« Mercredi 19 mai, les activités sportives seront de nouveau autorisées. Les événements sportifs pourront accueillir des spectateurs » gouvernement (avril 2021)

18 clubs pour un championnat, 3 candidats pour un titre et moi et moi et moi au sommaire du 35e Player Picks de la saison LCDE 

Les matchs de la journée

Marseille – Strasbourg

Depuis que Longoria a pris les commandes, l’OM a trouvé des sous dans le cul des poules, déniché un coach qui gagne 75 % du temps et va prolonger tous ses cadres en prévision de la – petite, dieu merci – coupe d’Europe à la rentrée. Pas dit que pour autant que Kamara fasse de vieux os sur le Vieux Port. Bref ils vont bégayer demain les Strasbourgeois qui viennent d’enchaîner 2 piteux résultats contre Nîmes et Nantes et se déplacent au Vel pour affronter un Marseille qui plante 3 buts à chaque sortie

Score 3-0

Paris SG – Lens

A chaque fois que Paris va jouer au Parc on va se mettre à trembler des mollets cette année c’est bien ça ?! 8 défaites merde. Et quand je dis 8 défaites c’est pas sur l’ensemble de la saison mais juste à la maison. J’aime autant vous dire que face à un club promu actuellement 5e de L1, et comme suite la désillusion européenne d’hier soir, ça doit déjà claquer du fessier du côté du PSG. Je vous aurais bien parlé de la liste des absents longue comme le bras côté lensois mais plus c’est dur, plus ils kiffent (titre)

Score 2-1

Lille – Nice

« Le titre est maintenant un objectif » Des mois qu’il nous rappait les raisins en disant qu’il n’était pas favori, qu’il se concentrait que sur eux, qu’il ne calculait pas. Merci M Galtier, vous m’avez presque donné envie de faire des roulades à moi aussi. Quelle mentalité des Dogues, 4e du classement dimanche à la 35e min et qui, après avoir donné 2 buts aux Lyonnais chez eux, ont finalement renversé le match. Donc en attendant de passer d’un banc à l’autre M Galtier, faut soulever l’hexagoal

Score 2-1

Bordeaux – Rennes

Samedi aprem, les supporters – qui pourraient d’ailleurs être directement concernés par un des projets de reprise de leur club – avaient appelé à l’instinct de survie des Girondins. Résultat des courses : 1-4. S’il aura fallu 70 minutes à Rennes pour se remettre la tête à l’endroit au Roazhon Park contre Dijon, derrière attention les vélos parce que ça a pétaradé de tous les côtés : 25 tirs, la moitié cadrés et 5 buts. Pas dit qu’il en faille autant pour faire plier Bordeaux et rattraper les Lensois au classement

Score 0-2

Dijon – Metz

Même si le DFCO avait réussi à ouvrir le score sur la pelouse de Rennes, juste pour me niquer mon clean-sheet avec Gomis je vois que ça, il est officiellement, ça va vous fumer, et définitivement relégué à l’échelon inférieur après 5 belles années de football plaisir ponctuées notamment par cette masterclass, dont tout le monde se souvient sans doute, au Parc des Princes en 2018 : 8-0. Côté messin, c’est pas la fête du slip non plus puisque les Grenats ont laissé passer et mars et avril sans succès. Ça promet

Score 0-0

Nîmes – Reims

Même en supériorité numérique pendant plus d’une heure, les Crocos ont trouvé le moyen de cadrer que 2 frappes et de se faire taper en J34 par une formation privée de 2 covidés, 2 suspendus et 3 blessés. Franchement, même moi j’en demandais pas tant. Ça gâcherait presque le plaisir ! Résultat des courses, il bascule à la 19e place en raison d’un goal-average plus défavorable que Nantes. Que Reims termine sagement la saison, Oscar Garcia est confirmé pour le prochain exercice !

Score 2-0

Lorient – Angers

Je vais être cash – désolé mesdames mais il le faut parfois – vu leur première moitié de saison, je pensais les Merlus totalement frits pour cette saison. Plus libérés, ou free comme disent nos amis de la perfide albion, ils ont réussi à constituer dernièrement un petit matelas de 4 points sur les barrages. Aussi j’aime à croire qu’une victoire au Moustoir, où Lorient n’a pas perdu depuis 2 mois, face au SCO d’Angers suffira à confirmer les espoirs et se maintenir (38 points dans la nacelle).

Score 2-0

Brest – Nantes

Y a quand même des numéros dans le foot qui trompent pas et sont particulièrement révélateur du style et des caractéristiques du mec qui enfile la jaquette. Ainsi il n’est pas étonnant, au vu de sa prestation XXL face à Sainté, que le numéro 10, de Platini, de Zidane et autre Ronaldinho, incombe aux épaules de Charbonnier. Petit pont, enroulé et coup-franc direct, pour un mec pas titu, et dans une équipe qui compte des joyaux comme Honorat et Faivre, c’est vraiment fort. Je vois Nantes replonger

Score 1-0

Montpellier – Saint-Étienne

Dimanche aprem, après la déconvenue niçoise, j’ai compris qu’on ne pourrait plus jouer l’Europe via le championnat. Dimanche soir, après le tirage au sort de la CDF, j’ai compris qu’on ne pourrait plus jouer l’Europe tout court. A un moment faudra quand même m’expliquer comment on a réussi à prendre un contre à 3 contre 1 après seulement 6 minutes de jeu sachant, et vous noterez l’ironie si ce n’est pas déjà le cas, qu’on menait déjà au score ! Faut se méfier des équipes qui ont plus rien à jouer

Score 3-3

Monaco – Lyon

On le sait désormais depuis dimanche soir: l’OL n’est plus dans la course au titre et, quand on voit l’effectif des Gones, c’est presque intolérable de ne pas retrouver Lyon en Champions pour la 2e année consécutive. Si tout roule en ce moment à Monaco, il te pousse un covidé tous les jours en ce moment et ce sont plus particulièrement les atouts offensifs asémites qui feront défaut pour ce choc face à l’OL. Le 100e pion du prince Wissam en L1 pour cette revanche de demi de CDF ?

Score 1-0

On perd pas les bonnes habitudes et on attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Players Picks

Les bons tuyaux:

14 saisons de doublure et à 32 ans il va offrir le maintien à Lorient : Matthieu Dreyer (4,2)

Vous connaissez la musique : le supersub monégasque du Player Picks est P Pellegri (6,8)

Les pépites:

Exit Diop, Jovetic, Golovine et Gelson Martins, welcome Matazo (3,8)

Avec ceci, vous reprendrez bien un petit verre de Chardonnet (12,6) ?

Les incontournables:

Un triplé le week-end dernier, 14 buts en L1 et la promesse de rester. La tête d’affiche du Player Picks c’est Moffi (14,6), ma bataille.

B-12 et P-6 pour Payet (16,3) vendredi soir ?

t34

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter