Quel bonheur de vous accueillir pour ce Player Pick, J10 de Premier League. On égratigne pas une légende. Dans un match qui a grandement participé à la déification de Maradona (et qui est en lien avec notre sujet) je préfère garder le cliché pris à quelques centièmes de seconde de la conclusion d’un raid magistral. On oubliera pas que 4 minutes avant il avait floué tout son monde avec la « Main de Dieu ».

Après un début de saison un peu fou et des résultats sortis de nulle part, les choses commencent peu à peu à revenir à la normal: Liverpool est solide; Manchester United est redevenue l’équipe préférée des arbitres; Fulham est nul; Arsenal déçoit ses supporters après leur avoir donné d’énormes espoirs; Burnley garde ses cages inviolées; et Mourinho fait du Mourinho c’est à dire des miracles (comme toutes les 2e saisons qu’il passe dans un club). Seul Manchester City peine à redevenir le rouleau compresseur qu’il a été ces dernières années. La deadline pour cette journée est Vendredi 27 à 19h30.

Les matchs de la journée

Crystal Palace – Newcastle

Palace est plus à l’aise à Selhurst Park qu’en voyage. Mais sans Zaha ils ont été inoffensifs et ont offert leur première victoire à Burnley. Les Magpies n’ont plus marqué depuis 2 matchs mais il récupèrent leur principale menace offensive (Callum Wilson). Dur à départager. 1-1.

Brighton – Liverpool

Brighton n’est jamais là où on l’attend. Décevant face à Burnley alors relégable en J8, ils ont été brillants en J9 face à Villa qui avait ébloui à l’Emirates. Les Reds semblaient avoir retrouvé leur force en surclassant Leicester le week-end dernier mais l’Atalanta leur a rappelé les limites de leur défense rapiécée en CL. Brighton n’est pas l’Atalanta. 1-3.

Manchester City – Burnley

City commence une suite de matchs abordables. Ils doivent leur permettre de relancer la machine offensive et de se rapprocher de la tête du classement. Burnley commence à enchaîner les clean sheets, mais ils perdent Pope. On peut littéralement avancer que la messe est dite. 3-0.

Everton – Leeds

Le choc tactique s’annonce titanesque. Les Toffees ont récupéré Richarlison dont l’absence a coïncidé avec 3 défaites. Aussitôt revenu, aussitôt Everton retrouve la victoire. Par contre côté défense c’est toujours faible et avec l’absence à long terme de Digne, ça ne va pas s’arranger. Ils ont encaissé au moins 2 buts lors de 8 matchs sur les 9 disputés. Leeds crée un nombre important de chances, 98 depuis le début de la saison soit le 2e meilleur total de la division. C’est donc l’équipe idéale pour exploiter les faiblesse d’Everton. 2-3.

West Bromwich – Sheffield United

Match à 6 points pour le maintient. Les Baggies ont stabilisé leur défense mais c’est en attaque que ça pêche. Pour les Blades rien ne fonctionne et il va falloir atteindre le mercato d’hiver sans être trop loin du premier non relégable. Difficile de départager les 2 pires équipes du championnat. 0-0.

Southampton – Manchester United

Est-ce que United sera aidé par la VAR une nouvelle fois? Plus sérieusement OGS semble avoir fait remonter la pente à son équipe. Il peut dire merci à Bruno Fernandes qui porte l’équipe à bout de bras. Les Saints, eux, jouent vraiment en équipes et ça fonctionne puisqu’ils sont Européens pour le moment. 2-2.

Chelsea – Tottenham

Le premier (Tottenham) contre le deuxième (Chelsea). L’essence même du choc de Titans cher à Raccoon. Même s’il y a encore des ratés, Chelsea commence à être en vitesse de croisière et le recrutement 5 étoiles de la fin d’été commence à porter ses fruits. Chez les Spurs, Mourinho est en train de convaincre les joueurs qu’ils peuvent être champions. Tottenham 2020-2021 ressemble furieusement à l’Inter Milan 2009-2010. Avec la puissance de feu de chaque côté on espère voir un festival de buts. Mais il y a Mourinho dans l’équation. 0-1.

Arsenal – Wolverhampton

En J8 j’avais loué la défense d’Arsenal et ils avaient pris l’eau face à Aston Villa. Cette fois ci je vais parler de l’attaque qui est pathétique. 1 but en 5 matchs et encore c’était un pénalty. Avec 82 tir au buts en 9 matchs, les Gunners sont 5e pire équipe sur cette stat. En face les Wolves sont connus pour leur défense de fer. Ils devraient en plus récupérer Coady qui aura fini sa quatorzaine. Le néo-international Anglais avait beaucoup manqué contre Southampton. Attention au traquenard pour Arteta. 0-1.

Leicester – Fulham

Les Cottagers se sont fait une spécialité depuis 2 matchs: rater les pénalties vitaux en les tirant de façon ridicule. Comme leur défense est tout autant ridicule il y a de grande chance d’assister à une nouvelle Vardy Party. 3-0.

West Ham – Aston Villa

Les 2 outsiders sont à l’affût des places Européennes au classement. Haller a enfin marqué en championnat, mais le retour de la machine Antonio pourrait stopper net le regain de forme du Franco-Ivoirien. Les Hammers pourront se reposer sur leur défense et annihiler les offensives de Villans qui se retrouvent orphelins de Barkley. Grealish est l’alpha et l’omega du club de Birmingham mais sans le soutien du loany de Chelsea il est beaucoup moins rayonnant. 1-0.

Player Picks

En J10, Manchester City vois la difficulté de ses matchs fortement diminuer. D’ici la J22 début Février 2021 ils ne vont se frotter qu’à leurs rivaux de United et à Chelsea, autrement ce sont de proies facile qui se présentent face aux Sky Blues. Leicester et Newcastle sont les autres équipes à avoir une suite de matchs abordable dans un futur proche.

Les incontournables :

Vardy (£10.2M). Il tire peu, il est relativement transparent. Résultat il en est à 8 buts en 9 matchs. Contre Fulham même si c’est à domicile (où il n’est pas performant) beaucoup espère voir un feu d’artifice. No Vardy, no Party.

De Bruyne (£11.6M). Il a du mal à retrouver sa forme éblouissante de la saison passée mais les matchs qui arrivent devraient lui permettre de se remettre à caburer.

Kane (£11M) / Son (£9.5M). Qu’ils jouent contre Burnley ou Manchester City les 2 sont efficaces. Difficile de les déboulonner de ce statut d’incontournables.

Les bons tuyaux :

Dias(£5.5M) / Cancelo (£5.5M). Les 2 Portugais font partie d’une défense qui prend peu de but (Tottenham étant un accident). Contre une attaque de Burnley très inoffensive contre les gros il devraient nous offir une clean sheet. Après prenez Dias si vous préférez les joueurs sûrs de jouer. Si vous préférez tenter le défenseur qui risque le plus de subir la Pepe roulette mais qui peut vous rapporter plus de points offensifs prenez Cancelo.

Richarlison (£7.8M). Si vous voulez vous démarquer de la masse qui a Calvert-Lewin, optez pour son compère d’attaque ou carrément associez les 2 Toffees dans votre ligne offensive. Avec une majorité de matchs abordables pour Everton entre la J10 et la J19 cette association pourrait se révéler très fructueuse. 

Bamford (£6.1M). On a beaucoup parlé de la défense et du milieu de Leeds. Mais le jeune attaquant est en train de passer un palier cette saison. Il avait un taux de conversion ridicule en Championship. Il l’améliore en PL. Vu le nombre de chances créées par Leeds, il marquera…beaucoup on espère.

Les pépites :

Ferran Torres (£6.9M). C’est un gros risque car avec le retour de tous les blessés des lignes offensives Mancuniennes, l’Espagnol n’a aucune certitude de jouer. Son potentiel est intéressant comme son triplé face à l’Allemagne l’indique. S’il ouvre son compteur en PL, qui sait s’il ne va pas enquiller ensuite?

Tielemans (£6.4M). L’éphémère Monégasque rayonne en soutient des attaquants Foxes. Il tire les pénalties quand Vardy n’est plus sur le terrain. Il marque aussi dans le jeu et c’est un homme de base du système de Rodgers.

Fabiansky (£5.0M). Présent dans seulement 3.4% des équipes de FPL, le Polonais est un peu cher mais il l’un des gardiens avec 4 clean sheets à son compteur, soit le meilleur total. West Ham est relativement tranquille jusqu’à la J22. S’il vous reste un peu de budget pourquoi ne pas tenter le pari?

Pour rejoindre notre ‘private league’, utilisez le code:
Classique : bdkglw


Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook, Twitter et Discord

Le meilleur moyen de rester au top c’est probablement de nous suivre sur Facebook et Twitter