«Pour la millième fois, le club n’est pas à vendre.» entourage F McCourt(février 2021)

Clasico, exit Mediapro et Bourigeautico au menu du 24e Player Picks de la saison LCDE

Les matchs de la journée

Lorient – Reims

« Mercredi dernier, à la mi-temps du match de Dijon, on avait pratiquement un pied en ligue 2 ». Alors autant, je ne pense pas que Lorient échappe au couperet en mai de la relégation, autant je trouve ça très juste de la part de Pellissier après cette semaine qui a vu les Merlus prendre 7 points sur 9 face à un adversaire direct et 2 équipes européennes en août. En outre, Reims a la victoire chanceuse en ce moment donc c’est clairement le moment de capitaliser pour les Lorientais

Score 2-1

Lyon – Strasbourg

« Dindon » les Racing Men à 5 derrière mais quand même remontés au score à domicile en fin de partie. Après donc les contre-performances contre Reims, Dijon et Brest, là ça va pas être la même tisane. Paradoxalement l’OL ne faiblit pas le rythme par rapport à ses concurrents parisien et lillois mais des problèmes se font ressentir sur toutes les lignes : Depay et Kadewere moins décisifs, Paqueta et Aouar sur le retour, Lopes inquiétant, l’arrière-gauche intermittent et toujours en balance.

Score 3-2

Lens – Rennes

Moi bon élève, j’avais suivi les conseils et les tablettes de tacompo sur Jérémy Doku. Alors effectivement il monte en puissance mais celle qu’il a bouffé, but grand ouvert, contre Lorient mercredi m’a brisé le cœur. J’espère qu’il attend pas un autre confinement pour marquer son 1er but rennais! Si les Sang-et-Or ont réussi à remonter 2 buts aux Marseillais, ils restent très friables à domicile dernièrement et je serais pas étonné que les Rennais viennent faire un coup à Bollaert

Score 0-2

Brest – Bordeaux

À ce rythme-là après 23 journées, jamais une équipe n’a pas fini championne de France. Et ce n’était pas un tout petit Bordeaux qui aurait pu lutter contre ce LOSC là. Il n’aura donc fallu que 10 mini minutes aux remplaçants brestois pour ramener un nul inespéré de la Meinau en J23 et éviter aux Bretons une 5e défaite consécutive. Si Brest est toujours convalescent, ce coaching gagnant va peut-être inspirer Dall’Oglio pour ce Brest-Bordeaux ?! Les initiales ? Les initiales ? Les initiales B-B

Score 1-1

Nîmes – Monaco

Ce qui me fume le plus à Monaco c’est que tu pourrais faire 2 équipes avec l’effectif de Kovac que les 2 joueraient clairement le podium. Certes c’était l’équipe bis du PSG, à qui il manquait potentiellement 8 titus, m’enfin le NO a quand même réussi à placer 15 frappes aux futurs quarts de finaliste de la ligue des champions. Pour au final cadrer à 4 reprises. C’est le problème quand tu changes d’avant-centre à tous les matchs et que ton meilleur buteur au final joue arrière-droit

Score 1-4

Saint-Étienne – Metz

Avec un Boulaya, sans doute émoussé, aussi précis qu’à l’accoutumée face à Bertaud, Antonetti dormait à l’hôtel en semaine à la 5e place du classement du championnat de France (à la faveur du match en retard du Stade rennais.) Mais ce n’est sans doute que partie remise puisque se profile un déplacement à Geoffroy-Guichard où les Verts connaissent leur pire série de l’histoire de 9 rencontres consécutives sans succès. D’autant que Sainté sera privée de son capitaine totem Debuchy

Score 0-1

Nice – Angers

L’une des joies d’officier (et ouais c’est aussi un verbe) en ligue 1 uber eats, c’est que tu peux sans sourciller te gargariser d’un 0-0 et ce même quand tu es l’entraîneur avec la plus longue…longévité sur un banc d’Europe. Angers a fait chou blanc au cours d’une vraie purge contre Reims mais n’a pas pris de buts pour la 1ʳᵉ fois en 8 rencontres. Bravo le SCO ! Et dire que les Aiglons devaient disputer le podium cette saison. Ni ceangers plus alors puisque finalement ce sera la course pour le maintien

Score 1-0

Montpellier – Dijon

Hé ben ça valait vraiment le coup de jouer les apprentis laborantins en défense pendant 2 mois, qui nous ont vu dégringoler au classement depuis le dernier succès héraultais, pour au final revenir à ce bon vieux 5/3/2 avec ce bon vieux Vitto. Bref bien que pas encore à 100 % de ses moyens, Andy nous revient enfin, et j’aime à croire que l’on a quand même suffisamment d’éléments talentueux pour se défaire d’une formation bourguignonne largement prenable à la Mosson

Score 2-1

Nantes – Lille

Voilà maintenant quand le FC Nantes mène au score, tout le monde commence à se pavaner sur le système Domenech. Pas mon genre de jouer les rabats-joies mais c’était qu’un nul et c’était que Saint-Étienne les amis ! Leader, le LOSC se déplace chez un adversaire bien moins coriace que Bordeaux où les Dogues avaient fait tourner devant et au milieu et claquer 3 pions à Costil ; avec pour seule ombre au tableau l’indisponibilité du double Y turc, dompteur de Donnaruma.

Score 0-2

Marseille – Paris SG

Bon maintenant qu’on a la chaîne de retransmission du match de clôture de cette 24e journée dimanche soir, on attend plus désormais que le nom de l’entraîneur et du propriétaire pour sereinement se préparer à assister à une bonne branlée olympienne. Si Paris n’est pas des plus rassurants avant la ligue des champions et Barcelone, depuis leur dernière confrontation, l’OM a quand même perdu tous ses matchs sauf celui de la semaine contre Lens et il s’en est fallu de très peu.

Score 0-3

On perd pas les bonnes habitudes et on attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Players Picks

Les bons tuyaux:

Après les déconvenues Verratti et Diallo à MPG le week-end dernier, je mise que sur des mecs qui ont choppé le virus dernièrement. Du coup aucune chance que Julien la porte (7.2)

Il marque jamais mais là c’est son ancien club tu connais : Stephy Mavididi (9.3)

Les pépites:

On mise sur le retour de Serhou pour faire péter le verrou lensois : Guirassy (10.2) supersub du 24e Player Picks

Quand il ne joue pas, on dit qu’il est meilleur que Cornet et quand il joue on dit que Cornet est meilleur. Quoi qu’il en soit ce devrait être le tour de De Sciglio (13.4)

Les incontournables:

Bon appétit, bon appétit. On me prend pas la balle j’suis comme Verratti (13.4). Les boulettes volent, y en a plus que dans mes spaghettis

Le roi dans le Nord : Mike Maignan (16.9), tête d’affiche du Player Picks numéro 24

t34

 

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter