« On est Strasbourg. Pas la Juventus, ni le Bayern Munich. » T Laurey (novembre 2019)

Mon chouchou des coachs en accroche, mon chouchou des joueurs en affiche et la première d’une série de 3 journées en une semaine dans le 15ème PP de la saison LCDE qui déboule.

Les matchs de la journée

Marseille – Brest

On parle beaucoup de la 3e place surprise d’Angers à ce stade de la compétition mais Marseille, avec un effectif à ne pas piquer des gaufrettes, est toujours à la 2e après son match à domicile au Stadium contre le Téfécétous les week-ends à la maison comme en déplacement. De plus, l’OM enregistre des retours en défense et bénéfice d’une belle cote de popularité au Vélodrome. On ne va pas se mentir, il va nous falloir du Marseillais dans le championnat des étoiles

Score 3-1

Strasbourg – Lyon

Samedi soir, le Racing club de Strasbourg, qui n’avait pas marqué un seul but à l’extérieur, en a passé 4 à la Licorne. Ça ne relève plus du pronostic mais de la divination à ce niveau-là. Mercredi soir, l’OL a confirmé qu’il préférait les finales de groupe tendues aux qualifs tranquilles. Faut pas être cardiaque quand on supporte les Gones. Qui sait, si Garcia se résout à laisser son meilleur joueur 2 MT sur le terrain, les Gones pourraient espérer faire un résultat à la Meinau

Score 2-1

Nice – Angers

Ce qu’il y a de plus incroyable dans la hype angevine, c’est que l’équipe tourne sans véritable buteur. Alors quand Marco nous apprend que Bahoken « a repris la course », on s’imagine déjà Stéphane Mouline sabrer le Cointreau (je sais qu’il n’y a pas de bouchon sur une bouteille de Cointreau puisque j’ai grandi à seulement 50 km de Nîmes mais il s’avère que c’est une spécialité d’Anjou). Nice perd son arrière droit mais récupère son arrière droit et dispose d’un Dolberg affuté Attention

Score 1-1

Reims – Bordeaux

Arrive le moment fatidique du PP où je dois pronostiquer un inconstant et imprévisible Bordeaux. On sait que Kamano et Briand ne seront pas du voyage à Reims mais comme, visiblement, les Girondins évoluent mieux avec ses seconds-couteaux qu’avec le onze titulaire, je serais presque tenté d’aligner du Bordelais en fond de banc. En revanche ne me demandez pas lesquels – même des types comme Cafu, lofteur et black-listé, pourraient être de bonne pioche en fait.

Score 0-1

Montpellier – Amiens

Le football de haut-niveau, enfin de ligue 1 vous m’avez compris, on ne cessera jamais de le répéter, se joue souvent à des détails que l’on trouve aussi bien sur le terrain qu’en dehors. Par exemple il aura suffi que notre Président balance un « je suis un enfant d’Amiens » pour que tout foute le camp en Picardie samedi. Donc je vais bien me garder de vous dire que je suis un enfant de Montpellier, mais je compte bien sur une victoire propre et nette des coéquipiers de Delort et Mollet.

Score 2-0

Lille – Dijon

Après 14 journées, Dijon a glané en tout et pour tout 15 points. Pas de quoi casser 3 pâtes à un canard. En revanche ce qui troue quand même le cul c’est que les Dijonnais en ont pris 2 lors des 7 premières journées et font presque aussi bien que Sainté sur les 7 suivantes. La clef de ce renouveau ? Franchement j’en sais rien, ce championnat est sans queue ni tête. Heureusement que le calvaire européen de Lille se termine pour se remobiliser enfin sur les affaires nationales.

Score 1-0

Nîmes – Metz

Nous sommes en août 2020, sous la chaleur torride d’un vendredi soir caractéristique du Sud. Nîmes, qui a vendu la moitié de son effectif à Toulouse, qui n’est toujours pas descendu sa race, a le plaisir de recevoir Metz pour le match d’ouverture de la Domino’s Ligue 2. En attendant, il va falloir se fader 6 mois dans l’élite et notamment ce match entre la pire formation de France à domicile et son adversaire souvent en difficulté lorsqu’il s’agit de traverser la frontière allemande

Score 2-1

Nantes – Toulouse

Ouf de soulagement on l’imagine ces derniers jours pour Gourcuff père puisque Nantes a stoppé l’hémorragie avec un nul à Brest et récupère sa charnière centrale pour l’occasion. Pas la fête du slip mais l’on se rassure comme l’on peut. Toulouse aime bien prendre des valises mais là, malgré la présence du buteurartiste Koulibaly, on ne devrait pas assister à une rencontre très prolifique. Même avec le retour de William, le Tef’ a tous les atours sauf une bonne tête de Vainqueur.

Score 0-0

Rennes – Saint-Étienne

Duel dominical d’ex-européens meurtris qui n’auront du coup plus aucune excuse pour se faire taper en championnat domestique. Fallait le faire de perdre contre le DFCO en ayant mené au score. Si Sainté doit faire avec un effectif de quadra qui font souvent défaut à la dernière minute (poke Debuchy, Hamouma, Cabaye et Perrin) sans trop d’explications, je vais miser contre Rennes qui a tendance à « se foutre dans la merde tout seul » sur le score fétiche de l’ASSE de Puel.

Score 0-1

Monaco – Paris SG

On boucle la journée avec une belle soirée en perspective entre les deux derniers champions en titre et un hypothétique retour de la MCN pour la 1ere fois depuis janvier 2019. Bon le PSG a réussi a en flanqué deux au Real de Madrid en 2 minutes et devrait en principe se débrouiller pour en mettre le double en 99 minutes à l’ASM sans Slimani. Le seul enjeu du match finalement c’est de savoir au bout de combien de temps Monaco va finir à 10. Moi je parie sur la 60ème

Score 0-4

On attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks

Les bons tuyaux:

Le mec qui a poireauté tout l’été pour rejoindre les Aiglons, qu’on nous a présenté comme un futur crack et qui vaut si peu au CDE que c’est indécent va bien finir par jouer au foot un jour je pense : Claude-Maurice (3.4)

Le gus qui n’avait pas connu le goût d’être décisif lors de ses 26 matchs de L1 sous le maillot olympien mais qui aurait été capable de prendre deux jaunes pour l’avoir enlevé en cas de doublé à Toulouse : Nemanja Radonjic (9.4) supersub

Les pépites:

L’homme qui a coûté 20 millions mais est moins bon et moins polyvalent que Kamara, formé au club : Duje Caleta-Car (11.2)

Il a claqué un golazo de 25 mètres à la Mosson pour un derby d’Occitanie à la 74ᵉ minute (#Loulou) et l’a célébré en embrassant le fanion de son club formateur. Ma plus belle histoire d’amour : Téji Savanier (12.4)

Les incontournables:

Il n’a pas participé à la déconvenue nordiste en LDC et affronte Dijon : José Fonte (11.3) est l’assurance tout risque de la J15

Il joue « mieux que M’Bappé » selon Casemiro (une autre pleureuse tout droit venue du Brésil) mais à la différence du Français, il n’est pas champion du monde, ni titulaire à Bernabeu, ni prolongé par le club parisien : Neymar Junior (15.4) capitaine

t34

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter

1 COMMENTAIRE