top of page
  • robinnarguet

Guide Ligue 1, AJ Auxerre

Dernière mise à jour : 10 mars 2023

Association De La Jeunesse Auxerroise




Histoire :


La ville d’Auxerre est seulement la 146ème plus grande ville de France, et elle est en ligue 1 !! Réputé en France, l’AJA a fait rayonner la ville, mais Auxerre ce n’est pas que le foot. La ville compte dans son agglomération de nombreux domaines viticoles et 35 sites historiques classés.


Mais Auxerre c’est surtout le football, le club est fondé en 1905 par l’abbé Deschamps et il s’agit d’un des plus vieux clubs français. Auxerre va pendant longtemps avoir du mal à s’imposer sur la scène nationale, il faut attendre 1961 et l’arrivée en tant qu’entraîneur de Guy Roux, figure mythique du club pour que les choses s’accélèrent.


Amateur lors de son arrivée, le club accède à la deuxième division lors de la saison 1973-1974 puis au monde professionnel suite à son accession parmi l’élite en 1980. Entre-temps le club avait réalisé l’exploit d’atteindre la finale de la coupe de France en 1979.


Auxerre se stabilise facilement en première division dans les saisons qui suivent et découvre la coupe d’Europe à partir de 1984. Après plusieurs années européennes, il faut attendre la saison 1989-1990 pour que le club brille pour la première fois en Europe avec un quart de finale de coupe UEFA. Cette performance sera améliorée en 1992-1993 avec cette fois-ci une demi finale dans cette même compétition.


En 1994, Auxerre remporte la coupe de France ce qui est son premier titre majeur, le club connait une période dorée à partir de ce moment avec un doublé coupe-championnat lors de la saison 1995-1996 et un quart de finale de Ligue des Champions l’année suivante. La fin de l’ère Guy Roux se termine avec deux nouvelles coupes de France en 2003 et 2005, celui qui est resté 44 ans à la tête du club laisse un vide suite à son départ.


Le club connaît un déclin par la suite, malgré une qualification surprise en Ligue des Champions au terme de la saison 2009-2010, Auxerre descend en Ligue 2 en 2012 après 32 saisons passées au sein de l’élite.


Ce retour en Ligue 2 est difficile pour Auxerre qui frôle la relégation en National à deux reprises en 2014 et 2017. Il faut attendre le rachat du club par James Zhou en 2016 et l’arrivée de Jean Marc Furlan en 2019 pour que le club se relance. Après deux saisons en nette progression, Auxerre a terminé la saison passée 3 ème de Ligue 2 ce qui lui a permis d’accéder aux play-offs de fin de saison. Après des victoires contre Sochaux et Saint-Etienne aux tirs au buts, le club est donc de retour en Ligue 1 dix ans après.


Palmarès :


1 Championnat de France de Ligue 1 : 1996.

1 Championnat de France de Ligue 2 : 1980.

4 Coupes de France : 1994, 1996, 2003, 2005.

1 Coupe Intertoto : 1997.


Stade :


Stade de L'Abbé-Deschamps

Capacité : 18 541 Places


L'AJ Auxerre en est le propriétaire, comme 2 autres clubs professionnels français (AC Ajaccio et l'Olympique lyonnais). Il porte le nom de Ernest-Théodore Valentin Deschamps (1868-1949) dit l'abbé Deschamps, prêtre français et fondateur de l'AJ Auxerre. A leurs débuts, les jeunes du patronage Saint-Joseph jouent sur le plateau du terrain de manœuvres de la ville. Puis le 5 novembre 1905, pour la première rencontre « officielle » contre les Rupins de Bourgogne de Migennes, l'AJA joue sur un terrain de la route de Vaux. L’abbé Deschamps obtient cette même année la location du terrain des « Ocreries » près du pont de la Tournelle. En 1912, l'abbé Deschamps doit abandonner le terrain et achète alors une dizaine de parcelles situées dans la plaine de Preuilly, le long de l'Yonne. C’est le 13 octobre 1918 qu’est inauguré le Stade de la Route de Vaux sur l’un de ces terrains, qui deviendra en 1949 date de la mort de son fondateur le stade de L'Abbé-Deschamps.

Président :


James Zhou a 62 ans, il s’agit d’un homme d’affaires milliardaire chinois et il est président de l’AJ Auxerre depuis 2021. Zhou a fait fortune grâce à l’entreprise d’emballage de produits ORG Technology qu’il a fondée en 1984. En parallèle de son entreprise Zhou a rapidement voulu investir dans trois sports différents : le foot, l’escrime et le hockey sur glace, dans le but de développer le sport en Chine.

Il a donc investi pour ce qui est du foot à Auxerre lors de l’été 2016 en raison de l’histoire du club mais également de son très bon centre de formation, notamment pour sa volonté de former des chinois en France. Son arrivée n’a pas apporté un succès immédiat comme dit plus haut, mais son passage en tant que président en 2021 a permis de faire bouger les choses en interne et Auxerre est de retour en ligue 1 sous sa présidence.


Situation financière :


Au niveau des finances, Auxerre est un club assez stable bien que le bilan de la saison 2020-2021 est négatif avec une perte de plus de 11 millions d’euros. Cette perte s’explique principalement par la crise économique du covid, le retrait de Médiapro et par la volonté qu’a eue le club de mettre tous les moyens à sa disposition pour remonter en ligue 1.


Comme de nombreux clubs ayant ce type de budget, Auxerre a besoin d’être malin sur le marché des transferts et verse très peu d’indemnités pour se procurer des joueurs afin de ne pas mettre en péril la survie économique du club. Auxerre n’a ainsi pas versé d’indemnité depuis la saison 2019-2020 et semble suivre le même modèle durant ce mercato avec des recrutements de joueurs libres.


Coach :


Jean-Marc Furlan a 64 ans, il est entraîneur de l’AJ Auxerre depuis la saison 2019-2020 et a eu une carrière de joueur en tant que défenseur central avant de devenir entraîneur. Toute sa carrière de joueur s’est déroulée en France et il a connu 10 clubs différents à partir de 1976 : Bordeaux, Montpellier, Laval, Lyon, Tours, Bastia, de nouveau Montpellier, Arras, Lens, l’AS Saint-Seurin et l’AS Libourne. En début de carrière il parvient notamment à remporter la coupe Gambardella avec Bordeaux en 1976, il jouera majoritairement en première division mais connaîtra l’apogée de sa carrière à Tours en deuxième division avec lequel il parvient à remporter le championnat en 1984 et ainsi accéder à la première division. Après une fin de carrière plus anonyme, il décide de raccrocher les crampons en 1993.


Il débute sa carrière d’entraîneur en 1997 à l’AS Libourne et va monter deux divisions avec le club, le faisant ainsi passer de la CFA2 au National. Il connait sa première expérience dans le monde professionnel avec Troyes à partir de 2004, qu’il parvient à faire monter en Ligue 1, après une mauvaise saison 2006-2007, il continue sa carrière à Strasbourg puis Nantes mais ces deux passages se solderont par des échecs. Il décide alors de retourner à Troyes en 2010, il réussit à faire remonter le club en Ligue 1 au terme de la saison 2011-2012 mais ne se maintient pas, après une seconde montée en 2014-2015, il quitte Troyes la saison suivante en raison de désaccords avec les dirigeants.


En 2016, il arrive à Brest et parvient après trois années à faire remonter le club en Ligue 1 au terme de la saison 2018-2019. Préférant davantage entrainer des équipes de Ligue 2, il s’engage avec Auxerre en 2019, l’année passée il est donc parvenu à faire monter le club en Ligue 1 pour sa troisième saison. Contrairement à son expérience brestoise, il va cette fois-ci continuer l’aventure en Ligue 1 et aura pour objectif de maintenir Auxerre dans l’élite.


Mercato :


Pour ce qui est du mercato, comme dit dans la section « situation financière », Auxerre n’a pas beaucoup de moyens et se doit d’être malin pour avoir un effectif compétitif et capable de se maintenir en ligue 1. Pour le moment Auxerre a réussi à conserver la quasi-intégralité de l’effectif qui lui a permis de monter en Ligue 1 la saison passé. Le seul départ majeur est celui de Arcus au poste de latéral droit, il était le titulaire indiscutable à ce poste et sortait d’une saison réussie (4 passes en 31 matchs), en fin de contrat il n’a pas voulu prolonger et Auxerre a donc du en priorité recruter un latéral droit sur ce mercato. L’autre départ notable est celui de Trouillet qui avait su s’imposer au milieu de terrain et qui avait fini la saison avec un joli total de 6 passes décisives, il a dû retourner à Nice suite à la fin de son prêt. Au niveau des rumeurs, hormis un possible départ de Sakhi qui reste assez peu probable, il n’y a actuellement pas de rumeurs de départs à Auxerre pour la suite de ce mercato.


Au niveau des arrivées, Auxerre a voulu se renforcer globalement à tout les postes afin d’avoir une équipe plus adaptée aux exigences de la Ligue 1. Le gros coup de ce mercato est l’arrivée libre de M’Changama qui était l’année dernière l’un des meilleurs joueurs de Ligue 2 à Guingamp (9 buts et 15 passes en 33 matchs). C’est un joueur polyvalent capable de jouer au milieu mais également sur un coté et il devrait beaucoup apporter au club cette saison. Au milieu de terrain, Auxerre a également offert à Ruiz-Atil son premier contrat professionnel, lui qui n’a pas su percer à Barcelone et au Paris SG aura sa chance cette saison, sûrement en tant que doublure pour compenser numériquement le départ de Trouillet.


En défense, Auxerre s’est également renforcé avec l’arrivée de trois joueurs, tout d’abord Costil au poste de gardien, il sort d’une saison très compliquée avec Bordeaux que ce soit sportivement ou extra-sportivement mais cela reste un bon gardien et son expérience en ligue 1 (386 matchs) devrait apporter beaucoup à Auxerre dans sa quête du maintien à un poste. Ensuite le recrutement de Pereira permet de compenser numériquement le départ de Arcus, il n’a jamais su s’imposer à Lens et la question sera de savoir si il a le niveau pour la Ligue 1. Enfin, le club a recruté un cinquième joueur librement en la personne de Bain, c’était une volonté de Furlan de le faire venir car il l’a connu par le passé à Brest, il sort cependant d’une saison très compliquée avec Brest ou il a joué simplement 2 matchs et il sera surement remplaçant de nouveau cette saison.


Au terme de cette première partie de mercato, Auxerre s’est principalement renforcé au milieu de terrain et en défense mais l’effectif est surement encore un peu court pour la Ligue 1. Actuellement, le club piste Abdi, le latéral gauche de Caen qui pourrait être une vraie plus-value en défense car c’est un latéral offensif qui correspond à la philosophie de jeu de Furlan (2 buts et 5 passes en 31 matchs). Cependant d’autres clubs sont sur ce joueur et il est peu probable de le voir signer. Auxerre souhaite également se renforcer en défense centrale, Marcelin de Monaco est suivi pour un prêt et le club a également mis à l’essai depuis une semaine Jeanvier qui est sans club depuis sa fin de contrat à Brentford, ces deux joueurs pourraient venir renforcer la défense centrale du club dans le jours à venir. Le club devra sûrement recruter une vraie doublure à Touré devant la défense également car il n’y en a pas vraiment actuellement. Auxerre songe aussi à recruter un attaquant de pointe comme l’a laissé sous-entendre Furlan dernièrement. En effet Charbonnier est avant tout un attaquant de Ligue 2 et Auxerre manque de profondeur de banc à ce poste, un buteur capable d’être titulaire ou au minimum de concurrencer Charbonnier semble primordial offensivement. Le club était sur la piste de Niang il y a quelques jours mais la piste semble s’être refroidie et d’autres clubs sont sur le coup. Badji, l’attaquant de Amiens qui sort d’une belle saison en ligue 2 (13 buts et 3 passes en 26 matchs) a fait l’objet d’une offre de 5 millions d’euros mais celle-ci a été refusée et Auxerre est donc toujours à la recherche d’un buteur.

Tactique :



Au niveau de la tactique, Furlan devrait en toute logique repartir sur le 4-1-4-1 qui a permis au club de monter en ligue 1. Pour ce qui est des principes de jeu, c’est un entraineur qui aime bien que son équipe soit protagoniste et qu’elle ait le contrôle du ballon. Il attache de l’importance à ressortir le ballon proprement et à laisser de la liberté offensive et créative à ses joueurs ce qui s’accompagne de nombreuses permutations. A la perte du ballon il veut principalement que son équipe soit bien en place et ne laisse pas trop d’espaces à l’adversaire.


Au poste de gardien, Costil sera logiquement le numéro 1, comme dit auparavant il faudra savoir si il s’est remis de sa dernière saison cauchemardesque. En cas de mauvaises performances, Léon pourrait avoir du temps de jeu mais ce n’est pas certain qu’il est le niveau pour la ligue 1. Laiton et De Percin n’ont eux pas vocation à jouer cette saison.


En défense, la charnière centrale Pellenard/Jubal ne devrait pas bouger par rapport à la saison passée, bien que se connaissant bien (33 matchs débutés ensemble la saison passée), il faudra voir si ils ont le niveau nécessaire pour la ligue 1 car Auxerre était simplement la 5 ème défense de ligue 2 la saison passée. A l’heure actuelle ni Bain en manque de rythme, ni Jeanvier qui pourrait signer mais qui n’a pas joué le moindre match la saison dernière n’ont les capacités pour venir réellement contester la hiérarchie. Coeff peut également jouer dans l’axe et il avait dépanner lors de la saison écoulée à ce poste (9 matchs) mais il devrait être utilisé en tant que latéral droit ou milieu défensif par Furlan cette saison. La possible arrivée en prêt de Marcelin pourrait elle apporter un peu de concurrence à ce duo, je pense qu’il remplacera principalement Pellenard si c’est le cas car Jubal semble être indispensable et c’est le meilleur joueur en défense de l’équipe.

Pour ce qui est des latéraux, Bernard partira titulaire à gauche, il sort d’une saison assez solide en Ligue 2 (5 passes en 32 matchs) mais il faudra voir si il est capable d’être aussi performant en Ligue 1 car il n’a joué que 7 matchs dans sa carrière à ce niveau. Actuellement, Boto est sa doublure mais Furlan ne lui fait pas confiance et le recrutement d’un joueur à ce poste semble donc important, d’où la piste Abdi évoquée précédemment. A droite, c’est la recrue Pereira qui sera titulaire, pour lui l’inconnue est grande car il n’a jamais joué au niveau professionnel. En doublure, Furlan possède les options Georgen et Joly, le premier n’a pas l’air d’avoir la confiance du coach tandis que le second a joué quelques matchs en préparation et pourrait avoir un coup à jouer à ce poste. Coeff pourra dans le pire des cas dépanner également, bien que ce ne soit pas le poste ou il évolue le plus fréquemment.


Au milieu de terrain, Auxerre va pouvoir s’appuyer sur son capitaine Touré devant la défense, il a déjà joué en Ligue 1 avec Nantes (55 matchs) et il sort d’une saison pleine en Ligue 2 (35 matchs), il sera l’un des hommes clés de l’équipe car c’est lui qui fait l’équilibre de celle-ci grâce à ses qualités de placement. En cas de pépin, Coeff qui est assez polyvalent pourrait être sa doublure, Camara lui semble encore trop juste, cependant une recrue à ce poste semble nécessaire comme indiqué dans la section « mercato ». Devant lui, Auxerre devrait normalement débuter avec la paire M’Changama/ Sakhi, comme dit précédemment M’Changama sort d’une excellente saison et il devrait apporter ses qualités au milieu de terrain auxerrois, capable de se projeter vers l’avant, il peut aussi soutenir les autres milieux en se repliant défensivement. Sakhi a lui un profil plus offensif et devrait évoluer dans un rôle de numéro 10 dans la tactique de Furlan comme la saison passée (5 buts et 4 passes en 31 matchs). C’est le joueur chargé de créer des différences grâce à son jeu de passe à l’approche de la surface adverse.


Au poste de milieu central/milieu offensif, Furlan dispose de plusieurs alternatives à ce duo, Hein et Autret peuvent être recentrés ce qui laisse la place vacante à Perrin sur le coté de l’attaque que ce soit à droite ou à gauche. C’est principalement Autret qui a joué la saison passée dans l’axe (17 matchs contre 10 pour Hein) et ce sera surement encore le cas cette saison. Ruiz-Atil aura également son mot à dire pour rentrer dans la rotation de l’équipe au milieu, ce pourrait être le joker de l’équipe si il confirme enfin les espoirs placés en lui.


Offensivement, si le milieu de base n’est pas modifié, Hein sera le titulaire indiscutable à droite, très bon dribbleur et passeur, c’était le meilleur joueur d’Auxerre la saison passée (11 buts et 4 passes en 35 matchs) et au vu du niveau qu’il a affiché il devrait pouvoir évoluer à un bon niveau également en ligue 1. A gauche, Autret part aussi comme un titulaire, il sort également d’une belle saison (6 buts et 5 passes en 34 matchs) mais il est moins indiscutable que Hein et il y a fort à parier que Perrin est sa chance cette saison, surement à gauche donc la ou il avait majoritairement joué l’année passée (5 buts et 2 passes en 36 matchs).

Enfin, Sinayoko peut jouer sur le coté droit également mais il avait déjà ce statut de doublure la saison passée (3 buts et 4 passes en 31 matchs) et son niveau pour la Ligue 1 semble juste, par ailleurs il peut également jouer à la pointe de l’attaque pour remplacer Charbonnier.


Justement, en pointe Charbonnier sera titulaire sauf si le club trouve un autre buteur avant la fin du mercato, c’est un bon buteur de ligue 2 (17 buts et 7 passes en 31 matchs l’année passée) mais il n’a jamais vraiment su s’imposer en ligue 1 (29 buts en 173 matchs). La doublure à ce poste comme dit plus haut est Sinayoko mais il est déjà remplaçant au poste d’ailier droit et ses qualités posent question dans pour l’élite, Dugimont lui ne semble pas non plus pouvoir vraiment être une bonne doublure de Ligue 1 et un recrutement à ce poste durant la fin du mercato semble vraiment indispensable.


Conclusion :


Après l’euphorie de la montée, il faudra qu’Auxerre soit solide et concentré dès le début du championnat pour espérer se maintenir en Ligue 1. Le club a su conserver ses meilleurs éléments de Ligue 2 et recruter des joueurs comme Costil et M’Changama qui devraient leur apporter un plus, par ailleurs le système de jeu n’a pas changé ce qui est un bon point. Néanmoins, l’effectif semble juste à certains postes, si Auxerre ne se renforce pas davantage je pense qu’ils auront de grandes difficultés à se maintenir, en revanche si ils parviennent à encore se renforcer notamment avec un buteur et des doublures à certains postes, alors le maintien me semble vraiment possible en surfant sur la belle dynamique de la saison passée.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page