« Il n’est pas question, quoi qu’il arrive, que je prenne la place de Fabien. » R Courbis (mai 2019)

On vous cause de Robocop, de Matador et de Camaradona, rien que ça, dans le 36eme PP de la saison LCDE.

Les matchs de la journée

Saint-Étienne – Montpellier

Enfin un vrai match de ballon en ouverture de journée, qui aurait pu revêtir un enjeu colossal si les Parisiens avaient fait le taf en finale de CDF. Résultat, il n’y a que la course à la 3e place, et ce mano à mano à distance que se livre Stéphanois et Lyonnais, qui compte. En attendant un hypothétique résultat des Marseillais dimanche, les Verts vont devoir se défaire à dom’ du MHSC qui souhaite capitaliser sur cette saison réussie et préparer l’avenir en prolongeant Camara et Hilton

Score 42

AngersParis SG

En parlant de club qui prépare réellement l’avenir en revanche y a le PSG. Alors certes ça spécule tous azimuts dans le sens des départs et des arrivées mais j’espère vraiment que ça bouge à tous les niveaux. Car il va falloir assainir le sportif et l’administratif pour enfin passer le cap des 8ème de Champions. Voilà, pourquoi la rencontre contre le SCO sonnera comme l’un des derniers baroudes d’honneur des Meunier, Nkunku, Draxler (« l’homme qui ne fait que des passes vers l’arrière »)

Score 03

Nice – Nantes

Pour faire perdurer cette série historique de 5 victoires d’affilée en ligue 1, pour la première fois 2001 pour le club, et égaler les perfs du LOSC et du PSG sur l’année 2018-2019, le FC Nantes se déplace, sans les bannis Khrin et Tatarusanu, et le fantôme Eysseric, dans l’antre de l’OGC Nice, et sa défense hermétique, toujours pas à vendre malgré un prêt coûteux récent et des spéculations autour du prix d’Alan Saint-Maximin qui ne laissent à mon sens absolument aucune place au doute.

Score 1-1

Nîmes – Monaco

« Respectez le maillot, respectez vos fidèles supporters et respectez-vous tant que vous y êtes. Stop aux paroles en l’air ! » Le message des Ultras Monaco 1994 est à la fois triste, puisque l’ASM n’à que 3 points d’avance sur Caen barragiste, et drôle, dans la mesure où les mecs se revendiquent ultras et fidèles supporters. Ce déplacement est néanmoins vital pour les Monégasques qui se rendent à Nîmes récent tombeur de Reims qui se rend, fort précisément, à d’Ornano affronter le Stade Malherbe de Caen.

Score 22

Caen – Reims

0 recrues intéressantes, à part Mercadal à qui on a collé, et ça me troue le cul de le reconnaître, avec réussite jusqu’à présent, un autre coach plus expérimenté aux basques, un toilettage sanglant au sommet du club normand (Fortin, Gravelaine, Garande puis Caveglia), qui n’a rien à envier aux Noces Pourpres, et pourtant, encore une fois, Malherbe va finir par se maintenir parmi nous. Ah ce que le foot de haut niveau est un sport cruel, n’est-ce pas Messieurs les Guingampais et les Ajaxiens ?

Score 0-0

Dijon – Strasbourg

En tapant Lyon et Rennes, on s’était dit que l’arrivée de Kombouaré sur le banc bourguignon n’était pas l’échec aussi cuisant que prévu. Sauf que dans le même temps Dijon se fait cogner par tous les adversaires à sa portée. A Strasbourg, depuis que l’on sait qu’on va être Européens l’an prochain, et c’est là l’essentiel pour une ville qui abrite le Parlement de l’Union européenne, on a arrêté le foot. Franchement cette confrontation pourrait aussi bien se terminer en purge qu’en festival

Score 1-1

Amiens – Toulouse

Maintenant que l’on sait qu’Origi et Moura sont des héros reconnus par toute la planète foot, on s’autoriserait presque à rêver de voir Alexis Blin ou Kalidou Sidibé emboîter le pas de leurs illustres prédécesseurs de la ligue des talents et facturés des performances de haute volée samedi. Mais soyons réaliste : la seule chance qu’à Toulouse à l’extérieur, sans San(latulipe)garé, de ne pas se faire exploser c’est d’aller à Amiens, spécialiste des parties nulles. Une rencontre qui donne envie de se flinguer

Score 10

Rennes – Guingamp

La semaine passée on a assisté à un match de la dernière chance soldé par un énième 0-0 avec un seul tir cadré en 90 minutes. Désespérant. Avant de se retrouver, en coupe, comme toujours, pour un succès guingampais, la dernière opportunité pour l’EAG de fumer son grand voisin breton qui a réussi, on ne sait trop comment, à placer Ben Arfa sur la liste des meilleurs joueurs du championnat au trophée UNFP mais ne va quand même pas briser toutes les malédictions en une seule année.

Score 2-0

Lille – Bordeaux

Avec une seule putain de victoire en 11 matchs de L1 on se demanderait presque comment les Girondins de Bordeaux ont réussi pour arriver à 38 points aujourd’hui. Si un jour j’étais Bordelais, je me serais déjà suicidé. Le seul joueur qui sort un peu du lot dans cet effectif, c’est de Préville. C’est dire. Bref la partie semble, comme la place de dauphin du Paris Saint Germain, déjà pliée pour Lille, à Pierre Mauroy de surcroît, pour un dernier festival des Pépé, Mendes, Maignan et consorts

Score 30

Marseille – Lyon

« Vivement que cette saison se termine. » Avec 8 points pris lors des 7 dernières journées de championnat, on peut difficilement te contredire mon vieux Adil. Mais que cet exercice doit être douloureux pour les socios marseillais, eux qui avaient vibré pour l’épopée européenne et l’objectif ligue des champions du précédent. Et c’est toute la superbe de ce choc des Olympiques qui a foutu le camp avec le Champions Project en 2019. L’OM va perdre en concédant un pénalty, c’est écrit

Score 23

On attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks

Les bons tuyaux:

Pour « la finale pour la ligue Europa », Jean-Louis Gasset sera privé de Romain Hamouma mais pourra compter sur le jeune Arnaud Nordin (10.1)

Souvent Timité, jamais égalé : Check (4.5), l’ailier droit du SC Amiens

Les pépites:

La moitié de l’équipe guingampaise est aux fraises et il a été préservé lors du nul à Toulouse. C’est minimum 2 passes dé pour Benjamin Bourigeaud (10.9)

We all live in a yellow Soumaré, yellow Soumaré, yellow Soumaré (7.8).

Les incontournables:

Parce que je ne pouvais décemment pas terminer une saison du CDE sans rendre hommage par une tête de PP à ce magnifique joueur qu’est Edinson Cavani (12.7)

8 réalisations, 4 passes décisives et un total de 50 pions en L1 avant de joueur contre son club formateur. L’homme à qui l’on a préféré Clinton Njie du côté de Marseille : Remy Cabella (16.8)

 

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter