top of page
  • Photo du rédacteurRwano Breizh

Zweite Bundesliga 2023-2024 Présentation des équipes et pronostics


Ce vendredi à 20h30, c’est avec Hambourg SV - Schalke 04, une très belle affiche entre deux favoris du championnat, que la 2.Bundesliga reprend ses droits.


Dans cette division aussi imprévisible que très disputée, où les stades sont pleins avec de grosses ambiances, avec des clubs au passé prestigieux et aux arènes mythiques, on y retrouve de très bons joueurs : aussi bien des briscards du ballon rond ayant roulé leurs bosses sur nombre de pelouses que des jeunes loups venus se faire les crocs. Et puis surtout, il y a des buts, beaucoup de buts. Un spectacle permanent.


Dix-huit clubs sur la ligne de départ pour obtenir un des deux billets d’accession directe. Qui succédera au FC Heidenheim, devenu champion lors de la dernière journée et décrochant par la même une accession surprise ? Quelles seront les équipes surprises qui se faufileront pour jouer le podium ? Et quelles formations déchanteront au soir de la trente-quatrième journées et finiront aux deux dernières places synonymes de relégation directe ?


Tout petit tour d’horizon des forces et acteurs en présence au sein d’un championnat plein de charmes et qui sera encore impacté durant le mois d’août par un mercato loin d’être fini.


Relégué de Bundesliga, Schalke 04 apparaît comme le grand favori de la compétition.

Toujours coachés par Thomas Reis, un entraîneur compétent qui a su faire monter Bochum et qui a failli réussir l’exploit de maintenir le club la saison passée, les Knappen ont réalisé un recrutement de très grande qualité entre joueurs rompus aux joutes de cet échelon et noms plus ronflants habitués du premier étage : Ron Schallenberg (Paderborn), un des meilleurs joueurs de la saison passée, Paul Seguin (Union Berlin), Lino Tempelmann (Fribourg), Marius Müller (Lucerne), Bryan Lasme (Arminia Bielefeld) et le défenseur central Timo Baumgartl (PSV Eindhoven) ont signé.

S’il est structuré et expérimenté, l’effectif paraît encore un peu juste défensivement pour pallier les inévitables absences alors qu’au milieu, complètement réagencé et de qualité, les places seront chères. Devant, vraie rareté à ce niveau, l’attaque bicéphale Terrode-Polter devrait faire des dégâts dans toutes les défenses rencontrées, surtout que « Torodde », meilleur buteur de l’histoire de la 2.Bundesliga, peut améliorer son record.

L’objectif est de remonter immédiatement, ils en sont capables, surtout qu’ils peuvent compter sur la ferveur d’un public fidèle et nombreux. Mon favori.


Pronostic : 1



Cet hiver, le jeune entraîneur Fabian Hürzeler a pris en main les commandes du Sankt Pauli empêtré dans la lutte pour le maintien. Le club de Hambourg commence alors une remontée exceptionnelle avec notamment une série de dix victoires consécutives et va amasser sur la phase retour la bagatelle de 41 points, plus que tout autre équipe.

Fort un recrutement sélectif venu enrichir toutes ses lignes, le Kiezkicker a solidifié une colonne vertébrale conservée, à l’exception notable des départs du latéral gauche Paqarada (Cologne) et du milieu Daschner (Bochum), a gardé sa bonne dynamique sur les matchs amicaux et semble taillé pour jouer le haut de tableau.

Avec un vrai finisseur supplémentaire dans ses rangs et fort de l’atmosphère du Millerntor, je verrai même le club anti-fasciste lutter pour le podium et capable de surprendre tout son monde dans la ligne droite. Mon chouchou en toute subjectivité.


Pronostic : 2


Une nouvelle fois défait en barrage, le Hambourg SV a raté la montée de peu. La déception grande et passée, le controversé coach Tim Walter repart à l’assaut d’une accession tant désirée. La défense, qui a déjà pêchée la saison dernière, reste le point d’interrogation d’une équipe qui a gardé ses meilleurs éléments et s’est renforcée. Son excellent buteur Glatzel est peut-être une peu seul devant en cas de blessure.

Difficile ne pas imaginer ce collectif de qualité ne pas lutter jusqu’au bout pour l’obtention de son Graal. Comme trop souvent ces dernières années avec le HSV, le mental sera décisif. Alors le barrage, une nouvelle fois...


Pronostic : 3


Partant du constat lucide sur les insuffisances d’une équipe qui s’est sabordée sur la seconde partie de saison, Hanovre s’est renforcé en profitant notamment du retour au club d’Halstenberg qui voulait se rapprocher de chez lui et qui en revenant a fait un choix de vie, bien loin des dollars saoudiens. Toujours très bon, le défenseur international arrivé du RB Leipzig sera un excellent guide pour une arrière-garde qui doit progresser.

