« On s’est fait chier dessus par les arbitres. » M Verratti (février 2022)

D’excréments, de Philippe Clément et de Bretons en difficulté en déplacement: Player Picks de la saison LCDE, épisode 26

Les matchs de la journée

Montpellier – Rennes

Le FC Rennes à domicile, c’est clairement Arsenal. Du beau jeu, des buts et des victoires à foison. Le problème c’est que le FC Rennes à l’extérieur, c’est aussi Arsenal. S’ils ne font pas top 3 en mai, on saura pourquoi ! Car si le club breton en a encore collé 4 à la maison, et ce pour la 5e fois de la saison, on sait bien les difficultés de la troupe de Pep Genesio dès qu’il s’agit de s’exporter loin du Roazhon Park. Labordico synonyme de victoire pour le Montpellier Hérault de tiegolito

Score 1-0

Strasbourg – Nice

Mais serait-ce tipa le sommet de cette J26 de ligue 1 uber eats entre le 3e et 4e du classement, séparés de seulement 3 points ?! Opposition de style aussi entre les 2 coachs français les plus en vogue. Le choc des titans entre Diallo/Gameiro/Ajorque vs Gouiri/Delort/Kluivert. J’en ai les fesses qui crient déjà bravo. Nul doute que le public de la Meinau aura sa part à jouer car on connaît les facilités de l’OGC Nice quand elle évolue loin de ses terres face à des formations qui aiment le ballon.

Score 2-3

Paris SG – Saint-Étienne

Coach Dupraz + guichet fermé à Geoffroy = renouveau stéphanois. Ainsi l’ASSE n’a pas perdu pour la 4e fois d’affilée et, par la-même, s’est extirpée de la zone de relégation à laquelle elle était abo depuis 20 journées. Maintenant va falloir capitaliser sur la capitale sans Khazri. Privés de Verratti et Ramos, étonnamment, le PSG aura à cœur de faire oublier la déconvenue nantaise, que France avait pronostiqué comme celle de l’OM, et bonifier une des rares semaines de pleine récup cette saison

Score 2-0

Monaco – Reims

On enchaîne avec la rencontre entre une équipe qui marque plus, malgré une paire d’attaquants à faire pâlir une ribambelle de grands clubs européens, et une autre qui prend d’autant moins de buts que son gardien est coutumier des masterclass, face à Brest dernièrement, et reste un de nos favoris à MPG. Bon face au recordman de matchs nuls de France, et dans la mesure où il va manquer des tôliers côté asémite – Caio et Tchouameni (au fait Fabregas joue toujours à l’ASM) – ça va faire nul

Score 0-0

Metz – Nantes

Alors que l’entraîneur le moins BCBG de France et de Navarre a pris 7 matchs de suspension, le FCM a refusé de jouer contre un pâle champion de France sortant et végète, malgré le point du nul, dans le bas de tableau. Pendant ce temps-là, à la faveur d’un arbitrage maison, qu’on se le dise, mais aussi d’une performance majeure contre le PSG, le FC Nantes, confortable 7e et qualifié en demi de coupe de France, devrait débarquer à Saint-Symphorien comme un éléphant dans une boutique de porcelaine

Score 0-2

Angers – Lens

Quand deux malades se rencontrent, il est peu probable qu’ils parlent de zouzes, spring-break et beau-temps. Alors que le match aller nous avait emballé comme jamais (chasser-croisé pour un 2-2 final à Bollaert), le SCO vient d’enregistrer 4 défaites coup sur coup alors que le FC Lens, si on fait exception de la victoire chanceuse face à la passoire bordelaise, n’a toujours pas démarré l’année. Y aura des buts, c’est une certitude, en revanche le résultat est très hypothétique.

Score 2-1

Brest – Lorient

C’est le retour des derbys bretons les amis ! En 2021, il fallait 4 tirs cadrés à Brest par attaquant pour marquer. En 2022, il faut désormais 3 tirs cadrés du seul Satriano pour marquer à chaque fois. C’est dire si le saut qualitatif est majeur pour des Bretons certes bien installés dans le ventre mou du championnat mais à l’abri des tumultes de la course au maintien dans laquelle est empêtrée la pire attaque de L1, le FCL, en échec depuis 18 matchs et particulièrement en délicatesse à l’extérieur

Score 3-0

Clermont – Bordeaux

Si les Girondins, dans le wagon des 4 queues de peloton, sont dans l’obligation de gagner, les Clermontois bénéficient d’un matelas de 6 points d’avance. En effet, Clermont a conclu la journée précédente en climatisant le Vélodrome et en creusant le trou sur la zone rouge. Quitte à être en L1, autant jouer que les grosses cylindrées ! En somme, les Auvergnats peuvent taper Lille, Rennes, Nice et Marseille sans problème mais chuter face à Reims, Saint-Étienne, Bastia et donc Bordeaux ?

Score 1-2

Troyes – Marseille

Après Karabagh (x2) et Clermont, l’OM poursuit son enchaînement titanesque avec un déplacement dans l’Aube. En principe, si les hommes de Sampaoli acceptent de démarrer le match au coup d’envoi plutôt que 20min après, ils n’auront pas besoin de courir après le score, comme face au CF63 ou SCO, contre une ESTAC qui se fait fesser chaque week-end. Mais quand je réalise qu’une attaque Milik, Under, Dieng Henrique et Payet n’a pas été foutue de scorer à domicile, je m’attends à tout

Score 1-3

Lyon – Lille

On aurait presque préféré que la tempête Eunice annule Lille-Metz et nous préserve d’une purge en J25. Si le retour de Renato Sanches en métronome va faire du bien à la formation lilloise, défaite mercredi à Stamford Bridge en LDC par un grand Chelsea, pour gagner, amendonné, faut marquer. Mais quand t’es pas capable de cadrer plus d’une frappe face à Metz, la tâche s’annonce monumentale avant ce match de clôture au Parc OL dimanche soir qui verra le retour d’un Dembélé en feu

Score 2-1

On perd pas les bonnes habitudes et on attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Players Picks

Les bons tuyaux:

J’ignore la cote d’Ignatenko (6,7) buteur à Clermont-Ferrand mais si vous êtes millionnaires grâce au supersub de cette 26e journée LCDE, pensez-à moi

Y a 2 poussins sur une table, tu veux qu’il en reste qu’un. Qu’est-ce tu fais ? Ben t’en Poussin (3,1)

Les pépites:

On pensait, moi le 1er, que le départ de Faivre (10,4) ferait les affaires de Belaïli (9,4) mais il semblerait qu’il soit synonyme de renouveau pour Del Castillo (10,9)

Vous allez me prendre pour un abruti, et vous n’auriez sans doute pas tort, mais cet hiver j’ai posé 41 millions sur Mohamed Ali-Cho (8) à MPG. J’aimerais bien que ça me rapporte un but au moins

Les incontournables:

A Reims vous faites pas chier à recruter des attaquants. À l’image de Wout Faes (13,3), les buteurs sont défenseurs et doublement prolifiques à l’extérieur

Attaquant, né en décembre 1998, à Bondy, il est l’avenir de l’équipe de France. Ce n’est pas KM7 mais Kolo-Muani (13,8), tête d’affiche du Player Picks n°26

t34