Leonardo et le PSG auraient sondé l’entourage de Lionel Messi 

Un second Player Picks de la saison LCDE marqué sur le signe de l’inquiétude et de la stratégie défensive

Les matchs de la journée

Lyon – Dijon

Reprise des affaires domestiques pour l’OL, au Parc du même nom, Parc OL donc (Groupama Stadium pour les intimes – mais attention pas plus de 5000) pour un derby lyonnais: Diop, Coupet, Linares et Luyindula. Le DFCO, 1e victime exutoire du VAR, défait à domicile continue de faire son petit shopping à l’étranger. En leur souhaitant la même réussite qu’avec Mavididi et consorts, j’attends un match haletant

Score 3-2

Rennes – Montpellier

Vous ne vous en souvenez sans doute pas mais, l’an passé, dans la torpeur de la chaleur héraultaise, le Stade rennais, était venu réaliser le hold-up parfait 1-0 but de Morel sur corner à la Mosson. S’il avait parfaitement lancé la saison des Bretons, 3e historique d’un championnat historiquement court, ce succès a mis dedans les Montpelliérains, un soir de mars dernier, quand Reims et Nice finirent européens. C’est l’heure de régler les comptes (de Bretagne)

Score 1-0

Strasbourg – Nice

On les devine ravis chez Canal+ de diffuser ça à place d’une opposition entre un promu très populaire et le vice-champion d’Europe. Sans vitesse en attaque, Mothiba et Waris probablement sur le flanc (ou « dans le kougelhopf » comme on le dit en Alsace), le FN au beurre part avec un sacré désavantage sur le FN à l’huile, victorieux dimanche à l’Allianz Riviera, et déjà pleinement satisfait de son aile gauche: Kamara / Gouirio

Score 0-1

Reims – Lille

En ce moment, y a pas un jour où la planète foot n’évoque pas un transfert, ou une rumeur, qui concerne Chelsea ou le LOSC. La dernière en date, d’ailleurs, concerne les deux protagonistes au sujet d’un deal autour du poriter nordiste, formé à Paris, le double M, sandwich savoureux que l’on ne trouve pas chez Mc Donalds: Mike Maignan. Il devrait néanmoins postuler à une place de titu, tout comme Bradaric, pour ce choc d’Europa Leaue -enfin inchallah pour les Champenois

Score 0-0

Nantes – Nîmes

Alors qu’il aurait pu ne pas jouer ce match inaugural de la saison 2020-2021, le Nîmes olympique, touché par 4 cas de covid-19 quand même, a trouvé le moyen d’en coller 4 – imaginez un peu s’il avait eu 7 cas confirmés – sur sa pelouse face à Brest et de s’installer sur le fauteuil de leader de la ligue 1 le week-end dernier. Ca me fume tellement que je m’en remettrais presque au jeu à la nantaise version gourcuff – la chienlit quoi – pour arrêter cela fissa avec un bon gros nul bien flingué.

Score 1-1

Saint-Etienne-Lorient

Khazri prochainement transféré, Ai un peu frais et Diony black-listé : l’avant-garde forézienne ne ferait même pas peur à une équipe de district un lendemain de cuite au Ricard et au picon-bières (burk). L’occassion est elle pour les champions en titre de ligue 2 dominos pizzas, pourfendeurs des Alsaciens en J1, que ce janotico (et oui, on s’en souvient peu) qui se profile

Score 2-3

Angers – Bordeaux 

Finalement le plus gros changement de l’inter-saison du côté du Haillan est ce sublime nouveau logo qui n’est pas sans rappeler celui de la Juve et de Nantes, références, sans doute, en termes de système de jeu et de recrutement pour la troupe à Gassat, et agaçante, des dirigeants du club au scapulaire. Démuni à l’avant, le SCO ne pourra s’en remettre qu’à sa dalle angevine pour disposer de la formation de très loin la plus imprévisible du championnat de France.

Score 1-0

Metz – Monaco 

Fraichement débarqué en principauté, il est prématuré de se faire une idée de la philosophie de Kosac sur le Rocher. 15e entraineur asémite sur les 15 dernières années, on lui souhaite juste de ne pas trop trainer pour engranger. Attention, si l’attaque monégasque commence à se montrer aussi efficace que sa défense centrale, double-buteure(e) et sauveur(e) inespérée du piège rémois à Louis II, l’ASM peut repartir avec les 3 points de Saint-Symphorien à l’issue de ce ndoramtico

Score 1-2

Brest – Marseille

Fin de l’été, et du zumba cafewww, pour les rois du chambrage tenus en échec par une D1 slovaque en juillet. Après avoir offert à Nîmes sa plus large victoire en1e division en 40 ans, Brest aura à coeur de se faire pardonner au Blé de cette déroute pour le démarrage officiel de l’OM cette année, sans Sarr et Alvaro, mais ien avec El Fenomeno Mandanda, qui vient de rempiler pour un nouvel exercice haut en couleur (ou « en culés » comme disent les Phocéens)

Score 0-0

Lens – Paris SG

La faiblesse de la dernière LDC doit sans doute inquiéter le PSG pour sa reprise. Après 5 saisons à l’étage inférieur, le RC Lens retrouve l’élite et se donne les moyens de ses ambitions. Dans le Nord, les ambitions électoralistes du maire de la ville lensois auront eu le mérite de faire la promotion du nouveau sponsor de la ligue 1, également sponsor du club rival de l’adversaire du jeudi 10, le PSG, qui démarrera une série de 4 matchs en 10 jours

Score 0-2

On perd pas les bonnes habitudes et on attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks

Les bons tuyaux:

Cet été, pendant que tu te pavanais sur une place de Palavas les Flots avec une pina colada et des danseuses, lui il mettait la Vieille Dame dans sa poche et était appelé en Espoirs : Maxence Caqueret (9)

Come on, shake your body baby, do the Kanga  (9.4) beat

Les pépites:

Il n’arrive pas à combiner avec Bamba, n’a jamais joué avec Botman et s’est vu préférer Reinildo. « Mais pour un mec de son âge, c’est normal »: Bradaric (11)

Le supersub de ce second Player Picks aura, je vous l’assure, plus de réussite que contre le Bayern: Karl Toko Ekambi (13)

Les incontournables:

Il accepterait de porter le maillot de l’EDF en 2021 « avec plaisir ». En attendant, il gardera précieusement les cages de l’OGC Nice: Walter Benitez (13.5)

Alors du coup je te mens puisque tu m’entends pas. Mais si tu pars, tu reviendras un peu comme Mandanda (14) 

t34

 

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter