« Les joueurs sont revanchards de leur LDC 201 où ils avaient pris qu’un point. Là ils en ont déjà pris deux.» J Gourvennec (octobre 2021)

De revanchards tocards, de délocalisation à Troyes ou à Shanghai (en passant à pied par la Chine donc) et un classique au dessert: Player Picks de la saison LCDE, épisode 11

Les matchs de la journée

Saint-Étienne – Angers

Démarrez un week-end de L1 après une semaine de LDC c’est un peu comme se coincer les valseuses dans les portes du metro après un date avec Emily Ratachovsky. Le SCO a beau pleurer, il a perdu contre le pire Paris de l’année. Tu prends un but sur la 1e tentative de l’adversaire, un CSC avec blessure de ton gardien puis un rouge histoire de se marrer un peu. Le tout en même pas une grosse MT. Le calice jusqu’à la lie quoi. Bilan des courses : 5 buts et toujours dernier Sainté

Score 1-2

Nantes – Clermont

Alors que la taxe foncière a progressé de 38 % en 10 ans à Nantes (déformation professionnelle sorry), le niveau de jeu, malgré un récent rebond, a lieu diminué d’au moins autant du côté du FC Nantes sur la même période. En faisant chuter le champion de France sortant, le CF63 a provoqué des remous dans Létang et surtout mis un terme à une série négative de 7 sorties sans succès. Duel d’ambitieux et de jaunes moutarde en Loire-Atlantique donc entre la Yellow Army et les Canaris

Score 2-1

Lille – Brest

Aucune victoire en Champions, autant de défaite en 3 mois de 2021 qu’en 10 de 2020, 11e au classement, la même compo que son prédécesseur (les corones en moins) – venez pas me dire que Jocelyn commence pas à trembler du fessier. Quoi qu’il en soit, les Dogues, privés de leur tour de contrôle néerlandaise (faut croire qu’il y a un filon flamand en la matière) Botman, auraient une bonne idée de gagner face à une équipe bretonne à l’équilibre (5N, 5D) avant de se déplacer au Parc

Score 1-0

Nice – Lyon

Paqueta est un joueur brésilien qui n’apas le temps : 212 min de jeu avec le Brésil, décollage le vendredii, 6h de décalage horaire pour sauver le cul de l’OL samedi soir. Doit pas y avoir beaucoup de clubs où la réserve tape l’équipe une. Et pourtant, l’OL affronteraoutre l’OGCN, une partie de ses anciens poulains, à l’Allianz Riviera où l’attendraun Nice un peu remanié – exit Delort, Stengs et Boudaoui ?- suite au non-match total des joueurs de Galtier en terre troyenne (et sans Achille pour le coup).

Score 2-2

Lens – Metz

Il aura fallu tout juste 20 min à la défense expérimentale messine pour céder aux coups de boutoirs de l’attaque rennaise à Saint-Symphorien. Antonetti a beau remplacer 3 joueurs par MT cet effectif est soit trop amputé, soit trop nul pour espérer jouer à nouveau les troubles-faits en 2021-22. Tous l’inverse de Lens, toujours dauphin, malgré le revers subi à la Paillade où un type au maillot trop petit, provocateur et mâchant un chewing a mis dans sa poche le meilleur milieu de L1 : S Fofana

Score 3-0

Rennes – Strasbourg

On enchaîne avec un stephanico d’un Racing Club de Strabourg qui s’est clairement refait la cerise à domicile et doit confirmer en déplacement à Rennes, où le trident Gaëtan, Kamaldeen, et Martin à la dispo de Pep Genesio, fait des merveilles de semaine en semaine. Et forcément quand l’extrême gauche reçoit l’extrême droite, on ne peut que s’attendre à un duel des plus musclés au milieu et des débordements à (tie)gogo – ou à Bourigeau-geaud en l’occurrence – sur les bords.

Score 2-0

Lorient – Bordeaux

Après Bordeaux – Nantes, on aura droit à un autre derby de l’Atlantique (un peu moins classos faut en convenir) entre Lorient, qui s’est fait poutrer au Vélodrome dimanche dernier, et Bordeaux qui a connu pour sa part un ascenseur émotionnel comaque puisque Hwang a claqué le but de l’année au Matmut Atlantique avant de se blesser et de voir les Girondins concéder l’égalisation alorsque son remplaçant n’avait pas fait son apparition. On va être fixé sur le niveau de Mbaye les amis

Score 1-0

Reims – Troyes

Et dire qu’il suffisait d’aligner Adil Rami pour que l’ESTAC gagne enfin un match cette année ! Balayés par la récente tempête Aurore, les deux succursales de la capitale – où nos petits télétravailleurs s’exilent aussi vite que les joueurs de City à Troyes – s’affrontent pour cette 11e journée de ligue 1 uber eats. Pour l’occasion, le Stade de Reims comptera encore un certain nombre d’incertains. De là à permettre à Troyes d’enchaîner une 2ᵉ victoire d’affilée ?

Score 1-2

Monaco – Montpellier

M’a régalé cette victoire du MHSC dimanche contre le Racing club de Lens. J’avoue que j’avais pas b*ndé comme ça depuis ma 1e communion. En même temps cette année on avait été à peine foutus de battre Lorient et Saint-Étienne. Monaco en principe c’est d’un autre acabit même si les Asémites peinent à retrouver leur efficacité offensive. La différence avec l’an passé ? Des blessés à la pelle et Stevan Jovetic parti libre et remplacé par un fantomas à 17 millions aka Boadu.

Score 2-1

Marseille – Paris SG

« On repartira avec les 3 points dimanche contre Paris. » Il est bon le petit Mattéo mais quel eugénisme français. En face c’est le PsSG de Messi, Mbappé et probablement Neymar. Pas Jo le clodo donc ! On aurait pu s’attendre au pire avec les dernières déclarations de Kiki, n’empêche que depuis c’est 1 but et 1 passe dé à chaque match pour le génie français. Paris a gagné en LDC, Bernat a rejoué et tout le monde devrait être de la partie en clôture de 11e journée : voyants au vert

Score 1-3

On perd pas les bonnes habitudes et on attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Players Picks

Les bons tuyaux:

Héros face au FC Metz, S Bahoken (10,9) est le supersub du Player Picks 11e du nom

Si les co..coeurs vous en disent, vous pouvez tenter le coup M’Baye Niang (9)en déplacement

Les pépites:

Face à la pire attaque de France et de Navarre, je recrute Angevin : Paul Bernadoni (11,4)

Face à la pire défense de France et de Navarre, je recrute Angevin : A Fulgini(11,2)

Les incontournables:

Être recruté quasi 20 millions cet été et se voir préférer un jeune de 21 ans, j’avoue ça fait un peu Badé (10,4)

Né à Rouen, formé à Bordeaux, il partait pas forcément gagnant pour incarner le futur de l’EDF. Et pourtant, A Tchouaméni (14,4) est la tête d’affiche du Player Picks n°11

t34