«J’ai bien aimé l’image de mon équipe. On a joué avec de la personnalité. » P Vieira (septembre 2020)

De la personnalité mais aussi des diffuseurs qui s’assignent en justice et un max d’arrières-gauches sur le flanc dans le 5e Player Picks de la saison LCDE

Les matchs de la journée

Lille – Nantes

Son équipe marque jamais mais lui fait jamais tourner ses joueurs et s’étonne que l’on instaure les 5 changements par match. Décidemment, Gourcuff détonne autant que Kita dans le football circus. Quand tu regardes la santé financière de la PLM, tu te dis qu’avec 100 millions d’euros de recettes mercato, Campos et Lopez ont bien mené leur barque sur les bords de la Deule. Penses-tu, voit-il pas qu’il manque encore 50 patates. C’est le moment d’aligner Ikoné !

Score 10

Saint-Étienne – Rennes

Depuis que Stephan a posé ses bagages en Ille-et-Vilaine, les miracles sont devenus coutume à Rennes : 1e coupe de France, 1e qualif en LDC, le Stade Rennais invaincu en 2020-21 et meilleur départ de l’histoire (et je parle pas que de Siebatcheu). En 30 petites minutes à Nantes, Moulin a vu, de manière assez inexplicable, son invincibilité avec les Verts s’achever malgré un score favorable. De quoi donner du grain à moudre (vous l’avez?) à Puel pour la défense stéphanoise ?

Score 3-2

Marseille – Metz

Au moins c’est clair : 0 tunes dépensées dans le sens des départs, 0 tunes récoltées dans celui des arrivées. Si Luis Henrique n’est pas encore dans l’avion seulement à cause de la covid-19, je pensais pas que Longoria nous ferait si vite regretter Zubi. Économiquement et sportivement en L1 ça peut tenir la route, mais en coupe d’Europe, va manquer 50 M pour le FPF et 2/3 gaillards pour AVB. Franchement, quitte à pas réussir à vendre Diallo, autant le faire jouer au foot non ?

Score 1-1

Bordeaux – Nice

« Si un joueur part, soit on arrive à se faire prêter quelqu’un, soit on fait monter un jeune du centre. » C’est là toute l’ambition des Girondins de Bordeaux. Et quand tu réalises que l’effectif girondin a été pensé par Gourvennec, élaboré par Poyet, hérité par Ricardo puis poli par Sousa, tu pleures un peu pour Gasset. Comme footballistiquement parlant j’attends pas grand-chose de la confrontation, autant en profiter pour régler l’avenir de Cyprien non ?

Score 0-0

Dijon – Montpellier

Bon c’est établi, on est des monstres à domicile. Cette année, s’agirait quand même d’engranger des puntos contre les équipes amenées à jouer leur survie dans l’élite du football français au printemps 2021… Les peintres quoi ! Et justement, le DFCO, en passe de perdre leur dernier rempart, a tous les atours du futur condamné. Après le sale coup qu’on leur a fait de signer Mavididi, et malgré le zéro pointé affiché par les Dijonnais jusqu’à cette journée, restons concentrés

Score 01

Nîmes – Lens

7 buts déjà, « se créer des occasions plutôt que de sécuriser à tout prix », intégrations parfaites de Ganago et Kakuta : ça valait pas le coup d’attendre 13 piges sérieux ?! [Je précise que je ne parle pas de l’âge d’une, charmante au demeurant, mais très jeune demoiselle mais bien de l’attente des Sang-et-or pour retrouver la 1e division] Sinon le NO a fini par capter qu’en réalisant son mercato l’été (Reynet, Meling, Cubas)et plus l’hiver, l’équipe pouvait se défendre dès le départ

Score 2-2

Monaco – Strasbourg

Après Jésus, Charles IV ou encore Balavoine, Badiashile a rejoint le club des 33. Rassurez-vous, 33 comme le nombre de départs cette année du côté du Rocher où il aura fallu attendre qon 1er tir cadré en J4 pour que le co-meilleur buteur de l’exercice précédent ouvre son compteur. Et les buts c’est comme le ketchup, quand ça fini par arriver, y en a de trop. Comme sur le papier c’est plié, autant en profiter pour régler l’avenir d’Ahoulou en renvoyant « le colis » à l’envoyeur non ?

Score 2-0

Angers – Brest

Si je m’attendais à voir Mounié scorer si vite pour son retour en France ! Brest est tellement chaud cet été – comme quoi c’est possible aussi en Bretagne – qu’ils se permettent de recruter à tour de bras (le dernier en date est le poto Philippoteaux), de donner des buts à l’adversaire (Herelle) mais surtout de faire marquer leur latéral gauche (Perraud) sur un centre du latéral droit (Faussurier). Ça vous rappelle pas un 8e de finale de coupe du monde ça d’ailleurs ?

Score 2-1

Lorient – Lyon

Plus j’y songe et plus je me dis qu’en fait, cette année Lorient c’est notre Arsenal bien de chez nous : une attaque de compet qui claque but sur but et une défense de minimes. Jeremy Morel / David Luiz : même combat de déambulateurs. Vendredi dernier, Garcia s’est assis sur le banc gone pour la 23e fois. Avec un bilan de 36 points, ça le place derrière des mecs comme Santini, Le Guen mais également des Fournier, Genesio… tout le monde quoi. Ça urge je crois

Score 1-3

Reims – PSG

Il ne reste donc que 12 jours à Leonardo pour trouver 3 recrues et vendre pour 60 millions. Soit c’est du sous-marin, soit du suicide. Après avoir mené 2-0 la semaine dernière, je pensais les Champenois lancés vers leur 1 victoire avant de se chier défensivement, autrefois atout majeur des Rajkovic et consorts, sur les mollets à 10 contre 11. Avant les suspensions, profitons Mmes et MM de nos 4 fantastiques parisiens sur la pelouse de Delaune pour ce sommet non européen

Score 0-4

On perd pas les bonnes habitudes et on attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks

Les bons tuyaux:

Avec un blaze pareil, on s’attendrait plutôt à voir débouler un boulanger (poke @leRaccoon) mais samedi ce sera sur le flanc gauche de la formation parisienne : Mitchel Bakker (7.6)

Notre 2nd bon tuyau du Player Picks est aussi arrière gauche. Il est de la trempe des Neymar, Waris, Pereira Lage et… Meling (je vous laisse trouver l’intru). Avec 1 but et 1 passe dé pour son baptême en L1, force est de constater qu’Adrien est Truffert (6.9) de talent

Les pépites:

Encore une pépite qui a effacé des tablettes, un certain Neymar Junior. 12 dribbles réussis lors de sa dernière prestation, Rayan Cherki (8) est le supersub du Player Picks volume 5

En novembre 2019, il nous disait que «ça commence à être casse-pied de jouer dans des stades vides; » Mais c’était avant le drame, bien entendu, n’est-ce pas Benjamin Lecomte (12.6) ?

Les incontournables:

En mai dernier, avant de redémarrer la phase finale de ligue des champions face à la Juve de Turin, l’OL comptait 4 arrières droits. Si j’avais su qu’à la fin de l’été, il n’en resterait qu’un : Léo Dubois (14.1)

Débarrassé des pépins physiques, du virus et du zéro but en championnat, il était temps de donner la tête de gondole d’un Player Picks au « génie français » Kylian Mbappé (17.8)

t34

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter