« Ave Ligue 1, Morituri te salutant» Gourvennec, Kombouaré, Courbis, Mercadal et Pélissier avant leur dernier combat (mai 2019)

Tiego est en vacances jusque dans 2 mois, on va aller chercher des pépites dans le fond du classement pour ce 38ème et dernier PP de la saison LCDE. Après le feu d’artifice du week-end dernier, on devrait revenir à la normale hexagonale, même si je vais vous vendre du rêve et des buts. Suite à vos retours de sondage, on verra quel format est gérable pour l’année prochaine, là , je me fais plaisir avant deux mois qui s’annoncent bien longs. 

Les matchs de la journée

Dijon – Toulouse

Renouvellement d’un tiers de l’effectif en vue côté violet, victoire impérative pour rêver des… barrages côté dijonnais, le décor est planté. La moutarde n’avait aucune chance de prendre la semaine dernière contre le PSG, cette semaine, Antoine Kombouaré a une dernière chance d’éviter d’être relégué avec deux clubs la même saison. Heureusement pour Dijon que Toulouse est sauvé. Malheureusement au bout d’une purge innommable, un but litigieux de Gradel viendra répondre au but de Saïd pour envoyer Dijon en ligue 2.

Les effectifs sont globalement au complet, Loidodice et Rosier ne jouant plus depuis longtemps à Dijon et Reynet ayant été tellement plus nul que Goicochea, les violets ne perdent pas trop au change. Les tours de contrôle Sidibé et Sangaré seront de nouveau réunies, Cahuzac suspendu et on pourrait revoir Leya Iseka devant vu qu’il a marqué en l’absence de Sanogo. Edit de dernière minute, Sylla et Gradel sont absents pour raisons personnelles, bon, ben Dijon va gagner finalement !

S’il en fallait trois : Saïd (parce qu’il va marquer), Haddadi, Sliti (parce qu’il est milieu) / Sangaré, Leya Iseka, Gradel Goicochea

Score 1-1 (1-0 sans Gradel)

Rennes – Lille

Dommage, Ben Arfa est « blessé » pour son dernier match au Roazhon. J’aurai voulu voir l’ovation méritée pour ce cerveau des temps modernes, à base de noms d’oiseaux et de tomates bien mûres…

On devrait voir des visages neufs côté lillois si l’on en croit Christophe Galtier. Il ne faut quand même pas s’attendre à 11 jeunots… Jérémy Pied, Luiz Araujo ont le profil de joueurs qui ne feront pas tâche dans le 11 lillois. Les rennais voudront de leur côté offrir de belles émotions pour la dernière fête d’une saison exceptionnelle pour les bretons, Bourigeaud est suspendu et ça change tout.

Victoire lilloise après un match plein de panache, doublé de Pépé pour sa der avec le LOSC. 

S’il en fallait trois : Camavinga (parce qu’il ne vaut rien et qu’il est bon), Hunou (parce qu’il est en feu), Sarr / Araujo (but annoncé), Pied (passe décisive annoncée), Pepe (un joli doublé)

Score 1-3

Caen – Bordeaux

Courbis nous a refait le coup du « je viens en copain, mais je te prends ta place ». Mercadal est toujours là, mais c’est l’ami Rolland qui prend toute la paternité de la belle remontée caennaise. Caen n’a pas son sort entre ses mains, mais peut au moins en gagnant assurer un barrage. En face, la douceur bordelaise a depuis longtemps eu raison de l’envie d’un groupe à l’agonie. 6 défaites consécutives, 2 victoires sur les 18 derniers matchs, heureusement que la fin de saison est là. Caen a son ossature de 7-8 joueurs essentiels disponible, Bordeaux va enfin jouer avec ses 3 centraux dans la défense que Sousa n’a quasiment jamais réussi à mettre. Fajr, Ninga, Guilbert, Deminguet et Samba vont tout donner pour maintenir le drakkar à flot.

Victoire caennaise avec la manière, avec un regard permanent du côté d’Amiens.  

S’il en fallait trois : Fajr (l’âme de cette équipe), Guilbert, Ninga (Parce qu’il s’appelle Casimir) / Otavio (parce qu’il fait 12 tacles par matches), Sabaly (parce qu’il pourrait retrouver son niveau), Poussin (parce que j’en pousse un)

Score 3-1

Amiens – Guingamp

Amiens doit gagner pour se sauver, Guingamp (re)descend en enfer et Gourvennec a déjà annoncé son départ. La fête pourrait se prolonger tard en Picardie si le maintien est au bout des 90 minutes. Pas de forfait majeur des deux côtés. On devrait revoir le duo Konaté-Guirassy faire parler la poudre au stade la Licorne qui sera à guichets fermés. On mise en tête d’affiche sur le latéral Erik Pieters, irréprochable depuis son arrivée au club en janvier. 13 matches titulaire, 5,46 de note l’équipe (énorme pour Amiens), 25 tacles, 1 but et 1 passe décisive. D’où sa valeur de 12 quand le deuxième de l’équipe est en dessous de 9 !! A Guingamp, on jette le bébé avec l’eau du bain, on ne sauve personne !

S’il en fallait trois : Pieters (il faut lire la prose sus-jacente), Guirassy, Gurtner / Mendy (2 buts sur les deux derniers matches), Rebocho, Caillard (Oui, si vous voyez Guingamp gagner, c’est qu’il aura fait un grand match !)

Score 3-0

Angers – Saint-Etienne

Encore un match à guichet fermé avec une politique tarifaire attractive au stade Raymond Kopa. Les verts ne jouent plus rien et Angers peut au mieux gagner une voire deux places dans le ventre mou. Bref, un match pour du beurre, c’est souvent ceux là qui sont les plus surprenants. Dans le milieu de tableau, il y a deux teams. La team je préfère perdre que faire match nul, Marseille, Nîmes et Nantes. Et la team, un match nul est une victoire dont Angers fait partie, avec Reims et Strasbourg. Un 3-3 des familles avec des missiles en lucarne et un but du ventre de Khazri, qui sort de son short et se met à gonfler une bouée canard (sans arriver à l’enfiler…).

Moulin a quasiment annoncé le départ de Bahoken et Tait au mercato, les stéphanois voudront probablement tout donner pour la dernière de Gasset, on ne pourra peut être pas contenter tout le monde…

S’il en fallait trois : Reine-Adélaïde (son replacement au milieu l’a transformé), Fulgini (parce que c’est un chouchou, bon ok au début en latéral, ça le faisait encore plus), Tait (Le must-have angevin) / Khazri (toujours classé milieu, on en profite une dernière fois), Hamouma (il a souvent le feu sacré en fin de saison), Fofana (5 tacles en 70 minutes, ne coûte rien, il faut quand même la confirmation que Polomat ne sera pas là…)

Score 3-3

Reims – Paris

La donne est simple, Messi a collé un doublé pour son dernier match, il culmine à 36 buts quand l’ami Kyky n’en est encore qu’à 32. L’armada parisienne devrait donc pousser pour qu’il en mette au moins 4. En général, lorsque le jeu parisien a forcé pour offrir des buts à quelqu’un, ça n’a pas franchement marché. A noter que l’infranchissable défense rémoise bat de l’aile en cette fin de saison (14 buts sur les 8 derniers matchs, elles sont loins les séries de clean sheets…), que Foket est suspendu et Engels incertain. Devant, après la hype Oudin, c’est plus compliqué en ce moment. A noter que Reims joue avec un seul défenseur d’après l’équipe, Abdelhamid, comme Nîmes d’ailleurs. C’est l’inconvénient quand on ne réactualise ses bases de données de joueurs que tous les deux-trois ans…

Qui n’a pas mis Mbappé capitaine en J37 ? Qui ne le mettra pas en J38, à part les plus acharnés supporters de l’OM qui n’ont pas mis un parisien de l’année ( coucou 10 000ème place au général) ? Victoire à l’extérieur par un gros score, ça a toujours été le graal au championnat des étoiles. Reste à savoir qui accompagnera Mbappé dans votre 11… Cavani, Di Maria, Meunier enfin de retour avec son potentiel offensif, Verratti avec son +6 de rigueur sur la note, ses 3 tacles, son carton jaune et sa passe décisive ? Draxler, Paredes, Alves… De toute façon, il n’y en a aucun à jeter. 

S’il en fallait trois : Mendy (surtout pour le JDE, vu les 15 arrêts qu’il pourrait faire, mais gare au risque des 8 buts encaissés), Doumbia, Dingome / Mbappé (capitaine), Di Maria ou Cavani (peut-être son dernier match), Meunier

Score 0-4

 

Nice – Monaco

Les joueurs monégasques ont été concernés par l’avenir du club en L1 comme les scénaristes de Game of Thrones ont été concernés par des soucis de cohérence sur la saison 8. Bref, maintenant qu’ils sont maintenus, on peut s’attendre à les voir arriver en tongs et un mojito à la main à l’Allianz Riviera. (On me souffle dans l’oreillette que Caen peut revenir malgré le goal average de +7 en leur faveur, ouais bon, soit, ils ne perdront que 2-0)

A domicile, les niçois retrouvent leur charnière Dante-Hérelle suspendue la semaine dernière (la comparaison a fait mal avec les 3 buts encaissés à Geoffroy Guichard). Devant, Youcef Atal sera aux côtés de Saint-Max, reste à savoir si Tonton Pat’ (non c’est pas le vrai) préferera le véloce Ganago ou le revenant Le Bihan (Si vous nous suivez depuis longtemps, vous savez vers qui va notre préférence… Allez Micka !!) pour les accompagner. Burner vient d’être annoncé forfait pour une entorse du genou, ça tombe bien, Christophe Jallet est de nouveau disponible depuis une semaine.

Côté monégasque, avec Jemerson suspendu, il faudra voir si Jardim ressort Badiashile de la réserve ou si Naldo va de nouveau prendre un rouge. 

S’il en fallait trois : Atal (un défenseur qui joue ailier et qui marque, n’en jetez plus…), Le Bihan/Ganago (en fonction du titulaire, ou en supersub c’est selon vos goûts), Benitez / Falcao, Naldo (pour tenter un score global négatif), Golovin

Score 2-0

Marseille – Montpellier

La der’ de Garcia au Vélodrome. Balotelli et Rami très incertain, avec un tacle à la gorge de Garcia pour son champion du monde, quand il joue un match, il est cuit pour une semaine… Comme Kamara est à la coupe du monde, qu’Amavi est suspendu, que Sarr est blessé que Mandanda est parti en vacances et que Rolando est toujours out, la défense de l’OM devrait permettre aux héraultais de finir la saison en beauté. Mauvaise nouvelle supplémentaire pour les olympiens, avec le retour de la défense titulaire du MHSC, celle qui alignée ensemble n’a perdu que deux matches cette saison (sur les 10 défaites héraultaises, coupes comprises), contre le PSG et contre Nantes, un jour de carton rouge pour Laborde. Mollet et Skhiri devraient être remplacés par Sambia et Lasne dans un milieu new look.

Chez Fantasy-coach on va vous vendre Montpellier qui gagne au Vélodrome à la 60 ème, juste avant l’envahissement du terrain par les supporters. Thauvin se fera un plaisir de rappeler qu’il peut marquer avant de s’envoler vers d’autres cieux. Delort et Laborde lui répondront, sur des passes de Sambia et Lasne, tout heureux d’enfin jouer plus de quelques minutes. 

S’il en fallait trois : Thauvin, Sakai, Sanson / Aguilar, Sambia, Delort

Score 1-2

Nantes – Strasbourg

Les mots de Sala sur Kita, le nouveau logo nantais, ça risque de râler dans les travées nantaises vendredi… Mais Strasbourg est en vacances depuis la finale de la coupe de France, Ajorque est suspendu, Martin n’est pas là. La belle série d’invincibilité nantaise s’étire depuis maintenant 7 matches, on ne les voit pas s’arrêter en si bon chemin. La présence incertaine de Diego Carlos peut rajouter un ou deux buts à Strasbourg vu son importance.

En attendant, on parie sur une courte victoire nantaise à la limite du nul. Valentin Rongier qui a quasiment acté son départ va vouloir se signaler devant son public, on le voit bien marquer avant d’aller pleurer devant la tribune Loire. 

S’il en fallait trois : Rongier, Coulibaly, Moutoussamy / Lala, Prcic, Gonçalves

Score 2-1

Nîmes – Lyon

Des crocodiles s’en allaient à la guerre… Ils s’en allaientt combattre les éléphants les lions de la Croix-Rousse. Après une saison flamboyante d’août à mai, les nîmois vont offrir un dernier feu d’artifice aux Costières. Savanier joue son dernier match avant de profiter de sa signature à Montpellier pour économiser 60 km de trajet tous les jours. Ripart va essayer d’aller au but pour avoir testé tous les postes sur le terrain (Non, il devrait rester avant-centre et planter une fois de plus).

Lopes n’est pas pris en sélection, pour se consoler, il va s’offrir un tampon sur un joueur en provoquant un penalty. Fekir et Denayer ne seront pas là. 

Les joueurs lyonnais, fiers du devoir accompli et une Ligue des champions en poche vont pouvoir rendre un dernier hommage à Génésio en perdant après avoir signé un non-match. 

S’il en fallait trois : Savanier, Ripart (beaucoup plus intéressant au JDE que sur LCDE en étant classé milieu), Alakouch / Dembélé, Depay, Terrier (Milieu sur LCDE, on profite de l’aubaine)

Score 2-1 mais je comprendrai si vous voulez miser sur Lyon. 

On attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks (déjà bien entamé au dessus)

Les bons tuyaux:

Titulaire ou supersub, il va s’arracher pour son premier but de la saison : Mickael Le Bihan (3.7)

Si le forfait de Polomat se confirme, il y aura encore moins cher que lui chez les verts, quasi-international en rugby : Wesley Fofana (4.1)

Les pépites:

Luiz Araujo (10) devrait avoir la chance d’être titulaire, à lui de nous faire danser la samba, comme sur son but de la semaine dernière.

La tête d’affiche de ce Player Picks, le latéral amiénois Erik Pieters (12)

Les incontournables:

Vous n’aviez pas Youcef en 34ème journée, dommage pour son triplé et ses 82 points… ne le ratez pas cette fois-ci : Youcef Atal (13.1)

Parce qu’il doit en mettre 4 vendredi soir : Kylian Mbappé (20.9)

On se retrouve pour la reprise !

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter