« Oulala c’est pas facile de gagner là-bas. » R Garcia (décembre 2019)

Il est question d’ex-amours, de gardiens sur le flanc et d’Occitanie (forcément) dans votre 17ème Player Picks de la saison LCDE.

Les matchs de la journée

Lille – Brest

Si les Brestois subissent de plein fouet une pénurie d’essence dans les stations côtières ces dernières heures, ils devraient chercher les causes du côté du stade Francis-Le Blé où la formation d’Olivier Dall’Oglio carburent à chaque réception et a explosé le Racing il y a 2 jours. Il va falloir pourtant décupler l’énergie bretonne avant de se rendre à Pierre Mauroy où les Dogues, enfin débarrassés du chat noir (blague animalière) à l’extérieur, restent invaincus depuis mars 2019.

Score 1-0

Nîmes – Lyon

A chaque journée, je reçois des alertes « Machin enfonce Nîmes », « Bidule plonge Toulouse dans la crise ». Si je commence à m’y habituer, ça me fera tout drôle en mai quand Montpellier se qualifiera pour la Champions League pendant que les deux autres représentants occitans seront relégués d’un étage. Si les Gones ne méritaient pas de perdre (sic Garcia), ni de gagner (sic Aouar), rien de mieux pour se relancer que ce voyage aux Costières. RIP Nîmes Olympique

Score 0-1

Montpellier – Paris SG

Après Marseille, Paris, Montpellier, comme prévu, s’est fait accrocher à son tour sur la pelouse de Gaston-Gérard en ayant marqué 4 buts (deux de chaque côté). À Paris, Neymar aura dû faire trembler par 3 fois les filets pour en marquer un. Si les Pailladins pourront compter sur Mendes et Congré en défense samedi aprem, pas dit que cela suffise à stopper le PSG. D’autant plus que Navas reste infranchissable sur les rares occasions où ses coéquipiers se font prendre en défaut.

Score 1-3

Rennes – Angers

Un nouveau but de renard d’Hunou et voilà un début de saison, marqué par une non sortie de poule en Europe, oublié puisque le Stade Rennais n’est qu’à 2 points du 3e. À l’opposé, le SCO, pourtant à égalité avec son adversaire de la journée, et auteur d’un exercice remarquable, tombe déjà dans l’oubli. C’est la magie de la ligue 1. Heureusement que les Rennais, bloqués à Metz jusqu’à ce matin, enchaînent au Roazhon où ils devraient facilement se défaire des petits voisins

Score 3-0

Monaco – Amiens

La 16e journée, même étalée sur un mardi et un mercredi du mois de décembre glaciaux, aura fait l’objet d’un record de 28 goals assez inattendu et ce d’autant plus que la rencontre Amiens – Reims n’a pas eu lieu. Vu la forme de la défense amiénoise, on aurait même pu taper du 35 ! La belle aubaine pour les Asémites qui, avant la venue des Picards, n’ont plus perdu sur le Rocher depuis la confrontation renversante OM–ASM et pointent au 13e rang du classement

Score 1-0

Nice – Metz

Bon on a enfin vu Claude Maurice sur le terrain dans le Forez mais on a surtout aperçu le génie Atal se faire croquer par un Bouanga qui ne souffle jamais et en est à 6 pions en 7 matchs consécutifs. Hier soir encore, son héros-win le porter si fort en criant « Gym ». Il était son calmant, son alcool profond. Comme ça c’est fini, attention, le Gym y tourne pas rond (oui j’aime bien écouter du Souchon). Heureusement à l’Allianz pour affronter Metz, Viera récupère el coman’Dante

Score 2-1

Strasbourg – Toulouse

Y a pas à chier, les ex, même quand les sentiments sont toujours réciproques, c’est vraiment une plaie. Le Prince du Stadium, Wissam, a bien malgré lui contribué à installer durablement, car c’est désormais officiel, et j’ai le sentiment que ce n’est que le début, la pire série de l’histoire du Toulouse Football Club. Le bon côté des choses c’est que le Tef’, contrairement à Nîmes récemment ou à Strasbourg, ne se fait pas cartonner la gueule à chaque défaite. Frustrant certes

Score 3-2

Reims – Saint-Étienne

J’ai ouï dire qu’Amiens-Reims avait été annulé en raison d’un manque de visibilité non pas sur le pré mais à la TV, provoquant l’ire des 2 staffs. Franchement, avec ou sans brouillard, personne ne comptait regarder ce match donc ça me paraît surprenant. En tout cas, s’il y en a 1 qui doit se les manger plus que les autres, c’est le capitaine rémois Romao suspendu en décalé dimanche. Sainté est tellement en forme que Ruffier relâche dans les pieds adverses et Puel titularise Beric

Score 0-1

Nantes – Dijon

En résumé, grâce à deux buts flingués, le DFCO s’est finalement sorti de la zone rouge. Peu importe vous me direz, sauf si vous êtes Héraultais, les Bourguignons ne connaissent plus la défaite. Je ne sais pas ce qu’ont les Bretons avec les avions, ou avec la Bretagne, mais Rennais et Nantais n’ont pas voulu rentrer tout de suite de leurs déplacements pour la journée précédente. Si Pallois et Lafont ne les sabordent pas, les Canaris ont une bonne carte à jouer à la Beaujoire

Score 0-0

Marseille – Bordeaux

Pendant 24h éphémères, et malgré les mondes qui les séparent, il n’y a eu que 2 points d’écart entre OM et PSG. Fou! En ce moment, Marseille affronte le 3e après avoir joué le 3e. La L1 à suivre c’est un taf à plein temps. On clôture avec un choc old-school tombé en désuétude de retour au 1er rang grâce à 2 hommes : Villas-Boas et Sousa. On peut critique les coachs étrangers mais quand on voit ce qu’ils sont capables de faire avec des Amavi et Pablo, on ne devrait pas trop la ramener

Score 1-1

On attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks

Les bons tuyaux:

Tiago Djalo (5.5) en défense pour garder le bâton de Bourbotte dans les Hauts de France c’est du solide.

En se pétant en plein été, l’international islandais de Dijon ne pensait pas voir son remplaçant lui piquer le poste de numéro 1. Mais la rouetourne a tourné et une chance de récupérer son bien s’offre à Alex Runarsson (5.8)

Les pépites:

Il culmine à 1m96 du sol mais il n’en est pas certain lui-même. Avant de rejoindre le Genoa cet hiver, on profite d’un Ludovic Ajorque (11.5) frais pour affronter le NO dans la ligue 1 Conforama

Suspendu, blessé, sifflé par ses supporters, l’ancien angevin a galéré jusqu’à présent à Rennes. Mais cette fois c’est sûr, Tait (10.1) s’est réveillé !

Les incontournables:

Depuis qu’il est arrivé en France, on appelle la Hollande les « Pays Hauts ». Le chouchou de Linda, néo-capitaine de l’OL, pour sa 100e en L1 : Memphis Depay (13.3)

En voyant « jouer » Kurzawa hier, on s’est rappelé à quel point la prolongation de l’ancien Munichois était d’une urgence absolue. Juan Bernat (14.4) est la tête d’affiche du présent Player Picks

t34

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter