« Pourtant je suis persuadé que nous avons les moyens de mettre 3 équipes derrière nous.» F Antonetti (avril 2022)

D’un FC Metz au aboi, au Vel un put*in de brouhaha en passant par un PSG déjà roi : Player Picks de la saison LCDE, épisode 33

Les matchs de la journée

Monaco – Nice

On retrouve la L1 comme on l’avait quitté avec l’ASM pour ouvrir le bal cette fois-ci d’un multiplex à pas piquer des gaufrettes puisque c’est ni plus ni moins qu’un derby qui voit se challenger le 4e du 6e Si l’OGCN a eu toutes les peines du monde à l’emporter contre la terrible équipe de Lorient à l’Allianz Riviera (merci Andy), le club du Rocher s’est brillamment défait du Stade rennais au Roazhon Park réputée forteresse imprenable. La récupération, la forme actuelle et la réception donnent avantage monégasque

Score 1-1

Reims – Lille

Outch opposition pas vraiment sexy entre 2 équipes attentistes, reines des matchs nuls et pas tellement en pleine bourre dernièrement. En outre, avec un bilan comptable de 37 unités, Reims n’est toujours pas maintenu avant de jouer coup sur coup le LOSC puis l’OM. S’il veut s’éviter des sueurs froides à la con, le club champenois pourrait profiter de la mauvaise période des Dogues, tout juste assez nombreux pour présenter 18 joueurs et précédemment battus dans le derby du Nord

Score 0-0

Troyes – Clermont

On va pas se mentir, c’est clairement pas le match qu’on va regarder demain soir et pourtant il pourrait être capital pour la pérennité de ses deux formations à l’échelon supérieur du foot français puisque 4 petits points séparent Oh Beast & Hauts Vergnats, barragistes à l’aube de cette 33e journée. Pour retrouver une victoire qui le fuit depuis 2 mois, j’ose espérer que le CF63 sera un chouia plus efficace au stade l’Aube qu’à Saint-Symphorien où il n’aura marqué qu’un pion en 26 tentatives

Score 1-0

Lorient – Metz

On va pas se mentir, c’est clairement pas le match qu’on va regarder demain soir et pourtant « ce dernier tournant » devrait, outre nous permettre d’assister au retour du technicien corse sur le banc messin,entériner, si ce n’est officiellement, au moins mentalement, la descente du club mosellan à l’échelon inférieur. En même temps quand t’as pas été foutu de gagner plus de 4 rencontres en une saison et que t’as que 24 points, y a quand même peu de chances que ça passe

Score 3-0

Bordeaux – Saint-Étienne

On poursuit notre tournée des mal-classés avec un petit Bordeaux-Sainté.Quand je pense qu’il s’en est fallu d’un rien pour ajouter 3 buts en plus (poteau d’Emerson et 2 hors-jeu de Dembouz) à une raclée historique pour le club au scapulaire au Groupama Stadium. Je me demande l’excuse qu’ont trouvé les Girondins pour justifier un tel non-match dans la mesure où ils ne peuvent plus la foutre sur le dos de Petkovic ! La belle aubaine pour les Stéphanois de s’éloigner des barrages

Score 0-1

Angers – Paris

Voilà on y est les amis: match du titre à Angers pour un PSG pourtant privé de Messi et du Ney mais qui devrait dérouler contre un SCO qui s’est certes trouvé un gardien titu – après en avoir usé 2 en 30 journées quand même hein – mais n’a goûté hélas au doux parfum du succès en ligue 1 uber eats que par une fois en déjà 3 mois. Pas une si mauvaise chose que ce soit à Raymond Kopa d’ailleurs tant les supporters parisiens restent hostiles envers leurs joueurs et la direction.

Score 0-2

Marseille – Nantes

De ce classique de dimanche dernier on retiendra finalement que les 2 1ers au classement sont séparés de 15 longueurs mais peuvent rivaliser d’autant plus qu’ils jouent tous les deux avec un gardien défaillant. Bon l’OM pourrait crier au scandale mais n’aura frappé que 3 fois et pourrait offrir un 10e sacre à son ennemi juré en cas de faux pas nantais. Le FC Nantes qui aurait d’ailleurs dû triompher d’Angers sans un gardien en état de grâce. Or demain on devrait assister au retour d’El Fenomeno Mandanda

Score 2-1

Strasbourg – Rennes

Après le 4e vs le 6e, le 3e vs le 5e Enfindonc une affiche un peu funky qui pourrait justifier auprès de nos bonnes dames – no offence – de se taper du foot lors d’une semaine non européenne. Bon Strasbourg, 5e, vient d’égaler son record d’invincibilité en L1 (10 matchs) mais ne gagnent toujours pas alors que Rennes s’est fait fumer à domicile par un Monaco ressuscité. Si le Racing n’a pas la bonne idée de se faire remonter à nouveau au score dans les toutes dernières minutes, qui sait

Score 1-1

Lens – Montpellier

Là pareil, je vais dire une banalité mais ne négligez pas les bienfaits du plaisir dans la vie de couple. Et justement, il reste d’y en avoir ce mercredi soir sur la pelouse de Bollaert avec des Cabella, des Fofana, des Sotoca et compagnie. L’enjeu est de taille car les Sang et Or l’ont emporté pour la 1e fois depuis 20 ans à Lille – poutrant le LOSC pour la 3e fois de la saison 2021-22 en fin de compte – alors que mes petits Héraultais ont un bon gros 0-0 bien dégueulasse à se faire pardonner

Score 2-2

Brest – Lyon

Après en avoir pris 4 en coupe d’Europe, l’OL s’est vengé en en plantant 4 sur ses 4 1ers tirs du match qui l’opposait à un adversaire qui s’appelait autre fois le FCGB. Sinon, pas que ça m’enchante des masses, mais ça doit être le gendre officieux de JMA, on va se bouffer Bosz pendant encore un an. Les choses pourraient aller plus mal : je pourrais être supporter de Lyon par exemple. L’OLdevrait gagner encore une fois contre un mal-classé mais sans une ribambelle de Gones pour ce faivrico

Score 1-3

On perd pas les bonnes habitudes et on attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Players Picks

Les bons tuyaux:

J’ai pas forcément tout saisi au choix d’Haise mais il semblerait que l’alternance des gardiens à Lens ait lieu toutes les 2 journées. Du coup Farinez (7,2)

1 starlette sur le flanc, 1 autre en suspension, enfin la Drax et l’Angel sur le banc : titularisation dIcardi (12,8) en approche les petits lapins

Les pépites:

En plus de Navas, Ramos et donc Mauro, un autre revenant devrait participer au sacre parisien : Juan Bernat (11,5)

Supersub de ce 23e volet du Player Picks LCDE, j’ai nommé le Lorientais Laurienté (10,6)

Les incontournables:

Le Lukaku des Merlus possède le meilleur ratio but/temps de jeu: I Koné (10,6)

On boucle ce Player Picks n°33 résolument offensif avec la tête d’affiche Karl-Toko Ekambi (13,8)

t34