« On n’a pas d’argent. C’est dommage.» A Villas-Boas (août 2019)

Au sommaire du second PP de la saison LCDE, des résultats nuls à (tie)gogo, la 1ère a domicile de l’armada lyonnaise et les démons de Neymar.

Les matchs de la journée

Lyon – Angers

On débute cette J2 avec un alléchant reineadélaidetico (un peu long), qu’il serait très surprenant d’ailleurs de voir débuter contre son ancienne équipe, entre deux leaders – c’est toujours drôle les débuts de championnat – de la ligue1 Gifi. Pour autant c’est le bon moment pour le SCO d’Angers de se déplacer dans la capitale des Gaules tant cette formation gone sera injouable dès lors que la machine se sera mise en marche. 

Score 3-1

Nantes – Marseille

5ème budget de France, un partenariat avec une marque aussi dépassée aujourd’hui que JHE, 3ème club en partant de la fin, 3ème équipe la plus en tête du championnat depuis 1933, l’OM est foutue. A Nantes on a perdu sa principale recrue et remplacé un entraîneur joyeux par un autre entraîneur joyeux. Ranieri / Cardoso / Vahid / Gourcuff: les profils se suivent et ne se ressemblent pas. Bref on peut s’asseoir 6 mois de plus (si les Kita sont cléments) sur le jeu à la nantaise. 

Score 0-0

Amiens – Lille

Heureusement que l’on peut compter sur l’ASM pour nous occuper cette semaine et suppléer le LOSC qui nous avait habitué à recruter à tour de bras ces dernières semaines. Il faudra une fois de plus, comme toujours me direz-vous, être attentif au Suspensions & blessures de l’ami Marco au niveau des présents côté lillois. Il faudra néanmoins aller taper les Picards, 15eme du championnat en mai dernier, qui pour le coup mettent de l’an cohérence dans leur recrues et entraîneurs, à la Licorne. 

Score 1-0

Nîmes – Nice

Ounas, Oudin, Claude-Maurice ou autre Dalbert : que de jolis noms annoncés du côté aiglon. Reste à savoir ce que Ratcliffe compte faire de l’OGC Nice: profiter de la dérogation à la procédure d’achat de la franchise azuréenne pour lancer son mercato avant le panic buy ou au contraire afficher clairement ses ambition en achetant des jeunes pépites pour revendre à prix d’or (poke Monaco et Lille). En attendant le recrutement de Deaux ou Sankharé dans le Gard, j’annonce un gros match nul des familles 

Score 0-0

Toulouse – Dijon

En Bourgogne, c’est franchement assumé, les joueurs ont en plein le cul du beau jeu et préfèrent se barrer en Arabie-Saoudite pour prendre de la grosse caillasse (poke Sliti, Yambéré et Haddadi). Ah le football passion qu’on aime Mesdames et Messieurs! Dans la mesure où Toulouse est la seule ville de France à jouer à l’extérieur à domicile, contraint et forcé, je vais miser sur Dijon. Mais que les aficionados de MPG passent leur tour, ce saiditico sent clairement pas la folie.

Score 1-2

Metz – Monaco

Se faire frapper à domicile par 3-0 à la maison en inaugural aura totalement fait vriller la stratégie de Petrov: fini le dégraissage, maintenant on recrute du très lourd à coup de 40 millions. Alors dans l’attente des hypothétiques Icardi, Correa et Bakayoko, Onyekuru et Ben Yedder ont rejoint le club princier. Toutefois je vois mal Jardim refondre complètement son onze de départ pour les intégrer en si peu de temps et défier les promus dans leur antre de Saint -Symphorien. 

Score 1-1

Bordeaux – Montpellier

Le Labordico de l’an passé avait permis à Montpellier de briser la malédiction sur les bords de l’Atlantique et relancé la deuxième partie de saison de la formation héraultaise. On aurait bien besoin d’un tel déclic tant ce nouvel exercice part déjà en couilles: deux maestro blessés, une défaite à la Mosson contre l’équipe bis des U19 de Rennes et une baston entre supporters de la Butte. Du coté bordelais, tout roule: Sousa affiche le pire bilan d’un entraîneur girondin dans l’histoire (2 victoires)

Score 1-2

Saint-Etienne – Brest

Pendant que l’ancien forézien – et surtout Pailladin (avec une petite pige, il est  vrai, insignifiante dans un autre club du sud de la France) – Cabella éliminé en Champions League le FC Porto, les Verts ne chômaient pas pour faire revenir Kolo, rien que pour le plaisir de nous faire chier à écrire, pendant au moins encore un an, son blaze à rallonge. Méfiance peut-être à l’égard de cette équipe bretonne qui jouera cette « 37ème journée avant l’Europe » (vive les supporters bretons)

Score 3-2

Reims – Strasbourg

Si la L1 redémarre à peine, certains, dont le chaleureux Thierry Laurey, sont déjà forcés de composer toutes les semaines avec de la rotation. Après une première année dans l’élite réussie, une préparation estivale parfaite et un succès de prestige au Vélodrome, les Reimois se savent attendus. Vu l’efficacité de l’attaque de Guion, il serait bienvenue pour les Strasbourgeois de serrer les lignes arrières pour ne pas encore se faire cueillir comme des petits lapins de 6 semaines. 

Score 1-0

Rennes – Paris SG

L’Espagne a son Clasico Real – Barca qui oppose les deux géants dans toutes les compétitions imaginables pendant que la France a son PSG – Rennes. On se souviendra qu’après avoir snobbé match et entraînement, et avant de démarrer une probable grève de la faim, Neymar avait joué son dernier match officiel avec Paris contre Rennes. Bref, après Nîmes, maintenant Rennes, vous l’avez deviné cette affiche me soule déjà d’avance c’est sans doute pourquoi je ne la vois pas prolifique. 

Score 0-1

On attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks

Les bons tuyaux:

Il est passé de régional 2 à L1 en deux ans. Ça lui réussit bien puisqu’il a fracassé la defense olympienne samedi dernier: Boulaye Dia (11.8)

Titulaire face à l’OL pour sa première en ligue 1, il n’a pas encore soufflé sur ses 18 bougies  : la saison s’annonce galère pour le défenseur monégasque-anglais Panzo (4.6)

Les pépites:

« Tir des jumeaux » avec Moussa Dembele (16), maillot à la fille de Juninho, clé du schéma de Sylvinho – tous les ingrédients sont réunis pour que Houssem Aouar (15) nous claque une grosse saison

Il se dit, qu’après avoir décliné Chelsea l’an passé, il aurait refusé pas moins que le Réal de Madrid: le tsar russe Aleksandr (de toutes les Russies) Golovin (11.8) fait son grand retour dans le footbal circus

Les incontournables:

Il a connu, pour la première fois en 3 ans, une préparation physique complète, dit adieu aux excès de la nuit parisienne et ça se voit : le très affûté Marco Verratti (15)

Il a fini logiquement dans l’equipe Type de la J1 et m’a permis, avec son capitanat, d’accrocher le top 10 du groupe Fantasy-coach a LCDE: le toujours aimable Ruffier  (14) est la star du PP

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter

3 Commentaires

  1. Hormis PSG/ASSE, pas évident pour le reste en ce début de saison.
    Y a déjà le feu à Bordeaux, Monaco et l OM et Globalement les matchs sentent l ennui profond…
    Donc je reviens aux fondamentaux avec l OL (même si mon SCO sera difficile à bouger cette année même sans JRA) et LOSC et qqs coups de poker sur banc type WBY, Oudin ou Cyprien)
    En J3/J4, vous allez voir du blanc et noir partout