« Je pense que Marseille n’a pas les moyens d’acheter mes joueurs. Donc on passera sur d’autres clubs » L Nicollin, climatiseur et président du MHSC (janvier 2021)

Dernière journée de la phase aller et multiplex complet pour le 19e Player Picks de la saison LCDE

Les matchs de la journée

Rennes – Lyon

L’aubaine était bonne pour Lyon qui dispose désormais d’un joker de 3 points sur ses poursuivants, curieusement accrochés par le SCO et l’ASSE, mais devra faire un bon résultat, et surtout jouer pendant les 2 MT, dans ce grenierico pour terminer champion d’automne. Si le Stade rennais, 4e (et oui ça va vite le football français), vient d’enchaîner une 5e sortie sans perdre, pas dit que ce soit un 8e clean-sheet pour Salin samedi. Pas dit que ce soit lui d’ailleurs dans les cages.

Score 0-1

Paris SG – Brest

En somme Neymar et Thomas se sont blessés au même moment de la même chose mais y en a un qui est revenu claquer un doublé à Maignan alors que l’autre n’a toujours pas repris l’entraînement collectif ?! Défait déjà à 4 reprises, et apparemment inquiet avant la réception du Stade brestois, certes vainqueur de Lille et Monaco, et accrocheur de Lyon, c’est dire si la saison du PSG interpelle alors que le club capitale ne sera pas champion à mi-championnat

Score 3-1

Nîmes – Lille

« On n’a rien à faire dans ce championnat » nous avouait Anthony Briancon. C’est pas faute de l’avoir répété ici depuis des lustres les petits potes ! Douché en 15 minutes à domicile pour la 1e fois de la saison par le doublé d’un défenseur sorti sur blessure la journée précédente, le LOSC peut se rassurer malgré tout car il ne sera pas, et c’est là l’essentiel, en cessation de paiement ce mois ci. Quoi de mieux que ce déplacement aux Costières pour se relancer dans la course au titre ?

Score 1-2

Dijon – Marseille

Alors certes les mauvaises langues noteront que la prestigieuse attaque du DFCO n’a pas été foutue de cadrer le moindre ballon à Reims mais qu’importe puisque Racioppi, auteur d’une prestation taille patron, n’a pas pris de pion pour la 3e fois seulement de la saison. Belle idée d’AVB d’aligner Radonjic, buteur, puis de le remplacer par Payet, frustré mais buteur également. La suite logique serait peut-être d’aligner L Henrique pour faire rentrer Pipa, pas foutu de marquer mercredi ?

Score 0-0

Monaco – Angers

Il aura donc fallu en tout et pour tout 4 petites secondes au supersub Golovin pour faire un retour fracassant en ligue 1 uber eats et fermer pas mal de bouches, notamment la mienne, sur son état de forme des derniers mois. Le SCO aime beaucoup voyager, et notamment dans le Nord (Lens, Lille, Winterfell), mais saura t’il enregistrer un 6e déplacement consécutif sans revers sur le Rocher alors que les Asémites viennent tout juste d’en claquer 5 aux Bretons du Sud  ?

Score 3-2

Lens – Strasbourg

Avec cette belle branlée infligée au NO, Strasbourg a effacé comptablement le déficit enregistré au Parc. Et en parlant de déficit, pas sûr que Simakan blessé vienne combler celui du budget. Fidèle à ses principes, le promu aura poussé jusqu’au bout au Groupama Stadium pour enquiquiner les Gones, emmenant l’OL à jouer à 5 derrière, et aurait mérité au moins le point du nul. Cette rencontre contre le Racing s’annonce vraiment débridé et je m’attends à une pluie de buts !

Score 2-1

Montpellier – Nantes

Côté face, Nantes n’a pas encaissé de but, avec 28 % de possession de balle, alors que ça n’était pas arrivé depuis 2 mois. Côté pile, Nantes n’a pas gagné depuis 9 matchs. En tout cas, relancer Coulibaly en pointe, il en a clairement dans le slibouze le Raymond! A mi-parcours, je peux affirmer sans trembler qu’on est l’équipe la plus agréable et la plus spectaculaire du championnat. Problème, on se fait toujours éventrer par nos adversaires. Quid de ce derzakarientico ?

Score 01

Metz – Nice

Maintenant que l’on commence à avoir un peu de recul, il semble désormais avéré que le mandat d’Orsea sur le banc de l’OGC Nice, candidat à la coupe d’Europe rappelons-le, est au moins aussi flingué que celui de Viera en termes de résultat : 1 victoire en 6 matchs. En espérant les montées en puissance de Saliba, Sakho et le retour de Dolberg, la seule question qui se pose au final aujourd’hui c’est : est-ce que ce Metz-Nice sera aussi barbant que le Metz-Bordeaux de la semaine ?

Score 0-2

Bordeaux – Lorient

« On a tout essayé, la défense à 5, des changements de joueurs, mais s’il faut marquer 6 buts pour gagner, ça va devenir compliqué » a si justement précisé Christophe Pelissier, sans doute bien dégoûté d’avoir vu l’ASM repasser devant au Moustoir, une minute seulement après l’égalisation des Merlus pourtant à 10 contre 11. Sans HBA jusqu’à la fin du mois à minima, il va falloir à Gasset à trouver des idées en interne pour gagner des matchs. Sans défense depuis août, il va falloir bétonner à Lorient

Score 0-0

Reims – Saint-Étienne

Ça me fumerait tellement que Lyon soulève l’Hexagoal en mai prochain grâce au nul de Saint-Étienne, qui d’habitude se fait toujours gentiment éclater, face à Paris ! Sainté va se déplacer chez deux adversaires directs au maintien, Reims puis Strasbourg, et comme toujours dans ce cas-là, comme face Dijon ou Nîmes, les Verts, qui auront donc accroché Paris, Marseille, Monaco et Lille, ne seront pas foutus de l’emporter contre Reims, à un point derrière au classement

Score 1-1

On perd pas les bonnes habitudes et on attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks

Les bons tuyaux:

J’ai un présentiment : Kasper Dolberg (11,4) supersub

Après une 1ere tentative de rejoindre la L1 en janvier 2020 pour le PSG futur champion de France, il débarque finalement en octobre 2020 pour Lyon futur champion de France : Mattia de Sciglio (11,9)

Les pépites:

32 points glanés sur 36 depuis la fin du mercato « estival » (en octobre) pour l’OL du revenant de suspension Marcelo (14)

Et en parlant de retour, c’est l’heure de celui du Golden Boy 2016 : Renato Sanches (12)

Les incontournables:

Parce qu’il n’était pas acté que j’arrive à foutre un Bordelais en tête d’affiche d’un Player Picks cette saison, Benoit Costil (13,7) a gardé le plus souvent sa cage inviolée plus qu’aucun autre gardien des 5 grands championnats européens

On termine par l’homme aux 8 buts en 12 tirs cadrés : Moïse Kean (14,5)

t34

 

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter