top of page
  • Photo du rédacteurRwano Breizh

23 Spieltag Player-Picks Bundesliga

Dernière mise à jour : 8 mars 2023



23# Spieltag


Billet rédigé le 02 mars


Il n’y a plus que deux co-leaders de Bundesliga, départagés à la différence de buts.


Mon Union a été violenté par un FC Bayern en mode sérieux (3-0). Pas de regret car quand les Munichois jouent avec une telle intensité, les Berlinois n’ont pas les moyens de lutter. Il reste douze matchs pour la faire à l’envers.


Dortmund est toujours là (0-1) et a coché le week-end du 1er avril pour s’expliquer de visu avec le Bayern dans ce qui pourrait bien être finalement le vrai choc de cette campagne de Bundesliga.


Leipzig suit le rythme (2-1) et remet Nkunku dans le circuit. A surveiller.


Wolfsbourg a gagné à Cologne (0-2) dans un match que j’avais placé en révélateur pour ces deux équipes, les Loups ont donc bien le profil d’empêcheur de tourner en rond alors que Effzeh finit sa saison avec le regard vissé au rétroviseur.


Dans la passionnante lutte pour le maintien, Schalke en battant Stuttgart a aussi envoyé un message à toute la Buli : ce club respire encore et ne se rendra que les armes à la main.


Enfin , un mot sur Hoffenheim. A la dérive sportive totale, se profile une révolution de palais puisque ce mardi, Dietmar Hopp le propriétaire milliardaire a indiqué qu'il va rendre la majorité de ses droits de vote au club mère et donc renoncer à l'exemption d'Hoffenheim de la règle du 50 plus 1. Pas anodin, loin de là. Surtout que Hopp est un gars du coin qui a réalisé un rêve de gosse en injectant ses millions dans un petit club devenu le symbole du « club plastic », aussi décrié par les traditionalistes du football allemand que bombardé laboratoire innovant de ce même football allemand qui se gargarise au regard de la renommée maintenant mondiale d’un gegenpressing popularisé.


Accrochez vos bretelles, c’est la Bundesliga !


Pour rejoindre notre Ligue qui répond au nom de « Fantasy Coach », c’est ici : https://fantasy.bundesliga.com/leagues/95705


Et notre incomparable concours de pronostics made in Bundesliga :




MATCHS 22#


Borussia Dortmund - RB Leipzig


Le TopSpiel en guise de match d’ouverture de cette 23ème journée, le second accueille le quatrième, toujours en embuscade à 4 points des leaders ex-aequo.


Pas sûr de gagner le titre en gagnant le duel mais une défaite et il pourrait s’évanouir par la même occasion ce titre.


Dortmund a dû s’employer plus que prévu pour venir à bout d’un Hoffenheim qui lutte pour sa survie (0-1). Et c’est du dos que Julian Brandt a donné la victoire à son club, qui a occupé le fauteuil de leader l’espace d’une soirée. Ce Borussia a les arguments pour aller au bout, une réalité qui se confirme semaine après semaine. D’ailleurs en prévision des échéances de la saison prochaine, les Marsupiaux font déjà leurs emplettes en recrutant les bons joueurs de Bundesliga arrivant en fin de contrat cet été : Rami Benseibaïni (Mönchengladbach) déjà signé et Kamada (Eintracht Francfort) en passe de le faire sont ainsi annoncés.

En s’imposant (2-1) dans un match à enjeux, le RB Leipzig a su prendre la mesure d’un Eintracht Francfort relégué à 4 points de son adversaire du jour. Une victoire très positive puisque Werner a produit son meilleur match depuis bien longtemps et Szoboszlai confirmé quel joueur décisif il est. Avant de jouer prochainement Manchester City à l’Ethiad Stadium en match retour de la Ligue des Champions, le Rasen Ballsport s’offre un autre défi de taille avec ce déplacement chez le Borussia Dortmund.


Dortmund est la meilleure équipe allemande du moment : c’est bien simple en 2023, 9 matchs officiels, 9 victoires ! A domicile, le Borussia est sacrément coriace (8v, 1n, 1d) et reste sur 5 victoires consécutives en Buli devant son Mur Jaune. Adeyemi et Moukoko, toujours forfaits. Leipzig voyage beaucoup mieux que ce que les chiffres indiquent (4v, 3n, 3d), la dernière défaite enregistrée en déplacement datant de la mi-septembre 2022. Travailleur indispensable du milieu de terrain, Laimer,suspendu, et Olmo, toujours blessé, vont manquer. Je ne vois pas les Saxons partir à l’abordage et j’imagine bien Marco Rose, viré des Marsupiaux il n’y a pas un an, tenter une approche tactique spécifique sur ce match. Je pense depuis le début de la saison que la vraie interrogation sur la capacité réelle de Dortmund à gagner le titre tourne autour du coaching de Terzic. Ce match sera pour lui un test intéressant et l’occasion de faire taire les interrogations car son Borussia est pour le coup favori et que son adversaire a de vrais arguments footballistiques à opposer.

Un match à buts. En haute altitude.


Score 2-1


1. FC Union Berlin - 1. FC Köln


Le troisième reçoit le douzième, deux des grands perdants de la journée précédente, malheur à l’éventuel nouveau perdant !


Balayé par le Bayern (3-0), l’Union a pu mesurer le niveau exigé pour lutter réellement à la conquêt d’un titre de champion de Bundesliga. Retour sur terre pour un club qui a largement les moyens de finir européen.

Cologne a perdu à domicile face à Wolfsbourg 3 points et la possibilité de lutter pour la 6ème place qualificative à une coupe européenne. La fin de saison pourrait être longue dans le club de la Ville Cathédrale.

Je veux croire à un sursaut de l’Union qui comme toujours forcera la décision en fin de match. Attention quand même, ça pue le partage des points dans un match qui fera la part belle au jeu des latéraux, aux centres et au jeu aérien où justement excellent les Berlinois. Vainqueur à l’arrache.


Score 2-1


1. FSV Mainz 05 - TSG Hoffenheim


8ème contre 16ème, deux salles, deux ambiances.


Dans une toute nouvelle régularité, Mayence enchaîne les victoires et abordera ce match en grand favori. Avec l’Europe en ligne de mire.

Probablement la chance d’Hoffenheim que ce costume, peut-être trop grand, de favori pour son hôte du jour. Ça reste mince comme plan de jeu. En jouant dix fois le match, les Mainzer le gagnent neuf fois. On suivra les stats de comptoir, victoire à domicile.


Score 3-1


Borussia M'gladbach - SC Freiburg


Le 10ème accueille le 5ème.

Pour ne rien changer, ces Poulains sont toujours aussi imprévisibles qu’irréguliers, et certainement encore un peu plus en ce moment (fin de cycle et départs de joueurs importants annoncés par les gazettes).

Sanglé à la cinquième place, Fribourg continue son bonhomme de chemin, avec Grifo pour marquer les buts qu’il faut. Minimaliste mais efficace.


Au bon vouloir d’un Gladbach définitivement impronosticable, Fribourg ne rentrera pas en Forêt Noire les mains vides. Alors le coffre plein ou juste une pincée de point ? Roulette allemande.


Score 2-2


VfL Bochum 1848 - FC Schalke 04


Les deux derniers se jouent, le 17ème à domicile avec 3 points d’avance sur la lanterne rouge.

Choc du bas de tableau, pas encore décisif comptablement pour le maintien mais ô combien déterminant dans la psychologie de deux équipes déjà en mode survie.

Je ne vois pas Bochum être inférieur dans le jeu aux Knappen, qui vont une nouvelle pouvoir tester la solidité d’une ligne défensive retrouvée. Bochum à domicile a les moyens de s’imposer. Importance du premier but inscrit.


Match serré, engagé (ça va de soi) et tendu.


Score 1-1


FC Augsburg - SV Werder Bremen


Le 13ème reçoit le 9ème, 6 points d’écart.


Match ouvert entre deux équipes qui jouent et qui possèdent de bons attaquants. Augsbourg est une série de 3 victoires consécutives à domicile (à chaque fois, 1-0) et Brême ne brille pas en déplacement.

On devrait voir des buts.


Score 3-3


VfB Stuttgart - FC Bayern München


Affiche déséquilibrée entre le 15ème qui accueille le leader.

Le VfB a perdu le match qu’il ne fallait pas puisque cette défaite a relancé Schalke, un concurrent direct pour le maintien. S’il ne manque jamais grand-chose pour que la rencontre bascule du côté des Souabes, il manque quand même tout le temps quelque chose. Candidat à la relégation, et je ne crois toujours pas en Bruno Labbadia, le coach.


Victorieux tranquillement (3-0), un Bayern clinique sans être génial a claqué l’Union Berlin et un message sans équivoque à l’ensemble de la Bundesliga. Sans fioriture, avec de la rigueur, de l’intensité et du physique. Comme un tour de chauffe avant la session parisienne. Müller, qui a répondu à Nagelsmann sur le terrain (2 passes décisives et le meilleur sur la pelouse), et Coman, à nouveau buteur et passeur, ont été excellents. Choupo-Moting a ouvert le score. Sadio Mané a rejoué. Avec un tel degré de concurrence, le secteur offensif va devenir injouable ces prochaines semaines. Sauf si les blessures s’en mêlent, Leroy Sané très incertain ce week-end (cheville).


Le Bayern sans difficulté.


Score 0-3


Bayer 04 Leverkusen - Hertha Berlin


Match du milieu de tableau, le 11ème reçoit le 14ème avec 8 points d’avance.


Pour continuer à espérer accrocher une qualification européenne, Leverkusen doit gagner. Le Hertha va mieux et vendra chèrement sa peau. Le Bayer reste sur 2 défaites consécutives dans sa Bayer Arena alors que le Hertha collectionne les défaites à l’extérieur (6 consécutives, série en cours).

Pas une rencontre jouée d’avance. Loin de là. Probablement chahuté par des Berlinois à l’aise contre les gros et supposés gros, et le Bayer Leverkusen comptant dans ses rangs le joyau Wirtz, j’incline à penser que son brio trouvera la clef pour prendre un point. Leverkusen part favori, j’ai pourtant envie de jouer une pièce sur le Hertha, surtout si les Berlinois arrivent à ouvrir le score. A fonds perdu.


Score 2-2


VfL Wolfsburg - Eintracht Frankfurt


Magnifique affiche pour clôturer la journée le 7ème accueille le 6ème, avec 5 points de retard.


Avec en toile de fond une qualification européenne en jeu, un beau duel d’équipes outsiders.


Les Loups ont gagné la semaine dernière le match de la bascule face à Cologne. En enchaînant face à l’Eintracht, ils se rapprocheraient de leur victime du jour en revenant à 2 points.


Francfort a besoin de souffler. Un peu comme la saison dernière à pareil époque. Où déjà, l’ami Glasner ne nous avait pas habitué à une rotation des plus dingues et pourtant je pense que c’est nécessaire, surtout si tu veux avoir une chance face au Napoli en Ligue des Champions.


Wolfsbourg face au Bayern m’avait bien plus, Francfort est un peu moins bien en ce moment (faut dire que Kolo-Muani est un peu seul devant, Lindström est moins décisif alors que Götze est sur répondeur). Avantage à l’équipe qui joue à domicile et ma risquette de la journée.


Score 2-1


PLAYER PICKS 23#

La semaine passée a été de meilleure facture que la précédente ( 159 points ) grâce aux apports big size de Guerreiro, Sosa, Schlotterbeck, Brandt et Füllkrug. Cela s’annonce plus corsée cette semaine.


Avec le choc Dortmund-Leipzig en ouverture, il est possible de conserver certains actifs concernés par ce match du vendredi soir à la condition expresse de posséder dans son effectif de solides remplaçants pour procéder le cas échéant à une éventuelle rotation samedi et/ou dimanche. On peut alléger ces deux équipes.


C’est vers le FC Bayern qu’il est recommandé cette semaine de se tourner pour faire vos courses. Seul titan à m’inspirer confiance cette semaine. On renforce.


Et à un moindre degré le Werder Brême et Fribourg viendront compléter le squad. On saupoudre.


J’ai rentré Nkunku la semaine dernière, probablement un chouia trop tôt. A lui de me faire mentir.


GARDIENS


A Mayence, Zentner (6,3 M) a repris sa place, le moment de larguer Dahmen. En le remerciant pour tous les arrêts effectués.

Fährmann (Schalke 04, 2,1 M), bien que fautif sur la frappe de Sosa, devrait faire encore ses points ce week-end.


Pas un foudre de guerre, Blaswich (2,9 M) garde quand-même les cages de Leipzig, un des prétendants au trône. Pas cher, en promo, sollicité (ce we, c’est Dortmund), il joue vendredi. Pour anticiper les prochains matchs et le calendrier plutôt favorable de fin de saison. Si vous avez un transfert sur les bras.


DEFENSEURS


Si vous ne l’avez pas encore dans votre team, Davies (Bayern, 18 M) est de retour à un bon niveau fantaisiste. Classe affaire.


Frimpong (Leverkusen, 13,8 M) aura des opportunités dans un match que je pense plus difficile que prévu pour son équipe.


Günter (Fribourg, 12,7 M, en promo) est de retour de suspension et reste un bon client. A considérer surtout que c’est Gladbach en face, semi-risquette donc.


L’ex-strasbourgeois Caci (Mayence, 6,5 M) s’est bien adapté au championnat et à sa nouvelle équipe. Pour jouer Mayence en défense.

Jung (Werder, 2,5 M) vient de sortir un gros match, pourquoi pas la passe de deux, surtout à ce prix ?

J’aime toujours autant Doekhi (Union Berlin, 6,2 M), avec des caractéristiques individuelles (duel, tacle, jeu de tête) qui devraient lui faire marquer de nombreux points fantaisistes dans un match fait pour lui.

Dans les promo, Bell (5,2 M) est fiable. Pour jouer Mayence.


MILIEUX


Lee (Mayence, 7,8 M) marche sur l’eau en ce moment, une semaine de plus pour en profiter à son tour ?


Wirtz (Leverkusen, 13,1 M) est intrinsèquement un des meilleurs joueurs du championnat, et à moins que Xabi Alonso continue de saupoudrer son temps de jeu, c’est une cible de premier choix pour votre team.


Un milieu du Bayern à choisir entre Kimmich ( 18,1 M) et Goretzka ( 15,4 M). Si vous avez le budget, privilégier le premier pour les coups de pieds arrêtés.


Il vous reste un spot et vous hésitez, Grifo (Fribourg, 16,9 M) est rarement décevant. Il sera opposé à Hofmann (Gladbah, 16,6 M), autre valeur sûre du jeu et qui fait souvent ses points même quand son équipe perd.


Engels (Augsbourg, 1,6 M) si vous avez du mal avec vos liquidités. Tête d’affiche de ce player-picks, opus 23. Ma découverte Bundesliga 2023.






Ma risquette, Salazar (Schalke, 4,6 M), dynamique et technique, il pourrait se régaler avec les espaces laissés par Bochum.


ATTAQUANTS


Choupo-Moting (Bayern, 6,1 M) est incontournable cette semaine. Alors qu’il devrait prolonger son contrat d’une saison supplémentaire, il sera une nouvelle fois buteur pour fêter ça. Son coéquipier Coman (14,3 M) est en ce moment irrésistible alors que Musiala (15,9 M) est une valeur sûre et que Müller (15,8 M) a été le meilleur lors du dernier match. Bref, presque tout le compartiment offensif du Bayern sauf Leroy Sané probable forfait.

Füllkrug (Werder, 9 M) a retrouvé le chemin des filets, on mise sur la continuité. Opposé dans le même match, Berisha (Augsbourg, 10,1 M) pourrait lui répondre.


Je ne vois pas Hoffenheim sortir de la MEWA Arena avec un clean sheet, reste à choisir entre Onisiwo (Mayence, 11,6 M), qui a été forfait surprise la semaine passée et qui reste donc de l’être à nouveau, et celui qui a pris le relais de buteur son coéquipier français Ajorque ( 8,5 M). BREAKING NEWS : Sur les dernières infos, Onisiwo est encore très incertain alors qu’Ajorque sera titu. Choix vite vu.




154 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page