top of page
  • Photo du rédacteurRwano Breizh

Spieltag 01 Player-Picks Bundesliga




Spieltag 1 – Buli Circus Episode 1


La Buli revient ! Le championnat à nul autre pareil reprend ses droits ce vendredi avec un Werder Brême-Bayern Munich qui s’annonce bouillant.


Pour y naviguer , le guide de Fantasy Coach est accessible en suivant le lien suivant :


Vous y retrouverez, au fur et à mesure des billets postés sur notre site le menu concocté pour chacune des dix-huit équipes engagées : présentation des clubs, revue d’effectif, focus joueurs, composition de l’équipe type, l’œil de Rwano et pronostic.


Venez composer votre équipe et participez à notre League Fantasy : c’est gratuit, ludique et vous verrez qu’on se laisse prendre au jeu.


Le lien pour s’inscrire :



Une nouvelle saison démarre ce vendredi et attribuera le samedi 18 mai 2024 une soixantième couronne.


Entre temps ? Trente quatre journées de compétition, des derbies, un Klassiker, des buts (normalement toujours beaucoup plus de buts que dans les autres championnats continentaux majeurs), des tacles, des duels, des faits de jeu, des injustices, des spectateurs et des émotions. Tout ce qui fait le sel de la Bundesliga, ce championnat à nul autre pareil.


Et comme on est jamais mieux servi que par soi-même, le FC Bayern en est le logique favori pour se succéder à soi-même. Actuellement, la série en cours porte sur onze titre gagnés consécutivement par des Bavarois en mode Rekordmeister. Alors un douzième sacre ou la fin d’un règne ? Car derrière, la concurrence montre les crocs.


Un Borussia Dortmund orphelin de son joyau Bellingham et de son maître passeur Guerreiro, un Bayer Leverkusen au recrutement aussi ambitieux que son coach Xabi Alonso l’est et un RB Leipzig new-look après les nombreux mouvements ayant impacté cet été son effectif sont les autres concurrents déclarés au podium.


Un FC Union qui a recruté pour s’habiller à la mode Ligue des Champions, un Fribourg à la préparation estivale pas très emballante, un Francfort guidé par un nouveau pilote aux commandes, un Wolfsbourg resté discret et un Mayence marqué par la stabilité ont l’ambition européenne légitimement chevillée au corps.


Si un Borussia Mönchengladbach au mercato encourageant, un Werder Brême qui voudra confirmer sa place dans l’élite, un Cologne au recrutement contraint par un régime drastique nourrissent la probable ambition de finir dans le top 10, le principe de réalité invite ces clubs à d’abord assurer le maintien avant de se projeter sur de plus hautes perspectives.


Un Hoffenheim averti par un dernier exercice pas loin d’avoir été catastrophique, un Augsbourg, déjà inquiétant après une pâle élimination en Pokal, un Stuttgart rescapé du dernier barrage et un Bochum éternel inquiété ont fait du maintien un objectif premier et peuvent compter sur leurs dernières expériences pour appréhender cette aventure entre convictions et repères normalement acquis.

Un niveau que va découvrir le promu Heidenheim, invité pour la première fois de son histoire à la table des grands, et que va retrouver Darmstadt l’autre promu. Pour eux, simplement renouveler l’aventure une année de plus aurait déjà la saveur de l’exploit.


Un archi favori, trois outsiders, cinq ambitieux, un ventre-mou réduit à trois équipes et les six candidats au maintien. Tout le monde est là ? En voiture !


La caravane du Buli Circus prend la route et est très heureuse de vous compter à son bord.


C’est parti !


SV Werder Bremen - FC Bayern München


En match d’ouverture pour bien lancer la nouvelle saison, un affrontement classique entre deux institutions du football allemand de club qui ne s’aiment pas trop.


S’il est peu probable que le Werder Brême ait inscrit des points à son tableau de marche sur cette opposition, c’est peut-être le meilleur moment pour affronter le champion en titre : avant que la machine ne soit lancée à plein régime et pour profiter éventuellement des doutes nées de défaite en Supercoupe. Ce qui est dommage c’est que ce Werder là ne donne pas l’impression d’être prêt pour l’ouverture du championnat : piteuse élimination en Pokal contre une équipe de 3.Liga (Viktoria Cologne 3-2), avenir en pointillé de son buteur Füllkrug sur le départ mais qui a vu Kane refermer son espoir de devenir l’avant-centre des Bavarois et les incertitudes planant sur son milieu de terrain (Gruev pisté par l’Ajax et Mislintat qui continuent son marché en Buli, Keita déjà blessé, Lynen juste arrivé, Schmidt parti). Werner devrait faire jouer son équipe avec 3 attaquants, une des curiosités du match.


Le FC Bayern a vécu une intersaison agitée et a hâte de retrouver la Bundesliga pour apporter ses réponses aux nombreux questionnements dont il est l’objet. Son pilote Thomas Tuchel démarre la saison au volant du bolide bavarois et veut commencer par une victoire qui est devenue impérative depuis l’affront subi en Supercoupe (défaite 3-0 face à Leipzig). Initialement ce match d’ouverture devait déjà marquer mentalement les concurrents, aujourd’hui l’enjeu est devenu autre puisqu’il s’agit de laver immédiatement la claque subie et ancrer dans les têtes que ce faux-pas relève du registre de l’accident.


Un stade plein, de l’ambiance, du bruit et...des buts, forcément. Difficile de ne pas voir un Bayern vexé prendre les trois points de la victoire. Kane ouvrira son compteur.


Pronostic 1-4


Bayer 04 Leverkusen - RB Leipzig


L’affiche de la journée entre deux prétendants au podium. Attention les yeux parce que sur le papier, c’est beau et costaud. Et de chaque côté.


Un rencontre placée sous le signe du renouvellement des effectifs puisque le Bayer dont le recrutement de qualité laisse entrevoir de hautes ambitions accueille le RB Leipzig qui ouvre un nouveau cycle après des départs importants (Nkunku, Szobozslai, Gvardiol). Un match très intéressant pour jauger deux épouvantails de cette nouvelle saison de Buli, d’autant plus passionnant à suivre que ces deux équipes ont réussi leur préparation.


Dans les rangs du Werkself, Xabi Alonso a pu travailler avec un groupe remodelé pour répondre à son projet de jeu et on regardera avec intérêt les premiers pas du latéral gauche Grimaldo, du transfuge Hofmann et de l’attaquant Boniface dans cet édifice en évolution. L’équipe est en place et paraît cohérente, attention outsider affamé. Peut-être la plus belle paire de latéraux de Buli.


Chez les Saxons, la nouvelle cohorte de jeunes pousses venues de la galaxie Red Bull (Sesko, Seiwald) et des recrues passées par la L1 (Openda, Simons, Lukeba) sont appelées à prendre des responsabilités nouvelles au sein d’un effectif régénéré. Pour ce premier choc de la saison, il est fort probable que Marco Rose aligne le XI titulaire qui a commencé très fort lors de la Supercoupe remportée le week-end dernier face au Bayern. David Olmo sera attendu pour une confirmation de sa démonstration XXL.


Une certitude, on verra du ballon. Une espérance, que les attaques prennent le pas sur les défenses. Le vainqueur éventuel devenant légitimement un très sérieux outsider pour la concurrence, avec à minima le podium comme objectif. Un match de gala qui pourrait lancer la nouvelle saison de Buli sur des bases très élevées.


Pronostic 2-2




Stade de football , Stadium, Arena
BayArena, Leverkusen


VfL Wolfsburg - 1. FC Heidenheim 1846


Match à priori déséquilibré entre deux équipes qui ont l’habitude de beaucoup courir, petite pensée chafouine pour l’arbitre de la rencontre qui devrait donc galoper.


En plus d’une arrière-garde fortement remodelée, Wolfsbourg doit composer avec la fragilité récurrente de Lukas Nmecha, censé être son fer de lance offensif. A voir si le milieu de terrain confirme le potentiel entrevu la saison passée d’autant que le Croate Majer est annoncé en provenance du Stade Rennais et avec un œil bien ouvert pour apprécier les extérieurs offensifs que sont Wimmer à gauche et Cerny à droite, deux joueurs capables de mettre le feu.


Pour Heidenheim, ce match de samedi après-midi sera celui de la première rencontre historique du club en Bundesliga. La motivation sera là et comme la foi déplace des montagnes, on imaginera Frank Schmidt étrenner ses galons de coach d’une équipe de Buli avec la fierté du regard accompli par celui qui a pris en main le club lorsque celui était au cinquième niveau.


Wolfsbourg a des individualités qui devraient lui permettre de prendre les trois points en ouverture de la saison. Et comme Heidenheim s’appuie sur un collectif déjà rôdé, on a presqu’envie de croire dans la belle histoire du club néophyte à ce niveau et dans sa capacité à arracher un premier point pour ses débuts dans l’élite du football professionnel allemand.


Pronostic 2-1


TSG Hoffenheim - Sport-Club Freiburg


Kramaric accueille Grifo ou quand deux artificiers se rencontrent.


Conscient d’avoir frôlé la catastrophe la saison passée, et sans compter les retours de prêt, le TSG s’est offert un recrutement intéressant et équilibré (Szalai derrière, Grillitsch pour stabiliser l’axe, les polyvalents Justvan et Bülter pour animer les côtés et Weghorst devant) pour compenser la perte de son meilleur joueur Baumgartner. Il fallait au moins ça tant l’équipe, décevante, ne tournait pas la saison dernière. Kramaric recule et devrait former au milieu un duo passionnant avec Prömel.


Si Fribourg a raté de peu la Ligue des Champions, il y a comme la sensation que le club de Christian Streich touche du doigt son plafond de verre. Stabilité et continuité pour un XI peu modifié, si ce n’est le gardien qui change. La préparation a été perturbée par des petits bobos et n’a pas offert les même certitudes de jeu que précédemment.


Deux équipes qui se cherchent : une qui aspire à retrouver le milieu de tableau et l’autre qui veut passer un palier dans le haut de tableau. Sur le papier, Fribourg est supérieur. Encore faut-il le prouver sur le terrain. Match accroché qui bascule sur CPA.


Pronostic 1-2


FC Augsburg - Borussia Mönchengladbach


Deux équipes qui joueront cette saison avant tout pour se maintenir.


Augsbourg a bien mal débuté sa saison en mordant la poussière en Pokal sur son premier match officiel (élimination 2-0 par Unterhaching, 3.Liga). Pour ce premier match de championnat, Enrico Maaßenne peut pas aligner tous ses joueurs (des blessés et suspendus) et va devoir bricoler une défense expérimentale. Pas forcément une bonne nouvelle dans ce contexte déjà délicat.


Gladbach a connu des départs importants (Bensebaini, Stindl, Hofmann, Thuram) et a plutôt bien recruté pour des finances plus que contraintes. Sous la houlette du nouveau coach Seoane, les Poulains devraient retrouver une identité de jeu perdue de vue la saison dernière.


Deux équipes qui voudront se rassurer. Au complet, les deux équipes sont possiblement proches mais avec la défense alignée par Augsbourg, j’ai envie de jouer la surprise et une victoire de Mönchengladbach, dans le sillage des remuants français Ngemmou et Honorat en pourvoyeurs de bons ballons côté droit pour le chirurgical tchèque Cvancara, préposé à la conclusion des situations de but.


Pronostic 1-2


VfB Stuttgart - VfL Bochum 1848


Les deux équipes dont le maintien est la priorité voudront prendre un bon départ face à un concurrent direct.


Depuis l’arrivée en fin de saison dernière de Sebastian Hoeness au poste d’entraîneur pour réussir une opération sauvetage bien mal engagée, on ne peut que constater les progrès d’un VfB qui joue en 4-2-3-1. Comme un symbole de ce rebond, le jeune Français Millot brille de mille feux dans un psote qui le fait évoluer derrière l’attaquant. La préparation, à l’exception d’une déculottée mémorable face à Gladbach, a fait perdurer la dynamique enclenchée en fin de saison. L’investissement accru du groupe Porsche dans le club devrait ouvrit des perspectives, à la condition que les dirigeants arrêtent de se fourvoyer dans leurs décisions.


Pour Bochum, la saison à venir s’annonce à nouveau comme étant des plus compliquées. Car malgré un recrutement ciblé et plus pertinent, et malgré une révision de l’organisation collective avec le passage à une défense à 3, la préparation n’a pas vraiment décollé et une élimination sans gloire face à Bielefeld maintenant en 3.Liga est venue instiller un doute dans la tête d’un effectif qui n’en avait pas besoin. Un match déjà important.


