«Pour moi, ce n’est pas personnel. » Tuchel (octobre 2020)

Panic Buy, Deezer/Spotify, tout part décidément en why dans le CR7 Player Picks de la saison LCDE

Les matchs de la journée

Dijon – Rennes

En Bretagne, ça faisait bien longtemps qu’on avait fait péter le tonneau de cidre pour le mercato rennais – ouais en vrai je crois pas qu’il y ait besoin d’un réel motif pour s’envoyer des godets m’enfin – mais, après Terrier, Aguerd, Rugani, Guirassy, Dalbert et Gomis, le Stade rennais a en plus dégainé en fin de mercato un joli chèque de 26 millions pour Doku : bilan des opérations 70 millions. Que l’on vienne plus me parler de farmer league après ça. Banco cet aguerdico

Score 1-3

Nîmes – Paris SG

Franchement le mercato 2020 de Paris version Leonardo, on dirait du Antero en termes d’arrivées avec kedal côté départs. C’est vraiment la crise. De plus, alors que les internationaux, notamment sudam, n’ont pas encore pris le temps de sortir leurs slips de leurs valises, il va falloir se déplacer dans cette terre maudite et lugubre communément et administrativement appelée le département du Gard. Le tout, avec une équipe type sur le flanc et non sur le banc.

Score 0-0

Reims – Lorient

Si Reims pouvait filer 2/3 défenseurs et Lorient 2/3 attaquants à leur adversaire, on aurait peut-être droit à deux équipes avec un peu de gueule et d’équilibre. Mais la nature est ainsi faite et le tieg n’a pas réussi à dépasser le mètre 75. Sinon Dia est finalement resté dans la Marne, et, si ses coéquipiers, 19e au coup d’envoi, ont la bonne idée de demeurer à 11 sur le pré d’Auguste-Delaune, les rouges et blancs pourraient entrevoir un premier succès cette saison qui sait.

Score 2-1

Marseille – Bordeaux

« On parle plus de comptabilité que de football » il y a peu s’agasset Gasset. Moi j’aimerais parler de foot à Bordeaux mais je cherche. Pourtant, sur le papier, Costil en gardien du temple, Koscielny le pitbull en défense, Hatem le virtuose au milieu et Briand le tueur en pointe ça a de la gueule… Y a approximativement 10 piges ! Et dire que ce même Costil avait quitté Rennes pour franchir un cap et va mater ce même Rennes affronter Chelsea, Séville et Krasnodar cette année.

Score 0-0

Strasbourg – Lyon

Un jour, il faudrait quand même penser à filer une putain de légion d’honneur du football français à M Ousmane Dembélé. En 2019, on lui doit d’avoir gardé Neymar Junior. En 2020, on le remercie à nouveau de nous avoir laissé Memphis Depay. En 2021, c’est M’Bappé ou Savanier vous pouvez screen-shot. En attendant, pour ceux qui espéraient voir l’OL démarrer enfin sereinement sa saison, après un été agité c’est loupé, covid, oblige : Lopes, Caqueret isolés.

Score 2-2

Monaco – Montpellier

Elle m’a fait du bien cette trêve internationale pour me remettre de cette seconde défaite, « match le plus important de l’année », insupportable dans le derby, première fois à la Mosson. Si à Monaco le début de saison est très mitigé, on ne peut pas dire que les joueurs asémites ne mouillent pas le maillot : 140 bornes parcourus au total record de France. De là à les voir gagnants à la maison pour cet aguilarico/lecomtico ? Ça sent le score équilibré

Score 1-1

Nantes – Brest

Pas de couvre-feu à Nantes, mais personne à la Beaujoire ou presque – 1000 Canaris ça fera que des tout petits cui-cui – et un trou dans les caisses de 15 millions. Ça commence à faire une petite paye que les Nantais n’ont pas triomphé en championnat (genre 5 journées.) Mais heureusement Augustin est arrivé. Sans Girotto, mais avec Corchia, Gourcuff aurait la bien bonne idée de l’emporter afin de sauver sa tête qui serait, c’est un scoop, sur la sellette dernièrement.

Score 1-0

Angers – Metz

Après avoir poussé au cul tout l’été pour refiler à coup de gros sous leur buteur vedette de l’exercice précédent, le FC Metz n’a empoché que 10 petits millions et doit clairement se bouffer les cou*lles puisque, la centonze vient de tomber, et elle est irrévocable, le buteur maison Niane s’est fait les croisés. Voilà qui ne va pas faire les petites affaires de coach Antonetti, de retour au premier plan en remplacement de feu Vincent Hognon, en même temps que l’Immobilière Saint-Symphorien

Score 2-0

Saint-Étienne – Nice

La seule formation à pouvoir tenir le menton de Rennes cet été, c’est Nice et son mercato 4 étoiles, JRA, Lopes, Gouiri et autres Schneiderlin pour ne citer qu’eux, également taillé pour l’Europe, qui doit filer de sacrées miquettes à Viera. Quand on voit la presta des Aiglons contre les Canaris pourtant réduits à 10 en J6, on comprend. Heureusement là c’est Sainté où après Niang on a sondé un autre recalé de l’OM, ancien virtuose des Rouge-et-noir milanais et azuréens : super Mario.

Score 1-1

Lille – Lens

C’est le grand retour les petits poulets, après 5 longues années, du consanguinito entre Lille et Lens ce dimanche. L’enjeu est de taille de surcroît entre les deux grands rivaux des Hauts de France tous les deux, après 6 journées de joutes nationales, sur le podium. Le LOSC reste sur ses standards avec de grosses ventes, une défense en fer et le podium en ligne de mire. Seule ombre en tableau : une palanquet de milieux disponibles pour Galtier. Problème de riche

Score 22

On perd pas les bonnes habitudes et on attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks

Les bons tuyaux:

« Contrairement à certains, je peux me regarder dans la glace. » Esthète et esthétisme résument parfaitement Romain Philippoteaux (10.6), supersub du Player Picks

Il est né, formé et évolue toujours à Bordeaux. C’est l’homme qui a tenu tête un jour à un certain Zlatan Ibrahimovic : Paul Baysse (7.5)

Les pépites:

J’avoue qu’il y a vraiment de quoi se marrer à Angers en termes de jeux de mots canins entre Cabot (9.3) et Bobichon (10.2). Je vous laisse maître de votre humour

Parce que maintenant j’ai le droit d’être objectif et d’encenser le talentueux gardien du SCO : Bernardoni (10.6)

Les incontournables:

« À moi de montrer que je suis le meilleur. » disait Niang. Cependant, le n°1 c’est la tête d’affiche du Player Picks : Serhou Guirassy (13.8)

A 25 ans, avec le départ de T Silva, il est enfin devenu le taulier de Paris et de l’Equipe de France : Maestro Kimpembe (15.2)

t34

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter