Bonjour, voici un petit guide Le Championnat des étoiles (LCDEtoiles)  L’équipe / France Football, destiné aux débutants, faux débutants ou même expérimentés.

Le  Championnat des étoiles, dans le monde du fantasy foot en France aujourd’hui dominé par MPG, c’est un bastion de fantasy pure, où seuls les résultats directement liés au rectangle vert comptent. Ici, pas de Rotaldo ou de valise du lundi matin qui vous font rager alors que vous pensiez avoir gagné. Les premiers au général sont juste les meilleurs coachs et l’effectif peut changer chaque journée sans être plombé par un mercato initial délicat.

Une nouvelle version 19-20 vient d’être lancée pour la 1ère journée (Hourra !!) jusqu’à la fin de la saison. Design remis au goût du jour, toujours plus de fluidité, quelques nouveautés, la saison démarre enfin !!

Pour nous rejoindre sur notre ligue privée Fantasy-Coach.fr, cherchez la ligue N°14, sinon cochez Ligue VIP avant de lancer la recherche ou cliquez ici

L’année dernière le premier du classement Fantasy-coach, c’était Philipe qui a aussi fini premier du classement général avec 233 points de moyenne par journée !

Bonne chance à tous les joueurs !!

Le Concept en quelques mots :

Si vous avez cliqué ici par hasard et que vous ne connaissez pas encore le Championnat des étoiles, ce paragraphe est pour vous !

Initialement disponible via le journal papier France Football à la fin des années 90, avec 3 changements par journée, à faire par téléphone ou Minitel, le Championnat des étoiles a bien grandi. Revenu en force il y a quelques années dans une version numérique bien plus au goût du jour, le jeu est resté fidèle à ses fondamentaux. Les grands principes :

  • Une équipe de 11 joueurs
  • Jusqu’à 5 remplaçants
  • Des points liés aux performances du joueur sur le match
  • Des points liés aux performances du club du joueur sur le match
  • Bonus simples et efficaces (Capitaine et Supersub)
  • Des valeurs de joueurs qui varient (légèrement) d’une journée à l’autre en fonction des performances.
  • Un budget identique pour tous au départ
  • Classements privés disponibles (comme le nôtre chez Fantasy-Coach), mais aussi le grand et l’unique Classement général LCDE qui vous permettra de gagner des lots par journée, par mois et sur l’année.

Système score le Championnat des étoiles :

Avant de parler plus loin du choix des joueurs pour constituer son équipe LCDEtoiles, je préfère détailler le système de points du jeu, qui est primordial pour la suite. Pour le retrouver, il est en page règles du jeu, accessible depuis le bas de la page du jeu.

Points Equipe

Les éléments à retenir :

8 points la victoire à domicile, 12 points à l’extérieur. L’essentiel est dans la victoire !

– Cela dit, avec 6 points le nul à l’extérieur et 2 points la défaite, jouer des équipes à l’extérieur permet de limiter les risques.

– Les bonus/malus du score +/- 2 points par but peuvent avoir leur importance, notamment en cas de score fleuve, surtout pour les gardiens qui prennent déjà -3 par but encaissé.

– Invincibilité 12 points pour une Clean Sheet  en tant que gardien ! A noter que le bonus pour un défenseur est de 6 points .

Au-delà des points joueurs, l’essentiel pour marquer des points sera donc de trouver les équipes qui gagneront. En cas de doute, miser sur des équipes à l’extérieur est une stratégie moins risquée qu’il n’y parait.

Ex :

Je prends 3 joueurs d’une même équipe, ils n’ont aucun point footballeur pour simplifier, uniquement des points équipe.

Domicile :
Victoire (minimum 1-0) (8+2)*3 = 30 points
Nul 2*3 = 6 points
Défaite (minimum 0-1) (-2-2)*3 = -12 points

Extérieur :
Victoire (minimum 0-1) (12+2)*3 = 42 points
Nul 6*3 = 18 points
Défaite (minimum 1-0) (2-2)*3 = 0 points

Je reviens juste sur les 12 points de clean sheet, un 0-0 à l’extérieur vaut 18 points pour un gardien, 26 points si un but de raccroc est marqué dans les arrêts de jeu pour son équipe.

Conclusion :

-> Miser sur les équipes que l’on voit gagner, dans le doute des équipes à l’extérieur

-> Trouver une équipe qui gagne à l’extérieur, c’est un jackpot !

-> Avoir un gardien qui enchaîne les clean sheets, c’est un jackpot !

Points footballeur

Les notes de l’Equipe
Rien de spécial à signaler, si ce n’est que certains joueurs peuvent être pris en grippe ou d’autres systématiquement surnotés. Mbappé aura souvent une meilleure note que Cavani par exemple, à nombre de buts équivalents.

Les buts encaissés
Il vaut mieux en général éviter les équipes qui enchainent les 6 ou 7-0, surtout à domicile.

Juste pour le détailler, gardien de but à domicile, défaite 7-0, note l’Equipe de 2 sur 10 équivaut à :
-2 (défaite à dom) -2*7 (goal-average) -3*7 (buts pris) -2*4 (note l’Equipe) = – 45 points

Les buts marqués 

Trouver les joueurs qui marquent des buts permettra de truster le haut du classement !

12 points pour les attaquants, 15 pour les milieux et 18 pour les défenseurs, c’est énorme et c’est la source essentielle des points joueurs !

Idéal pour valoriser les attaquants serials buteurs !!

Pour les penalties, c’est 6 points pour un attaquant, 8 points pour un milieu et 10 pour un défenseur. Les tireurs désignés quand il s’agit de défenseurs ou milieux peuvent être de bonnes options.

Les passes décisives

De même pour les passes décisives, prime aux joueurs qui arrosent leurs partenaires : 6 points pour un attaquant, 8 points pour un milieu et 10 points pour un défenseur.

Certains joueurs peuvent être classés dans une catégorie différente de leur poste. A noter de gros progrès cette année dans le classement des joueurs, il n’y a quasiment plus d’erreurs manifestes, il reste bien quelques défenseurs classés milieux, mais c’est une erreur dans le mauvais sens pour nous. (Aleesami, Ristic, Foket, Pied, Caci). Le pauvre latéral lillois Reinildo (Mandava) est malheureusement pour lui classé attaquant.

Thauvin est attaquant, alors que Bamba ou Khazri sont milieux par exemple. Je vous met une petite liste de ces postes préférentiels en fin d’article. Globalement les 10 sont alignés au milieu, même si certains ne sont pas loin d’être des deuxièmes attaquants. A performances équivalentes, le milieu sera plus intéressant, avec ses points buts et passes décisives qui comptent plus.

De même pour les passes décisives, un latéral comme Lala qui effectue beaucoup de passes décisives vaudra le coup, c’est plus de points qu’un but pour un attaquant.

Les tacles réussis

3 points par tacle réussi et 2 pour les milieux et attaquants. Otavio, Sangaré ou Youssouf Koné font partie des meilleurs chasseurs de mollets !!

Les cartons

Pablo et Girotto ont tout cassé l’année dernière, avec de beaux enchaînements, même si Naldo a fait une entrée fracassante au mercato.

Un carton jaune vaut -3 points et un carton rouge -5 points.

Les arrêts du gardien

La nouveauté scoring de la saison 19-20, 2 points par arrêt du gardien. On dit merci Feeling Sports pour cet ajout qui redonne un sérieux coup de peinture au poste. Soyons clair, l’année dernière, ou on prenait un gardien d’une grosse équipe, ou on avait Benitez à Nice, sinon c’était de grosses chances d’avoir des points négatifs. Un gardien qui sort un gros match avec 7 ou 8 arrêts peut tout de même s’en sortir avec un score honorable en cas de défaite ou nul. on va pouvoir se replonger dans l’étude des gardiens ultra-sollicités de bas de tableau.

Les bonus

Le capitaine double ses points, miser sur un attaquant ou milieu qui marque souvent, c’est comment dire… une nécessité.

Supersub

Le supersub (Souleymane Camara Power !!!) ! Grosse nouveauté de l’année dernière sur Lcdetoiles, le supersub est désormais rentré dans les moeurs pour le plus grand bonheur des joueurs qui n’auront que quelques minutes par rencontre.  Score triplé au lieu d’être divisé par 2 !! Hormis des buteurs/passes décisives, aucun intérêt sur les scores équipes (indexés sur les minutes jouées), il faudra donc privilégier un attaquant ou au pire un milieu.

Après un an de recul sur le sujet, on est passé de la situation « bof c’est nul », à un « ah oui quand même, ça peut cartonner ». Vous ne gagnerez pas à tous les coups. Mais quand votre remplaçant à 5 va marquer le but de la victoire à l’extérieur dans les arrêts de jeu, c’est le jackpot !! Les contours titulaires remplaçants vont être flou sur le mois d’août avec le mercato ouvert, les reprises d’après CAN ou Copa America, mais ça devrait se stabiliser. Une bonne option pour un supersub, c’est de le choisir parmi les joueurs du vendredi soir. Pas de mauvaises surprises, les compos sont dispos. Il ne reste plus qu’à trouver l’équipe qui va l’emporter et le joueur qui marquera dans les arrêts de jeu !)

Conclusion :

-> Privilégier les joueurs qui marquent et font marquer. (=Mbappé capitaine pour tout le monde)

-> Ne pas négliger le supersub, qui sur des joueurs souvent fiables pourra rapporter gros.

Cote des joueurs et construction d’équipe LCDEtoiles

Chaque joueur a une cote en début de saison, qui variera en fonction de ses résultats. Personne ne commence en dessous de 5, Neymar et Mbappé valent 18 étoiles.

Tout le monde commence avec un total de 160 étoiles.

Un choix fort à faire en ce début de partie est d’activer l’autorisation de découvert d’un mois. Elle permet d’obtenir 20 étoiles de plus. Attention, cette option coûte 150 crédits sur les 300 de départ, si vous préférez les utiliser sur les transferts de dernière minute, ça se tient aussi.

On peut visualiser son équipe comme un portefeuille boursier, si on a de bons résultats, le portefeuille va gonfler. Au bout d’un mois, 160 étoiles seront peut être devenus 170 étoiles, alors que 180 seront devenus 195, qui redeviendront 175 une fois l’autorisation finie.

Chaque étoile/crédit compte ! Essayez de prendre tous les joueurs qui vous intéressent, vous allez probablement exploser le quota. Le calcul est simple, les bons joueurs valent souvent 14 et plus. Si vous prenez tous les joueurs les plus chers, vous pourrez mettre 8 joueurs maximum sur la feuille de match, ce qui fait juste. LCDEtoiles reste un jeu, où l’essentiel reste de se faire plaisir, de croire en ses équipes/joueurs de prédilection, mais certains prérequis restent indispensables.

Mettre des joueurs qui vont jouer !

Cela peut paraître idiot, mais un joueur qui ne joue pas ne marquera aucun point sur la journée, donc miser sur un inconnu qui n’a aucune chance de jouer, même s’il vaut 5 n’a pas d’intérêt, au contraire, chaque joueur qui ne joue pas du tout voit sa valeur baisser à chaque journée (de quelques dixièmes).

Mettre des joueurs qui vont gagner (Voir la première partie) dans la limite de 3 par équipe.

Miser sur Paris, Lille, Lyon, ou Marseille la saison dernière a souvent rapporté plus de points que Guingamp, Caen ou Dijon.

Trouver des bonnes pioches

Plus exactement des joueurs moins chers que d’autres mais qui seront titulaires au même poste. Il y en aura beaucoup en début de saison, avec l’arrivée de plein de nouvelles têtes, de Ligue 2, des centres de formation ou d’ailleurs. Tiego va vous en faire découvrir dans ses Player Picks. Plusieurs joueurs à 5 qui performent et voient leur valeur monter fera du bien à votre score et votre valeur d’effectif.

Remplir le banc

S’il peut paraître intéressant de mettre 11 joueurs confirmés sur le terrain, le banc n’est pas à négliger. Si les points marqués seront divisés par deux, ils existent tout de même et les valeurs des joueurs évolueront bien.

Cela peut permettre de tenter des paris, d’autant plus avec le supersub.

Une très bonne journée permet de gagner une dizaine d’étoiles en valeur. En sachant qu’un Cavani qui part de 17 gagnera moins en valeur que Koulouris à 9 qui marque un triplé.

Une équipe panachée de joueurs confirmés et de bonnes pioches peut permettre un joli gain de valeur.

Ces étoiles gagnées permettent au fur et à mesure de l’année de mettre de plus en plus de bons joueurs. En ayant déjà 200 étoiles plutôt que 160, on peut vite avoir plus de latitude et mettre tous les joueurs que l’on a envie de mettre.

Modes de jeu différents en fonction de la disponibilité de chacun

Ce jeu LCDE peut s’appréhender de différentes manières, on peut jouer pépère en passant une fois par mois, une fois par semaine, plusieurs fois par semaine, ou en mode hardcore à checker toutes les compositions d’équipe une heure avant chaque match, en ayant suivi pendant la semaine les absences et compos probables. Je vais essayer de détailler les principaux axes à tenir en fonction de votre mode de jeu.

Mode pépère : Recrutement de Zubizaretta

Vous ne suivez pas plus que ça le championnat, mais vous avez suivi des potes et faire mieux qu’eux alors qu’ils scrutent chaque journée à fond, c’est cool. Un seul mot d’ordre, la sécurité ! En ne changeant quasiment pas son équipe, il ne faut pas tenter de mettre le joueur surprise, mais miser sur des valeurs sûres qui joueront un maximum de matches, dans des équipes de haut de tableau.

Lors de vos rares passages, pensez à changer les blessés longue durée, les flops, que ce soit pour des joueurs ou des équipes.

Vous ne finirez pas dans le top des joueurs du LCDE, mais ayant ciblé les joueurs quasi surs d’être titulaires, indépendamment du calendrier, vous marquerez peut être plus que des joueurs plus aventureux à chaque journée.

Bonus 19-20 : Le Championnat des étoiles innove cette année, en vous proposant d’avoir un assistant coach ! A la fin de la journée, vos joueurs qui n’ont pas joué sont remplacés par des joueurs du banc avec un score. Bensebaini pas encore remis de sa victoire en CAN ne joue pas en J1 alors que vous l’avez mis titulaire ? Pas grave, Aït-Nouri sur le banc rentre en fanfare avec sa passe décisive ! Au lieu d’être divisé par 2, son score sera normal et Bensebaini glissera sur le banc où son 0 aura moins d’impact. Attention, cette option coûte 20 crédits par journée.

Mode hebdomadaire : But de Kylian Mbappé

Comme pour le mode pépère, un seul objectif, valider au max les joueurs titulaires.

Avec une variante notable, choisir les équipes que l’on voit gagner la semaine en question.

L’excellente chronique hebdomadaire player picks Fantasy-coach de Tiego vous aidera à dénicher les joueurs parfaits pour la journée. Côté suspensions et blessures, notre page remise à jour à chaque journée vous permettra en regardant rapidement dans la semaine à éviter les suspendus et blessés de longue date.

Comment savoir si un joueur sera titulaire ? Rien ne le garantit, cependant, voici quelques exemples de la saison dernière :

Le 11 lillois était quasi-annoncé trois jours avant à chaque journée. L’attaque lyonnaise par contre a été à géomètrie variable tout au long de l’année. A budget égal, toujours privilégier celui qui est titulaire. Même à budget inégal d’ailleurs 🙂

Le début de saison est compliqué puisque certaines équipes ne sont pas encore au top, certains joueurs arrivés tard ne sont pas prêts…

Certains coachs sont aussi adeptes d’une équipe-type qui ne varie quasiment jamais et ne font presque aucune surprise dans les compo, ils sont à privilégier, enfin quand leurs équipes ont de bons résultats hein ! (Coucou Coach Galtier !!)

Mode multi-hebdomadaire : Rumeurs de transferts sur Neymar

Passage la semaine sur fantasy-coach pour checker les présences/absences, vendre ses joueurs, racheter les nouveaux en fonction des matches de la semaine.

Le week-end, effectuer des changements de dernière minute au besoin. Cette option qui coûte 5 ou 20 crédits permet de vendre un joueur -5 crédits-, d’en racheter un autre -5 crédits- (toujours dans la limite des 3 joueurs par club et de son budget) et de faire un changement au même poste -5 crédits-(ou un autre poste si le joueur est sur le banc). Le changement de capitaine ou de supersub coûte 20 crédits.

Exemple : Match Paris-Nîmes de dimanche, je pense que Meunier et Bernat seront les latéraux titulaires du PSG. Je choisis de mettre Meunier pour son potentiel offensif, il coûte 13. Oui, mais voilà, Thomas Tuchel va visionner les derniers matchs de Nîmes dans la semaine et se dire que Romain Philippoteaux va mettre la misère à notre cher latéral belge. Résultat, il titularise Kehrer qui coûte 12. Dimanche à l’annonce des compos, je peux donc me dépêcher de vendre Meunier pour racheter Kehrer et faire ce « changement de dernière minute » qui me permettra de marquer des points au lieu de faire un zéro pointé.

Dans le cas où le joueur que l’on remplace coûte moins cher que son remplaçant, il faut avoir suffisamment de budget disponible, sinon l’achat sera bloqué.

Cette option coûte des crédits LCDE, en sachant qu’on en obtient tous 300 au départ et qu’à chaque match on en touche un petit peu. On ne peut pas faire n’importe quoi, mais à un ou deux transferts par match, on tient un certain temps !

Plus on a suivi les absences/présences, moins de changements il y aura à faire.

Mode Hardcore : Efforts défensifs de N’Golo Kanté

On compose et recompose son équipe toute la semaine, en affinant au maximum les absences pour effectuer un minimum de transferts de dernière minute pendant le week-end.

Vendredi soir 19h45, compositions d’équipe et ajustements liés au groupes annoncés.

Samedi 16h, compo du match de 17h, transferts de dernière minute au besoin

Samedi 19h, compo des matchs du samedi soir, transferts de dernière minute au besoin

Dimanche avant chaque match où l’on a des joueurs, la même !

Pour tenir la distance niveau transferts, il faudra probablement passer à la caisse un moment, à moins d’avoir un paquet de filleuls actifs. Le partage sur Facebook à chaque journée permet de gagner 15 crédits.

Bonnes pioches

Sélection non exhaustive bien sur :

Milieux qui jouent attaquant/ailier Joueur Club Valeur  
Khazri Saint-Etienne 15
Lopes Monaco 14
Bamba Lille 15
Ripart Nîmes 12
Dossevi Toulouse 11
Hamouma Saint- Etienne 13
Bouanga Saint-Etienne 12
Tait Rennes 12
Terrier Lyon 14
Fulgini Angers 9
Sacko Nice 6

Pour les pépites qui pourraient être titulaires, je vous renvoie au PP de Tiego qui arrive demain !