho milieu au lieu d’attaquant à Nice). Dans la même équipe au même poste, le joueur à gauche va être milieu et le joueur à droite sera attaquant.

Thauvin est attaquant, alors qu’Ocampos est milieu. Je vous met une petite liste de ces postes préférentiels en fin d’article. Globalement les 10 sont alignés au milieu, même si certains ne sont pas loin d’être des deuxièmes attaquants. A performances équivalentes, le milieu sera plus intéressant. Mais pas sur qu’Ocampos n’égale les performances de Thauvin :D.

De même pour les passes décisives, un latéral qui effectue beaucoup de passes décisives vaudra le coup, c’est plus de points qu’un but pour un attaquant.

Les tacles réussis

La nouveauté de l’année dernière, qui a permis de redonner de l’intérêt au poste qui en avait le moins, milieu défensif, puisque souvent moins à même de marquer ou de faire des passes décisives, mais plus prompt à prendre des cartons jaunes et donc des points négatifs. A noter que pour les défenseurs et gardiens, les points sont désormais de 3 points par tacle réussi et non plus 2 comme pour les milieux et attaquants.

Les cartons

Cahuzac s’est tenu à carreau l’année dernière, c’est Prince Gouano avec 3 rouges qui décroche la timbale ! Paul Baysse se tient prêt à lui succéder !!

Un carton jaune vaut -3 points et un carton rouge -5 points.

Les bonus

Le capitaine double ses points, miser sur un attaquant ou milieu qui marque souvent, c’est comment dire… une nécessité.

Supersub

Le supersub ! La vraie nouveauté de l’année sur Lcdetoiles, présente sur un autre jeu Feeling Sports, Coach Canari (qui n’a pas l’air de reprendre cette année), est désormais intégrée pour le plus grand bonheur des joueurs qui n’auront que quelques minutes par rencontre. Germain titulaire et Mitroglou sur le banc pour un match de l’OM ? Hop, Mitroglou super sub qui rentre et plante un but de raccroc, bim ! Score triplé au lieu d’être divisé par 2 !! Hormis des buteurs/passes décisives, aucun intérêt sur les scores équipes (indexés sur les minutes jouées), il faudra donc privilégier un attaquant ou au pire un milieu.

Premier sentiment sur le sujet supersub, on parle de mini coups de poker qui auront rarement de l’influence, mais où on sera toujours content le jour où ça marchera. Le premier match de la journée le vendredi soir sera peut être le plus indiqué, dans le sens où les compos seront dispo avant la journée. Choupo-Moting sera peut être le must-have de l’année grâce à ce Supersub…

Ce qui complique la donne, c’est qu’on imagine bien un joueur d’une grosse équipe qui cartonne une petite. Sauf qu’ils seront surement déjà 3 titulaires dans vos équipes. Bref, il va falloir trouver des perles rares. Jules Keita en J3, c’est sortie de banc et 35.33 points marqués avec son doublé. En supersub on passe de 17.66 à 106 points !!! En J4 c’est -1,47 points…

Conclusion :

Neymar version 17/18, c’est 19 buts dont 4 penalties et 13 passes décisives, 186 points dans l’ancienne version (uniquement pour les points footballeur buts/penalties/passes décisives). Neymar 17/18 avec le nouveau système de points 18/19 c’est 282 points pour les mêmes performances !!

-> Privilégier les joueurs qui marquent et font marquer. Le différentiel va se creuser avec le nouveau système de notation. Il va être compliqué de se passer de certains joueurs parisiens !

-> Un supersub classique, c’est 20 minutes jouées, pas de buts ni de passes décisives. Dans un bon cas d’une victoire à l’extérieur 2-0, c’est 16 points pour 90 minutes, donc 3,5 pour 20 minutes. C’est cool de voir ses points triplés, mais on ne verra pas souvent la différence. On verra à l’usage si certains supersub récurrents deviennent incontournables.

Cote des joueurs et construction d’équipe LCDEtoiles

Chaque joueur a une cote en début de saison, qui variera en fonction de ses résultats. Personne ne commence en dessous de 6, Neymar et Mbappé valent 18 étoiles.

Tout le monde commence avec un total de 160 étoiles.

Un choix fort à faire en ce début de partie est d’activer l’autorisation de découvert d’un mois. Elle permet d’obtenir 20 étoiles de plus. Attention, cette option coûte 150 crédits sur les 300 de départ, si vous préférez les utiliser sur les transferts de dernière minute, ça se tient aussi.

On peut visualiser son équipe comme un portefeuille boursier, si on a de bons résultats, le portefeuille va gonfler. Au bout d’un mois, 160 étoiles seront peut être devenus 170 étoiles, alors que 180 seront devenus 195, qui redeviendront 175 une fois l’autorisation finie.

Chaque étoile/crédit compte ! Essayez de prendre tous les joueurs qui vous intéressent, vous allez probablement exploser le quota. Le calcul est simple, les bons joueurs valent souvent 14 et plus. En commençant par Neymar et Mbappé, on pourra mettre 10 joueurs maximum sur la feuille de match, ce qui fait juste. LCDEtoiles reste un jeu, où l’essentiel reste de se faire plaisir, de croire en ses équipes/joueurs de prédilection, mais certains prérequis restent indispensables.

Mettre des joueurs qui vont jouer !

Cela peut paraître idiot, mais un joueur qui ne joue pas ne marquera aucun point sur la journée, donc miser sur un inconnu qui n’a aucune chance de jouer, même s’il vaut 6 n’a pas d’intérêt, au contraire, chaque joueur qui ne joue pas du tout voit sa valeur baisser à chaque journée (de quelques dixièmes).

Mettre des joueurs qui vont gagner (Voir la première partie) dans la limite de 3 par équipe.

Miser sur Paris, Lyon, Monaco et Marseille la saison dernière a souvent rapporté plus de points que Metz, Troyes ou Toulouse.

Trouver des bonnes pioches

Plus exactement des joueurs moins chers que d’autres mais qui seront titulaires au même poste. Exemple sur le début de saison, avec Nsoki titulaire en latéral gauche qui coûte 9 à comparer à Meunier qui coûte 15. Les dijonnais sont de bons exemples également, Haddadi et Rosier à 11, Runarsson à 10 (score J1 : 15, score J2 : 24, score J3 : 34)

Le jeu commençant cette année en J5, les bonnes pioches du début de saison ont déjà vu leurs cotes corrigées, contrairement aux années précédentes, ou le processus pouvait prendre plus de temps. Boscagli est déjà à 11, alors qu’il aurait probablement commencé à 7 ou 8 en J1. Qu’à cela ne tienne, nous allons quand même vous en indiquer à chaque Player Picks !!

Remplir le banc

S’il peut paraître intéressant de mettre 11 joueurs confirmés sur le terrain, le banc n’est pas à négliger. Si les points marqués seront divisés par deux, ils existent tout de même et les valeurs des joueurs évolueront bien.

Cela peut permettre de tenter des paris, d’autant plus avec le supersub.

Une très bonne journée permet de gagner une dizaine d’étoiles en valeur. En sachant qu’un Cavani qui part de 17 gagnera moins en valeur que Del Castillo à 9 qui marque un triplé.

Une équipe panachée de joueurs confirmés et de bonnes pioches peut permettre un joli gain de valeur.

Ces étoiles gagnées permettent au fur et à mesure de l’année de mettre de plus en plus de bons joueurs. En ayant déjà 200 étoiles plutôt que 160, on peut vite avoir plus de latitude et mettre tous les joueurs que l’on a envie de mettre.

Revendre toute son équipe en fin de journée

Ou plus exactement au moment de refaire l’équipe de la semaine d’après. Lorsque l’on revend un joueur qui n’a pas joué la journée en cours, sa valeur a baissé, c’est donc une perte en étoile qui s’annonce. On peut le revendre pour son prix d’achat uniquement si on vient de l’acheter.

Si j’achète Cavani à 17, qu’il joue la quatrième journée, marque un doublé, sa valeur passe à 18.

Il se blesse à l’échauffement de la deuxième journée. Sa valeur passe à 17,6.

  • Cas N°1 : Je le revends et le rachète pour la deuxième journée. Je peux le revendre à 18 car il n’a pas joué.
  • Cas N°2 : Je le laisse dans mon équipe, ayant joué au moins un match, je le revends à 17,6.

Chaque étoile ayant son importance pour choisir les meilleurs joueurs, si vous avez le temps, n’hésitez pas à tout revendre, vous aurez aussi la satisfaction de voir l’état de votre « portefeuille » (200 étoiles à la fin du mois de septembre par exemple).

Modes de jeu différents en fonction de la disponibilité de chacun

Ce jeu LCDE peut s’appréhender de différentes manières, on peut jouer pépère en passant une fois par mois, une fois par semaine, plusieurs fois par semaine, ou en mode hardcore à checker toutes les compositions d’équipe une heure avant chaque match, en ayant suivi pendant la semaine les absences et compos probables. Je vais essayer de détailler les principaux axes à tenir en fonction de votre mode de jeu.

Mode pépère : Replacement défensif d’Ibra

Vous ne suivez pas plus que ça le championnat, mais vous avez suivi des potes et faire mieux qu’eux alors qu’ils scrutent chaque journée à fond, c’est cool. Un seul mot d’ordre, la sécurité ! En ne changeant quasiment pas son équipe, il ne faut pas tenter de mettre le joueur surprise, mais miser sur des valeurs sûres qui joueront un maximum de matches, dans des équipes de haut de tableau.

Lors de vos rares passages, pensez à changer les blessés longue durée, les flops, que ce soit pour des joueurs ou des équipes.

Vous ne finirez pas dans le top des joueurs du LCDE, mais ayant ciblé les joueurs quasi surs d’être titulaires, indépendamment du calendrier, vous marquerez peut être plus que des joueurs plus aventureux à chaque journée.

Mode hebdomadaire : Cartons rouges de Paul Baysse

Comme pour le mode pépère, un seul objectif, valider au max les joueurs titulaires.

Avec une variante notable, choisir les équipes que l’on voit gagner la semaine en question.

L’excellente chronique hebdomadaire player picks Fantasy-coach de Tiego vous aidera à dénicher les joueurs parfaits pour la journée. Côté suspensions et blessures, notre page remise à jour à chaque journée vous permettra en regardant rapidement dans la semaine à éviter les suspendus et blessés de longue date.

Comment savoir si un joueur sera titulaire ? Rien ne le garantit, cependant, voici quelques exemples de la saison dernière :

En attaque à Marseille, Thauvin et Payet opérationnels étaient titulaires quasi-assurés. Germain et Mitroglou, eux étaient en rotation. A budget égal, toujours privilégier celui qui est titulaire. Même à budget inégal d’ailleurs 🙂

Le début de saison est compliqué puisque certaines équipes ne sont pas encore au top, certains joueurs arrivés tard ne sont pas prêts…

Mais en démarrant après 4 journées, le tableau devrait déjà être plus clair dans la majorité des équipes !

Certains coachs sont aussi adeptes d’une équipe-type qui ne varie quasiment jamais et ne font presque aucune surprise dans les compo, ils sont à privilégier.

Mode multi-hebdomadaire : Accélérations de Mbappé

Passage la semaine sur fantasy-coach pour checker les présences/absences, vendre ses joueurs, racheter les nouveaux en fonction des matches de la semaine.

Le week-end, effectuer des changements de dernière minute au besoin. Cette option qui coûte 10 ou 15 crédits permet de vendre un joueur, d’en racheter un autre (toujours dans la limite des 3 joueurs par club et de son budget) et de faire un changement au même poste ( ou un autre poste si le joueur est sur le banc).

Exemple : Match Caen-Lyon de samedi, je pense que le milieu lyonnais sera constituée de Fékir (17 etoiles), Tousart (13 étoiles), Ndombele (13 etoiles). Devant, Dembele, Depay, Traoré.

