« Le coach sait très bien faire tourner. » W Ben Yedder (février 2021)

D’amour évidemment, d’Europe bien entendu et de football accessoirement en guise de sommaire au 25e Player Picks de la saison LCDE

Les matchs de la journée

Paris SG – Nice

On parle beaucoup, à juste titre, des blessures à répétition du Ney mais le petit Kasper n’a jamais aussi bien porté son prénom : 2 fois la covid, des vols et cambriolages et maintenant l’appendicite. Les poissards se sont passés le mot sur les terrains de L1. Si toutes les attentes sont tournées vers le 1er « grand rdv de l’année », le PSG diminué va devoir disposer d’une OGC Nice renforcée par sa charnière Todibo-Saliba qui fait grand bruit en dehors des vestiaires mais peu de vagues sur le terrain

Score 1-0

Reims – Lens

Sinon cette semaine je ne sais pas si vous avez capté mais le 8e de L2, Valenciennes pour les petits bourgeois comme moi qui ne se délectent que de l’élite du football français, a mené 4-1 sur la pelouse d’une équipe de L1. Un indice chez vous : elle ne joue pas en Sang-et-Or dans le stade Bollaert (mais je ne vous en dirais pas plus). Bref un 5e match sans défaite pour Lens, toujours privé de Ganago mais bien avec son portier Leca, pour bonifier cette qualification probante à la Beaujoire ?

Score 1-2

Lyon – Montpellier

Quand on voit l’efficacité offensive des remplaçants lyonnais cette semaine, on se demande si certains titus ne devraient pas se prendre un bon coup de pied au cul de Garcia. On s’est regardés dans les yeux entre hommes à la mi-temps de Montpellier – Dijon pour renverser les Bourguignons en 13 min et, dans la foulée, sortir sans trembler (nos miches et nos filets) à la Meinau le Racing de la CDF. L’OL aura à cœur de battre l’une des deux équipes qui aura réussi à le défaire sur la phase aller mais on est prêt .

Score 2-2

Monaco – Lorient

Sinon cette semaine je ne sais pas si vous avez capté mais Pellegri a joué en tant que titu à Monaco. Encore en lice en coupe de France, l’ASM, qui a mis son principal poursuivant à 10 points, ne joue pas d’Europe et dispose d’une profondeur de bancs, qui lui permet par exemple de sortir Ben Yedder à la 55e OKLM (ou presque), à faire pâlir l’infirmerie parisienne. Si d’ici le printemps, l’ASM se trouve une défense plus robuste, elle fera figure d’épouvantail au sein du big 4 français.

Score 4-1

Rennes – Saint-Étienne

Alors qu’une embellie semblait poindre à Sainté – 7 points, un double-poteau d’Hamouma puis un CSC de Boye, et 1 pion pris en 3 matchs – il a suffi d’« un terrain merdique, un temps merdique et un but merdique » pour que les Stéphanois retombent dans leur traVerts (ouais j’aime bien l’humour.) Pendant ce temps, Julien Stephan a perdu son précieux totem CDF, qui l’avait amené au titre et en demi en 2 participations, malgré une défense à 5 qui a pris l’eau en un tout petit quart d’heure.

Score 1-1

Metz – Strasbourg

Après un but gag à Geoffroy-Guichard, le FC Metz a bénéficié du retour de karma avec sa qualif contre Amiens avec deux très gentils cadeaux amiénois en tout début et en toute fin de rencontre de coupe. A un moment il va finir par revenir Sels ? Parce que j’ai rien contre Kamara, souvent blessé, ou Kawashima, en pré-retraite, mais je pense que ça aiderait grandement les Strasbourgeois un gardien top niveau. Il sent bon le vent glacial, le froid polaire et les meutes de loups ce derby allemand.

Score 2-1

Angers – Nantes

6 semaines, 8 matchs, 0 victoire : Raymond a quitté cette semaine un club qui compte cete année plus de coachs que de succès, que les Kita « aiment » mais se « moquent totalement » de la fronde de ses supporters. Après avoir tapé Rennes mercredi, le SCO s’apprête à poutrer un autre grand voisin régional avec Diony. En même temps, « les joueurs nantais sont mauvais. Ils savent qu’ils sont mauvais ». Il sent bon le muscadet, le petit beurre et les machines de l’île ce derby breton ?

Score 1-0

Dijon – Nîmes

Alors que Nîmes aura su pleinement profiter du changement de diffuseur de notre petit championnat domestique pour dégager comme il le faut son entraîneur, et relancer, comme à chaque fois, Nice par une victoire, le DFCO n’a toujours pas connu – amicaux et toutes compétitions confondues (sinon c’est moins rigolo) –, en plein milieu du mois de février pour rappel, de succès à la maison. Tout deux à 4 points du barragiste nantais, c’est déjà le 1er « match de la peur » de la saison 2020-2021 les amis.

Score 3-2

Lille – Brest

20 victoires TCC, 2,25 points de moyenne en championnat, toujours qualifiés dans l’ensemble des compétitions, et ce même avec Xeka en défense et Weah en pointe et surtout leurs deux meilleurs buteurs, Yilmaz et Yazici, sur le flanc depuis quelque temps. Avant l’Ajax en Europa League, seul l’attaquant turc manque à l’appel du rassemblement des Dogues face au stade brestois. Si vous avez des doutes sur le choix du Player Picks, alignez un Brestois en supersub c’est du tout cuit en ce moment.

Score 21

Bordeaux – Marseille

Après l’envahissement de son centre d’entraînement, le limogeage/démission de son coach, la défaite du Clasico, avec un rouge du « Marseillais à vie » et la blessure d’Alvaro, Marseille a passé une semaine somme toute tranquille. En revanche les Girondins viennent d’enchaîner 4 défaites en moins de 2 semaines. Mais bon Jules Koundé va sortir le Barca de coupe du roi et Bordeaux conserver son invincibilité à domicile contre Marseille une saison de plus grâce à un nul bien flingué

Score 0-0

On perd pas les bonnes habitudes et on attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Players Picks

Les bons tuyaux:

Allons au bout de la belle histoire : Pietro Pellegri (7,7) supersub du Player Picks n°25

Il a disputé ses premières minutes sous le maillot dijonnais y a 2 jours. Si 1e victoire de l’année il y a à Gaston Gérard, ce sera avec A Kamara (7,3)

Les pépites:

Indésirable cet été, tellement crack cette année qu’il retarde le retour de Golovin dans le 11 asémite. Plus personne pour cracher dans mon Diop (14,6)

Né à Paris, révélé à Sedan puis à Brest à côté d’un certain Paul Baysse, il explose à Angers dont il est aujourd’hui capitaine : Ismaël Traoré (10,4)

Les incontournables:

La doublure d’Iker Casillas puis la doublure d’Areola: Keylor Navas (16,4)

Avant lui, il n’y avait eu qu’un certain Rivaldo pour claquer un triplé à San Siro. La tête d’affiche du 25e Player Picks est Yusuf Yazici (15,8)

t34

 

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter