« Quand on est dernier du championnat, un moment donné, il faut prendre des décisions. » B Blaquart (décembre 2019)

Un entraîneur qui appelle à son limogeage, un mois de bonheur sur la Canebière et la fin du quatuor offensif parisien mort-né au programme du 16ème PP de la saison LCDE.

Les matchs de la journée

Angers – Marseille

34 tirs, 2 goals, 2 barres, un poteau pour l’OM dont un but de Radonjic – supersub affiché du dernier player picks – dans cette 15e journée perturbée du championnat des étoiles. Marseille évolue à découvert désormais. Si a Fantasy Coach on était ravi du festival de Fulgini, le SCO Angers s’est fait fracturer samedi soir sur la côte d’Azur par la troupe d’un Viera dont le coaching (Lusamba et Maolida) s’est avéré gagnant. Demain, le troisième, certes très diminué, affronte donc le second à la maison. J’imagine que l’on peut parler de choc au sommet 

Score 0-1

Bordeaux – Nîmes

On peut avoir 2 lectures de Reims – Bordeaux : celle statistique de Girondins largement dominés ayant ramené un point de la forteresse champenoise – celle ironique d’un GFCB rattrapé au bout du temps réglementaire en supériorité numérique par une réalisation de Dia. Quoi qu’il en soit, avant d’affronter Nîmes pour ce bernardonitico – le meilleur joueur de Nîmes qui au final n’en est pas un – on sent que l’homme providence bordelais, De Preville, tire un peu la langue.

Score 2-2

Brest – Strasbourg

Avant de se rencontrer, Brestois et Strasbourgeois sont à égalité de points. Se faire taper au Vél après un double poteau de Cardona et un pion encaissé sur l’engagement du retour égalisteur, on peut vraiment parler d’une défaite malchanceuse de « petits garçons ». A Strasbourg, après la frustration passée d’une belle partie collective pourtant soldée par un échec, on ne retiendra que la blessure de Ndour et la venue prochaine de PNL en concert. La conjoncture est favorable au Racing

Score 0-2

Lyon – Lille

Ce week-end, pour son 75e annif, Lille a porté le maillot de Bordeaux et s’est sauvé à Mauroy d’un chouiar (pour un bien heureux poteau). 1ere victoire sur le score annoncé dans le précédent player picks – après 11 matchs de chou blanc pour des Dogues qui attendent toujours la 1ere en déplacement. Pas sûr qu’elle ait lieu pour ce bastosico (ou bodmerico pour les adeptes du mac do) face à des Gones vainqueurs au vice à la Meinau grâce à Reine-Adélaïde enfin aligné 2 MT par Garcia

Score 2-0

Dijon – Montpellier

Le MHSC, dont l’armada offensive a fait des étincelles à la Mosson contre les Picards, n’a plus perdu depuis 5 matchs et, en attendant le PSG, rien ne me ferait plus plaisir que de le voir monter sur le podium en disposant de Dijon. Mais avec le LOSC, il semblerait que la disette de victoire à l’extérieur soit devenue une spécialité occitane pour Montpellier, Nîmes et Toulouse. De surcroît le DFCO, à Gaston Gérard, doit impérativement engranger des points. Ça me fend le cœur

Score 2-1

Saint-Étienne – Nice

Comme quoi quand tu alignes tes recrues estivales – en l’espèce Nsoki, Ounas et Dolberg – ton équipe est meilleure. Mieux quand tu construis une vraie action sur un côté et que tu centres en retrait, tu offres un joli but à Lusamba et au public de l’Allianz. C’est connu pourtant comme combines ! Bref maintenant que Myziane a marqué en L1 avec le Gym, tout peut arriver les amis et je vois les Aiglons ramener quelque chose du Forez malgré une défense centrale amoindrie

Score 1-1

Amiens – Reims

Duel des extrêmes en plat de résistance entre la meilleure défense des 5 grands championnats (car oui la ligue 1 est un grand championnat) et la pire de notre grand championnat donc si on fait abstraction de la passoire toulousaine. L’attaque rémoise, mis en déroute par Costil (19 tirs subis), devra composer sans son capitaine Romao. La défense amiénoise, qui reste sur une belle moyenne de 4 buts concédés en 15 jours, voudra laver l’affront subi contre le Racing

Score 0-1

Metz – Rennes

C’est toujours pareil avec Rennes : à chaque fois que je les vois enterrés et Stéphan décapité, les Bretons te sortent une prestation un peu chanceuse et décrochent un résultat inattendu. Bis repetita hier au Roazhon face aux Verts invaincus de Puel. Du coup, éliminé de la Coupe d’Europe, Rennes 11e demeure complètement dans la course aux premières places d’une compétition toujours aussi illisible. Comme à Metz la tendance semble être aux nuls, on va dans le même sens

Score 1-1

Toulouse – Monaco

Si le Matador n’avait pas été informé du report, l’ASM a dû accueillir cette décision avec plaisir qui permet aux Rouge et Blanc d’espérer une embellie au classement avant le mois de janvier. Il ne fait pas du tout beau à voir d’être jeune et joueur de foot cette saison au TFC ; après Diakité, c’était le tour de Koné de prendre rouge face à Nantes. Le Téfécé, fort de sa série de 5 revers consécutifs, vient de récupérer la lanterne rouge et la réception de Monaco devrait l’y clouer

Score 0-3

Paris SG – Nantes

On aurait dû avoir droit à un joli choc pour clôturer la J15 et on se retrouve à regarder un mercredi de semaine habituel de ligue dé un Paris – Nantes. Mais que la vie est moche, donc on va la maquiller avec des mensonges. En prévision d’un voyage périlleux à la Paillade le WE prochain, Tuchel pourrait choisir de préserver Icardi et Di Maria. De l’autre côté Nantes, qui a inversé la courbe, se présentera au complet si l’on déduit les absences longue durée de Coco et Fabio.

Score 2-0

On attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks

Les bons tuyaux:

Absent depuis le 17 août, et annoncé partant à tous les mercatos, il est l’homme qui a permis le retour de Cafu dans le groupe girondin. C’est désormais son tour de prouver qu’il candidate à Sunderland en janvier : Youssouf Sabaly (9.4)

Vous aimez le frais, l’authentique, le goutu. J’aurais pu vous parler de camembert, mais je préfère vous recommander le défenseur montpelliérain Ristic (8.3) positionné milieu au CDE.

Les pépites:

Marco l’affirme, l’Olympique de Marseille devrait faire tourner. Du coup, c’est la saison, je me mouille : Valère Germain (10) supersub

Un but en août, un but en décembre : Maja (9.7) aime autant les jolies réalisations que les vacances. A moins que vous ne lui préfériez, en l’absence de Briand, Hwang (10.2), préservé à Reims

Les incontournables:

Il n’a toujours pas connu la défaite en ligue 1 et pourtant il est joueur de l’OM. « El Patron » de la 2nde formation de France fait son retour : Alvaro Gonzalez Soberon (11.1)

J’ai quand même fait 15 journées sans mettre en tête d’affiche le 2nd meilleur buteur de L1, l’international français qui a fait les beaux jours de Séville et va se balader pour son retour au Stadium : Wissam Ben Yedder (14.4) capitaine

t34

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter