« Je pense que cette année va être la bonne » JM Aulas (avril 2022)

De mauvais superstitieux, de duels d’ambitieux et d’Hatem adieu : Player Picks de la saison LCDE, épisode 32

Les matchs de la journée

Rennes – Monaco

Et voilà que l’on pensait l’ASM enterrée il y a un mois, larguée du podium, sortie de coupe de France et d’Europe, en roue libre jusqu’en mai, voit-il pas que Monaco vient d’enchaîner les succès sur les 5 dernières journées et s’offrir par la même occasion le droit de rêver à un printemps plus doux si elle venait à accrocher Rennes puis Nice mercredi prochain. Bien que Rennes ait failli se faire remonter un avantage de 3 buts à Delaune la journée précédente, à la maison on sait que ça envoie du bois

Score 3-1

Saint-Étienne – Brest

Dieu sait que j’aime le foot et que j’ai pu défendre avec ferveur les équipes que je supporte mais je comprendrais jamais qu’on puisse envahir un terrain et interrompre un match pour un morceau de bâche dérobée par la tribune en face. C’est pas comme si y avait pas suffisamment de raisons de s’inquiéter à Brest actuellement. Sinon à Sainté, j’espère que coach Dupraz a eu la brillante idée de travailler un peu l’aspect défensif puisque les Verts viennent de prendre 10 buts en 2 match

Score 2-0

Lille – Lens

Y a vraiment que les supporters de Lille pour foutre un joli bordel lors d’un entraînement de prépa au derby du Nord et un silence de cathédrale en Champions League. M’enfin c’est dire l’enjeu que représente cette opposition entre un LOSC ayant perdu sa série d’invincibilité à Angers pendant que le Racing club de Lens s’offrait le scalp niçois de la plus belle des manières. Pour couronner le tout, les deux adversaires historiques ne sont séparés au classement que d’un petit point mais Lille a l’avantage de recevoir

Score 1-0

Nice – Lorient

Pour résumer en ce moment avec Dante, ça passe ou ça casse. Avec 3 rouges écopés sur ses 3 dernières fautes, force est de constater que ça casse donc pour le capitaine aiglon ; à l’image finalement de la formation niçoise qui voit s’éloigner inexorablement le podium après 4 sorties totalement stériles d’un point de vue comptable et, n’ayons pas peur de le dire, footballistique également. Alors attention à la venue à l’Allianz Riviera d’un FC Lorient qui a remonté un 0-2 en 6-2 en J 31

Score 1-1

Troyes – Strasbourg

A la première lecture, on aurait pu croire que cet ESTAC – RCSA corresponde plus à une vague cotisation ponctionnée sur nos salaires afin de financer le trou de la sécurité sociale qu’à un match de football. Rah si Thomasson et Prcic avaient fait leur retour un peu plus tôt que ce week-end, combien serait classé Strasbourg, beau 4e à l’heure tardive où je vous écris, qui balade tout le monde dernièrement, petits et grands, mais a toutes les difficultés du monde à scorer pour tuer ses adversaires?

Score 0–2

Nantes – Angers

On enchaîne avec un nouveau derby breton, que ne verra pas à la grande surprise de personne la recrue la plus chère de l’histoire des Canaris (puisque Limbombe a enfin mis fin à son contrat), qui n’en porte pas le nom qui opposera la confirmation de l’année en ligue 1 Randal Kolo Muani – j’ai beau avoir revu plusieurs fois les images j’ai toujours pas capté comment il a réussi à scorer à Brest – et le plus beau come-back de l’année en ligue 1 en la personne de Sofiane Boufal. Avantage Nantes

Score 3-0

Montpellier – Reims

Autant mon côté nostalgique a pris le pas lors de l’annonce du retour de l’enfant prodige – ou prodigue c’est selon – RC7, autant mon côté pragmatique m’a vite interpellé sur son état de forme et, au-delà, la capacité de Dall’Oglio a faire cohabiter, en sus du meilleur n°10 de France et de Navarre, et Mollet et Cabella sur la même feuille de match. Que des n°10 dans ma team. Quand je vois qu’il y a autant d’écart entre nous et Lyon 10e et nous et Reims, me dis qu’elle va être longue cette fin de saison

Score 2-1

Metz – Clermont

Pas un cadeau que d’avoir rendu le poste de titu dans les cages à Desmas pour la réception du PSG à Montpied. 6 buts plus tard, le CF63 a quand même concédé son 5E revers consécutif et s’apprête à jouer Metz, Troyes et Angers pour cette semaine de vérité. Pendant ce temps-là Metz a réussi à relancer la plus mauvaise attaque de L1 et lui piquer sa dernière place. La générosité intemporelle de la Moselle. Bon à choisir entre la guillotine et ce match en vrai vous prendriez quoi ?

Score 0-0

Lyon – Bordeaux

Ayééé les Girondins ont refilé la cuillère en bois aux Grenats et gagné un match de championnat en étant menés à la mi-temps. Je vais pas vous mentir, je suis à 2 doigts de miser Bordeaux tant l’OL peine en championnat et ne peut compter que sur le sauvetage qui de Paqueta, qui de Toko-Ekambi pour ne pas sombrer complètement. De surcroît, il manquera des titus, y aura de la fatigue consécutive à ce quart retour raté de ligue Europa côté gone et Turpin arbitrera la rencontre

Score 1-1

Paris SG – Marseille

Autant ne pas y aller par 4 chemins – on se connaît bien maintenant – c’est probablement la semaine la plus importante de la saison pour l’OM. C’est fou qu’il ait suffi que le Vel gueule  sur Sampaoli lors de la venue de Monaco pour que Marseille engrange 7 victoires coup-sur-coup TCC. Insulter son coach pour relancer son équipe : je connaissais pas lacombine. A voir désormais si le trio enfin efficace parisien se montre aussi décisif pour ce match qui sent la poudre et l’Europe

Score 2-0

On perd pas les bonnes habitudes et on attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Players Picks

Les bons tuyaux:

Il est né de parents roumains et porte un nom scandinave, c’est donc logiquement qu’il défend les couleurs de l’Autriche : Flavius Daniliuc (11,7)

C’est que Bordeaux et Lopes est out : c’est l’heure de Pollersbeck (5.7)

Les pépites:

« C’est la première semaine où je vois Wahbi (Kahzri 10,7) en pleine paluche »

Go down Moses (Simon 10,8) Way down in Egypt Land

Les incontournables:

En 2022, il n’y a que Lewandowski qui a marqué plus de buts. Excusez-nous du peu Martin Terrier (18.1)

Et on termine par la tête d’affiche de ce Player Picks n°32 avec D Liénard (14), capitaine et reconverti piston gauche du Racing Club de Strasbourg

t34