Je choisis de prendre Fékir qui a marqué plus de buts l’année dernière. Au passage, mon budget atteint la limite autorisée, ce qui veut dire que je n’ai plus de marge pour des transferts. La journée commence vendredi soir avec Nice-Rennes, les effectifs sont bloqués pour la journée.

Samedi 16h15, je me rends compte que Pep Genesio fait confiance à Terrier titulaire, avec Fékir sur le banc. Je peux alors vendre Fékir, récupérer 17 étoiles, acheter Terrier à 11 étoiles, retourner sur la page équipe et faire un transfert de dernière minute pour switcher Fékir par ma nouvelle recrue.

Cette option coûte des crédits LCDE, en sachant qu’on en obtient tous 300 au départ et qu’à chaque match on en touche un petit peu. On ne peut pas faire n’importe quoi, mais à un ou deux transferts par match, on tient un certain temps !

Plus on a suivi les absences/présences, moins de changements il y aura à faire.

Mode Hardcore : Efforts défensifs de N’Golo Kanté

On compose et recompose son équipe toute la semaine, en affinant au maximum les absences pour effectuer un minimum de transferts de dernière minute pendant le week-end.

Vendredi soir 19h45, compositions d’équipe et ajustements liés au groupes annoncés.

Samedi 16h, compo du match de 17h, transferts de dernière minute au besoin

Samedi 19h, compo des matchs du samedi soir, transferts de dernière minute au besoin

Dimanche avant chaque match où l’on a des joueurs, la même !

Pour tenir la distance niveau transferts, il faudra probablement passer à la caisse un moment, à moins d’avoir un paquet de filleuls actifs.

Bonnes pioches

Sélection non exhaustive bien sur

Milieux qui jouent attaquant/ailier Joueur Club Valeur  
Lopes Monaco 15
Bamba Lille 13
Ocampos Marseille 13
Dossevi Toulouse 12
Hamouma Saint Etienne 12 Blessé actuellement
Sliti Dijon 12
Bouanga Nîmes 11 Blessé actuellement
Tait Angers 11
Terrier Lyon 11 Blessé début de saison
Evangelista Nantes 10
Kwon Dijon 10 Se remet d’une blessure aux croisés
Limbombé Nantes 10 Plus gros transfert nantais, à voir
Radonjic Marseille 10 En future concurrence avec Ocampos
Salibur Saint-Etienne 10
Thomasson Strasbourg 10
Benezet/Blas/Coco Guingamp 9
Del Castillo Rennes 9
Doumbia Reims 9
Fulgini/Reine-Adelaide Angers 9
Grandsir Monaco 9
Titulaires probables pas cher Joueur Club Valeur  
G Samba Caen 8 Titulaire
G Butelle Angers 8 Titulaire
D Eboa Eboa Guingamp 8 A pris la place de Sorbon en défense centrale
D Bodmer Amiens 6 Probablement pas titulaire à tous les matches
D Gradit Caen 6 Blessé en début de saison, il pourrait redevenir titulaire.
M Cahuzac Toulouse 8
M Didot/Phiri Guingamp 8
M Khaoui/Oniangue/Peeters Caen 8
A Ajorque Strasbourg 9
Supersub Joueur Club Valeur Entrées en jeu/buts 
D Bodmer Amiens 6 4/0
A Kanga Angers 6 2/0
A De Préville Bordeaux 9 2/0
A Tchokounté Caen 8 1/0
A Keita Dijon 8 4/2
M Ngbakoto Guingamp 8 2/0
A Araujo Lille 10 2/0
A Cornet Lyon 9 3/0
A Mitroglou Marseille 13 2/1
A Pellegri Monaco 10 2/1
M Sambia Montpellier 9 4/0
D Le Tallec Montpellier 6 4/0
M Boschilia Nantes 9 2/0
A Le Bihan Nice 7 1/0
A Depres Nîmes 9 4/1
M Draxler Paris 13 3/0
M Del Castillo Rennes 9 3/0
A Suk Reims 8 3/0
A Beric Saint-Etienne 10 2/0
M Zohi Strasbourg 8 2/0
A Sanogo Toulouse 9 3/0