Stuttgart est le favori. Comme la saison dernière, j’ai envie de croire possible un nouvel exploit du VfL dans la course au maintien et ça passe par la prise de points dans ce genre d’opposition. Match qui en dira long sur l’état réel de ces deux effectifs dont les trajectoires semblent bien différentes pour ce début de championnat. Je serai du VfB , je pilonnerai les ailes plus que faibles du VfL.


Pronostic 2-2


Borussia Dortmund - 1. FC Köln


Rencontre entre deux beaux publics, ça devrait chanter dans les coursives.


Le Borussia Dortmund a eu un été pour passer à autre chose et oublier la perte du titre lors de la dernière journée du mois de mai dernier. Avec des départs importants (Bellingham, Guerreiro), la nouvelle animation offensive des Schwarzgelben ne manquera d’intéresser. Autant commencer la nouvelle saison sans laisser de précieux points en route.


Cologne a perdu son capitaine emblématique Hector ainsi que son meilleur joueur Skhiri. Et alors qu’initialement le club avait été sanctionné d’une interdiction de recruter, un mercato finalement autorisé a permis de faire venir Paqarada de St.Pauli pour un remplacement poste pour poste dans le XI majeur. Baumgart repart sur la même identité de jeu, les même principes et donc le même noyau de joueurs.


Pour ce match entre voisins, le Borussia Dortmund va devoir s’employer pour briser le système défensif de Cologne. Pas forcément une tâche des plus simples pour un match d’ouverture où le manque de rythme et les éventuelles absences pourraient pénaliser les joueurs d’un Terzic dont le coaching se doit d’être cette saison plus entreprenant. On dira qu’une fois que la digue cédera, les Borussen s’engouffreront dans la faille ouverte au forceps.


Pronostic 3-1


1. FC Union Berlin - 1. FSV Mainz 05


Duel équilibré entre deux clubs qui appartiennent à cette nouvelle vague de nouveaux acteurs qui déferle sur le football allemand avec la volonté de s’inscrire durablement dans les équipes de tête.


Les Berlinois vont étrenner à domicile leur nouveau statut d’équipe redoutée. Avec un recrutement de qualité, le FC Union s’est donné les moyens de ses nouvelles ambitions.


Face à des Mainzers qui restent cette équipe redoutable toujours physique et déjà en place avec un effectif qui a peu bougé cet été.


Au programme, une rencontre âpre, un engagement total et des duels très physiques : pas forcément un match de poètes mais la parfaite mise en jambe pour entrer de plein pied dans la compétition. Match nul.


Pronostic 1-1



Eintracht Frankfurt - SV Darmstadt 98


Derby de la Hesse pour fêter le retour de Darmstadt dans l’élite, les quelques trente kilomètres distants devraient nous offrir un parcage visiteur bondé.


Toppmöller démarrant sa nouvelle aventure, Francfort a une obligation de résultat immédiate surtout face à un promu qui a en plus le désagréable privilège d’être le proche voisin. Kolo Muani, Ngankam et Lindström donnent à la ligne offensive de l’Eintracht une dimension excitante pour qui aime les attaques dynamiques alors que l’arrivée de Skhiri est le meilleur coup de l’été. Peut-être le dernier match de Randal qui voudra dégainer une nouvelle fois devant ce chaud public.


Pour Darmstadt, il y a certainement un coup à jouer. Il y a eu beaucoup de mouvement à l’Eintracht dont les matchs amicaux n’ont pas vraiment convaincu. Et pour démarrer en fanfare une saison qui s’annonce de toute façon alambiquée, rien de mieux que de prendre les trois points chez un voisin aussi riche que puissant. Par contre pour y parvenir, il va falloir que les buteurs endormis trouvent enfin le chemin des filets. Pas gagné, surtout après la cuisante élimination enregistrée à Hombourg (3-0), pourtant en Regionalliga. Claque.


Dernier match de la première journée, un match avec des buts pour passer une bonne semaine en attendant la prochaine journée.


Pronostic 3-0


01 PLAYER-PICKS BUNDESLIGA


Pour commencer la saison, on peut privilégier les actifs de l’Eintracht Francfort qui accueille Darmstadt, un des deux promus et qui reste sur une élimination calamiteuse en Pokal face à Hombourg (3-0), un adversaire évoluant en Regionalliga (quatrième niveau).


Wolfsbourg à domicile contre Hiedenheim, l’autre promu, et Fribourg, en déplacement à Hoffenheim, devraient proposer des joueurs avec des scores fantaisistes sympathiques.


Intégrer des joueurs du Bayern et de Dortmund est également recommandé.


Gardiens


Forcément


Blaswich (5, RB Leipzig) est le gardien titulaire d’une équipe qui vient de taper le Bayern en match officiel (3-0). A ce prix, c’est cadeau. Le retour à la compétition à terme de Gulacsi, qui était le titulaire avant sa grave blessure au genou, pourrait rebattre les cartes, et encore. En attendant une date de retour qui ne vient pas pour le moment, c’est un incontournable.


Neuer blessé et une direction toujours aussi peu inspirée dans sa gestion des gardiens de but, c’est l’habituel réserviste Ulreich (5, Bayern) qui gardera les buts munichois. Une situation qui ne devrait pas durer avec la possible arrivée d’un nouveau gardien mais dont on peut profiter.


Bon plan


Atubolu (7, Fribourg) permet de rentrer un gardien titulaire dans les cages d’une équipe qui jouera le haut de tableau et pour un excellent rapport qualité/prix.


Rönnow (8, Union Berlin) sera le dernier rempart d’une équipe qui construit ses performances sur la solidité de son bloc défensif. Mayence sera un visiteur coriace, pas vraiment docile, l’occasion pour le gardien danois de démontrer une nouvelle fois ses talents. Attention la Lazio Rome lui fait de l’œil et il n’y serait pas insensible.


Pour le budget


De nombreux managers fantaisistes feront le choix de prendre les gardiens venant des clubs promus autant par choix budgétaires que pour les nombreuses sollicitations qui vont être les leurs à chaque rencontre : Schuhen (5, Darmstadt) et Müller (5, Heidenheim).


Nübel (6,3, Stuttgart) est en promo mais je ne m’y risquerai pas. Demandez à mon collègue Robi assémiste jusqu’au bout des ongles (supporter de l’AS Monaco parce que google traduction a ses limites), ce qu’il en pense...Passez votre chemin.


Risquette


Valeur sûre de la Fantasy, Riemann (8, Bochum) chôme rarement avec une équipe dont la solidité défensive reste encore sujette à caution. Attention toutefois lorsqu’il rencontrera des attaques de feu, la risquette se transformerait alors en un pari ultra-risqué. Là, c’est Stuttgart : il est donc un vrai différentiel potentiel.


Défenseurs


Forcément


Frimpong (, Leverkusen) a réalisé une saison dernière de haute volée avec 8 buts et 7 passes en 34 matchs. Annoncé sur les tablettes de cadors européens (Real, United), il est encore là pour le moment. On fonce, pas aussi vite que lui qui est ultra rapide mais on fonce.


Davies (15, Bayern), c’est cher mais en général ça les vaut. Le Bayern joue vendredi, la composition sera tombée avant la validation des équipes, et comme Guerreiro est out, vous pouvez vérifier que Tuchel n’a pas renversé la table pour démarrer la Buli.


Bon plan


Süle (10, Dortmund) est une belle occasion de rentrer dans votre effectif la défense de Dortmund à un coût intéressant. Sauf pépin physique ou suspension, ce molosse sera un titulaire dans l’axe de la défense du Borussia. Présence à bien surveiller suite à une récente alerte pour des problèmes de dos.


Le bon plan de la semaine, c’est du côté de l’Eintracht que l’on regarde. De retour en Allemagne avec de grosses ambitions, l’international Koch (8,1, Francfort), en promo, sera titulaire au centre de la défense de l’Eintracht qui affronte un promu à l’attaque en berne. Véritable opportunité. Vraiment moins cher, Hasebe (3, Francfort) est toujours là à 39 ans. Maintenant défenseur dans le jeu, ce milieu de terrain japonais en impose toujours. Titulaire en Pokal, il devrait l’être de nouveau pour l’ouverture du Championnat contre Darmstadt. Et pour le prix, il vous permet d’investir sur d’autres postes. Et si vous préférez un latéral, c’est Buta (8, Francfort ) qu’il vous faut. Et attention Buta n’est pas Tuta, autre défenseur de Francfort que je ne vous recommande cette semaine ! Moins courru et donc avec une puissance différentielle plus forte, le nouveau défenseur central équatorien Pacho (8, Francfort) devrait être une des révélations de la saison. Fort au duel, gros jeu de tête, rapide et puissant, ses qualités devraient faire merveille en Buli. Une idée pour ceux qui jouent à Sorare ou au Managerspiel de Kicker.


Pour varier les plaisirs, Maehle (8, Wolfsbourg) est un latéral gauche danois arrivé en provenance de l’Atalanta Bergame où il a facturé une belle saison (3 buts, 3 passes, 34 matchs). Pas forcément toujours simple de débuter dans un nouveau championnat. Le promu Heidenheim pourrait toutefois lui offrir l’opportunité de marquer son entrée en Buli.


Pour le budget


Paqarada (6,3, Cologne) est en promo, c’est un investissement pour l’avenir. Même si ce latéral gauche découvre la Buli, il coche beaucoup de case : titulaire, bon défensivement, apport offensif quasi certain avec quelques centres de qualité (3 buts et 10 passes la saison passée avec St.Pauli). Et comme le jeu de Cologne sollicite énormément le jeu sur les côtés, un joueur à suivre tout au long de la saison.


Avec la blessure de Vagnoman, Stenzel (4, Stuttgart) assurera l’intérim sur le flanc droit du VfB et en ce moment, Bochum ne semble pas des plus menaçants. Pas une option délirante, non plus...


Risquette


Arrivé de Gladbach, Bensebaini (13, Dortmund) a changé de club à l’intersaison. Au Borussia, il ne devrait pas prendre en charge les pénalties mais le latéral gauche bénéficiera d’un environnement collectif plus qualitatif où son tempérament offensif pourrait faire des dégâts. Risquette parce qu’il est un peu cher et un premier match sous ses nouvelles n’est pas forcément le plus simple à négocier, on dira donc une risquette mesurée.


Devant l’hécatombe frappant sa défense, le coach Enrico Maaßen va bricoler une ligne expérimentale où Winther (2, Augsbourg) sera titulaire. Casse-gueule mais pas grand-chose à perdre que de s’embarquer avec ce gaucher danois de 22 ans qui occupera un poste en défense centrale. Le charme d’un PP est découvrir des joueurs, on dira qu’avec lui, c’est réussi !


Milieux


Forcément


Brandt (15 , Dortmund) devrait ravir autant les amateurs de beau jeu que les fantaisistes. Alors que la saison dernière, il avait déjà régalé (9 buts, 8 passes, 32 matchs), le départ de Bellingham et le retrait progressif de Reus des affaires courantes devraient augmenter ses responsabilités offensives pour le nouvel exercice. Adeyemi très incertain (remplaçant dans le meilleur des cas), il sera titularisé plus haut sur le flanc gauche de l’attaque. Avec un calendrier à venir favorable, on en fait un taulier.


Musiala (15 , Bayern) est classé cette saison milieu de terrain. Son potentiel fantaisiste est toujours aussi impressionnant et c’est la possibilité de rentrer un joueur offensif du Bayern dans votre effectif. A le profil pour devenir un taulier de notre effectif en cours de constitution.


Bon plan


Valeur sûre de la Bundesliga et pourvoyeur régulier de points fantaisistes, Grifo (15 , Fribourg) devrait avoir des opportunités d’ouvrir son compteur face à la défense d’Hoffenheim, qui depuis la reprise a toujours au moins encaissé un but. Il est d’autant plus intéressant que son calendrier de début de saison est plus que favorable.


Annoncé sur le départ cet été, Lindström (13, Francfort) est toujours là. Si vous suivez régulièrement ces billets, vous savez que j’aime bien ce joueur aux indéniables qualités de percussion. Si sa dernière saison est globalement satisfaisante (7 buts, 2 passes, matchs), il a été mauvais depuis fin février : entre blessures, convalescence, bouts de matchs et la tête probablement en Premier League anglaise, ni but ni passe en Buli à se mettre sous la dent. En phase de préparation, il a retrouvé du temps de jeu mais n’a pas été décisif. La réception d’un Darmstadt en plein questionnement arrive à point nommé pour ouvrir son compteur et se rappeler aux recruteurs anglais. Toujours à l’Eintracht, deux joueurs passés la Ligue des Talents ont le profil pour intégrer votre effectif, et pour ne rien gâcher, à des prix différents : Skhiri (10, Francfort), meilleur milieu de la saison écoulée, et Dina-Ebimbe (8, Francfort), avec un profil plus différenciant.


Formé à l’Ajax Amsterdam, le tchèque Černý (7,2, Wolfsbourg) a tout pour être un des joueurs flashy de cette Buli. Ailier gaucher virevoltant et jouant sur le côté droit, son style rappelle celui de Robben. Devrait casser quelques reins, à commencer par ceux des garçons évoluant sur le flanc droit d’Heidenheim. Son coéquipier Wimmer (11, Wolfsbourg) devrait avoir moins de succès auprès des managers au regard de la différence de prix, pourtant le gaucher est tout autant capable de casser la baraque. Attention, différentiel éventuel.


Sabitzer (9,9, Dortmund), en promo, devrait démarrer titulaire pour la réception de Cologne. Passé en l’espace de deux saisons du RB Leipzig, au Bayern, à Manchester United et donc à Dortmund, ce milieu axial est à la relance et pourrait trouver dans ce Borussia les conditions pour s’épanouir de nouveau. A condition de retrouver de la stabilité et de la continuité.


Pour le budget


Mbamba (1, Leverkusen) est un jeune milieu de terrain défensif. Je pense qu’il aura du temps de jeu cette saison. Des bribes pour commencer, surtout que la concurrence est très forte à son poste. Mais avec l’accumulation des matchs lorsque les joutes européennes auront commencées, les absences liées aux blessures et aux suspensions, il aura l’occasion de s’exprimer. C’est un joueur d’avenir. Pépite.


Egloff (4, Stuttgart) est apparu quelques fois la saison dernière ( matchs) et a participé aux matchs de préparation. Il sera sur les feuilles de match et pourrait entrer en fin de quelques matchs. Pas gagné pour autant.


Olesen (4, Cologne) a un profil de milieu de terrain axial et polyvalent. Apprécié de son coach qui lui a déjà donné sa confiance (14 matchs), le Luxembourgeois rentrera pour des bouts de match selon les circonstances. Avec les doutes concernant les participations de ses coéquipiers Ljubicic et Maina, sa bonne préparation et son bon match en Pokal pourraient même lui offrir une titularisation lors du déplacement à Dortmund.


Fernandes (3, Mayence) jouera dans la défense à trois et pas seulement en raison des absences (blessure et méforme). Probable titulaire du poste pour la saison à venir, un transfert qui a tout d’un bon plan.


Beck (3, Heidenheim) était un milieu de terrain intéressant en 2.Bundesliga. Son baptême du feu en Buli aura lieu à Wolfsbourg qui aligne un milieu de qualité. Pas évident mais ce joueur est surprenant. Pour aventurier.


En raison de la suspension du titulaire habituel, le jeune Röhl (3, Fribourg) devait démarrer et pouvait confirmer tout son potentiel encore entre aperçu pendant la préparation. Mais à priori touché depuis le match de contre , il est fort probablement forfait. Dommage, il était prévu dans ma team. Pépite pour le reste de la saison.

Et puis comment ne pas citer mon Toto Losilla (4, Bochum). Presqu’un demi-dieu de ces billets.


Risquette


Toujours sympa de retrouver dans cette catégorie deux des meilleurs joueurs du championnat. S’ils sont dans cette catégorie, la raison est bien simple : c’est que les deux s’affrontent dans le sommet de la journée, Wirtz (14 , Leverkusen) recevant Olmo (14, Leipzig). Un match dans le match. Deux joueurs qui sont à cibler de toute façon pour la seconde journée. Pour les impatients.


Moins cher et percutant sur les matchs de préparation, Ngoumou (6, Mönchengladbach) est un joueur en forme. Venu de Brest, pas loin du bout du monde, son coéquipier Honorat (11, Mönchengladbach) devrait en surprendre plus d’un. A commencer par les défenseurs de la défense d’un soir d’Augsbourg.


Autre français qui mériterait sa chance sur cette première journée, c’est Millot (8, Stuttgart). Depuis le changement de coach, il joue et il brille. Pas sûr qu’il soit encore au VfB au 1er septembre s’il continue à enchaîner les belles performances.


Prince Harry, James Bond 007, Harry Kane
Harry Kane ou quand le Prince Harry prend des airs de James Bond 007



Attaquants


Forcément


Kane (13,5, Bayern), en promo. A ce prix, difficile de s’en passer. On devrait le retrouver dans la plupart des effectifs Fantasy. Finira meilleur buteur de la Bundesliga, surtout s’il lui laisse les pénalties. En attendant le Prince Harry en mode 007 s’affiche en tête de gondole du premier player-picks du Buli Circus de la saison.


Dimanche prochain, Kolo Muani (15, Francfort) devrait être encore l’attaquant numéro un de Francfort. Face à Darmstadt, sa puissance devrait régaler. A moins que le mercato s’emballe d’ici là.


Haller (14, Dortmund) sera titulaire à la pointe de l’attaque du Borussia. Son retour en cours de saison dernière avait métamorphosé ses partenaires. Il aura des ballons, à lui de les convertir.


Bon plan


Très bon en préparation (3 buts, 3 matchs, 180 minutes), Openda (12,6, Leipzig), en promo, est un investissement d’avenir. Il devrait se régaler à la pointe de cette équipe qui joue au ballon. Un premier match délicat avec un déplacement à Leverkusen. Un des joueurs à suivre cette saison.


Gnabry (14, Bayern) a les faveurs de Tuchel et est un des meilleurs Bavarois de ces derniers mois, si ce n’est le meilleur offensif. Revanchard, Munich pourrait passer ses nerfs sur un Werder à la défense aléatoire.


Malen (14, Dortmund) attaquera la nouvelle saison comme titulaire d’une équipe portée vers l’offensive. Vraiment intéressant la saison dernière, on attend qu’il confirme.


Čvančara (10,8, Mönchengladbach) est le nouvel avant-centre titulaire des Poulains. Efficace pour ses premiers pas (6 buts, 4 matchs, 351 minutes), avec une belle aisance à l’œil, il joue contre Augsbourg dont la défense, entre blessés et suspendus, sera bricolée pour l’occasion.


Pour le budget


Attendu titulaire, il y a Hornby (2,7, Darmstadt), une planche qui n’a pas laissé un souvenir impérissable du côté de Reims. D’un autre côté, à Darmstadt, on est pas vraiment parti pour pratiquer un football champagne. Pour boucler un effectif, on peut aussi regarder du côté de son coéquipier Vilhelmsson (2, Darmstadt) qui lutte pour une place de titulaire. Je le vois sur le banc et rentré à 15-20 minutes du terme, une fois son équipe menée de 3 buts.


Nmecha blessé, Pejčinović (1, Wolfsbourg)sera sur la feuille de match et pourrait entrer en toute fin de match. Pas le premier choix de la rotation offensive, Kovac pourrait vouloir donner confiance à ce jeune attaquant de 19 ans aux origines yougoslaves (lui du Monténégro) lors de la réception d’un promu. La saison passée, il lui a offert ses premières minutes en Bundesliga (11’ lors du dernier match). Lors de la préparation, ce jeune international allemand U18 a joué un match entier de préparation contre Sassuolo et y a donné une passe décisive.


A 23 ans, Pieringer (5,4, Heidenheim) va découvrir la Bundesliga après une dernière saison convaincante à Paderborn où cet attaquant a attiré les projecteurs sur ses performances (10 buts, 8 passes, 23 matchs). Parti pour être titulaire, son faible prix permet d’avoir sur le banc un joueur qui devrait engranger du temps de jeu à chaque rencontre. Et en plus, il est en solde cette semaine.


Risquette


Co-meilleur buteur du dernier exercice, Füllkrug ( Werder) pourrait avoir quelques ballons à négocier face à une défense qui en a pris trois le week-end dernier. Surtout, lui qui espérait un transfert au Bayern devrait avoir envie de se rappeler au bon souvenir de dirigeants qui lui ont préféré le prince Harry. S’il n’a pas forcément abandonné l’espoir d’un transfert dans une grosse cylindrée cet été (ou aux prochains mercatos), une belle performance face à la défense du Bayern composée de nombreux internationaux pourrait enthousiasmer d’éventuels acquéreurs. Pari.




Posts récents

Voir tout
bottom of page