Si l’effectif est resté stable, il manque de densité en attaque pour parer tranquillement à toute contrariété. Les matchs de préparation ont été très bons : une bonne défense est un sérieux atout sur la distance et si l’attaque performe sur la durée, cette équipe pourrait surprendre. Et comme le savoir-faire de son entraîneur Leitl n’est plus à établir, tous les espoirs sont permis. La grosse cote pour qui aime parier.


Pronostic : 4


L’autre relégué de Bundesliga, toujours empêtré dans ses difficultés financières, le Hertha Berlin se transforme en club familial. Coaché par Pal Dardai, le père, on retrouve ses trois fils dans l’effectif : Marton Dardai en défense centrale ou en milieu défensif, le cadet Bence Dardai en milieu créatif alors que l’aîné Palko Dardai, international hongrois, arrive en provenance du Fehervar pour apporter une coloration plus offensive. Pas forcément convaincu par ce genre d’entreprise familiale même s'il n'y a rien à redire sur l’attachement de cette famille au HBSC.


Côté mercato, la Vieille Dame s’est surtout évertuée à alléger sa masse salariale et a fortement dégraissé son effectif dans une ambiance qui rappelait les soldes de la grande braderie. Exit les Tousard, Ngankam, Piatek, Cigerci et autres Schwolow. Ce qui nous donne actuellement un groupe déséquilibré où on retrouve plus de gardiens (cinq) que tous les Dardai réunis (papa coach et ses trois fils), un milieu de terrain aujourd’hui sérieusement dépeuplé (cinq joueurs) et une attaque surpeuplée (quatorze postulants). Le mois d’août promet d’être encore agité. A défaut d’avoir l’argent suffisant pour recruter les joueurs ciblés, la volonté de s’appuyer sur l’académie et les jeunes berlinois va dans la bonne direction.


Et comme à son habitude, le club s’est offert cet été deux petits coups de show/chaud dont il a le secret : pendant le stage d’entraînement en Autriche, et après avoir fait le mur de l’hôtel où logeait l’équipe, la recrue et gardien de but Marius Gersbeck a fini au poste de police après une altercation musclée au beau milieu de la nuit avec un local. Et histoire de réchauffer l’ambiance régnant autour du club, l’arrivée du défenseur central Toni Leistner ne passe pas du tout auprès des supporters qui lui reprochent d’avoir joué pour les voisins de l’Union. Bref, que du classique pour un club habitué à faire l’actualité à la rubrique faits divers. Deux évènements qui une fois de plus questionnent sur le pilotage d’un club qui a surtout besoin de retrouver de la sérénité et des bases saines.


Même si ça devrait encore bouger au niveau des transferts (quid des Lukebakio, Kanga, Kempf, Serdar ?), la saison ne sera pas des plus simples pour cet effectif aux fortes individualités car ce championnat est compliqué et sans complaisance. Outre un environnement enfin apaisé, la clef résidera dans la capacité de Dardai père à faire émerger un collectif compétitif et équilibré le plus rapidement possible. Et comme les points perdus en route ne se rattrapent pas...


Pronostic : 5


Malgré des départs de poids à l’intersaison, le Fortuna Düsseldorf présente encore une belle équipe qui manque toutefois de profondeur. L’équipe bien entraînée a effectué une bonne préparation estivale avec des matchs amicaux convaincants.

Son programme de début de saison est corsé : le Hertha BSC à domicile pour commencer puis au FC St. Pauli, Paderborn (H), Elversberg (A) et Karlsruhe (H). Un sacré révélateur.

Sans les incertitudes pesant sur les contours de son effectif (son milieu Tanaka est ciblé par plusieurs formations de Bundesliga), je place le Fortuna encore plus haut dans mon pronostic. Avec l’arrivée effective de quelques renforts bien sentis, on tient là quoiqu’il arrive dans ce mercato un bel outsider. L’équipe qui peut s’inviter à la table des favoris, les yeux dans les yeux.


Pronostic : 6


Amputée de Schallenberg, Pieringer et Justvan, partis briller ailleurs, Paderborn a bien recruté pour compenser ces départs avec des recrutements intéressants et a frappé un grand coup avec Max Kruse comme tête de gondole. A 35 ans et à la relance après une année blanche pour cause de fâcherie du côté de Wolfsbourg, le gaucher international est capable de tout, du meilleur comme du pire. Un sacré pari avec ce joueur invétéré de poker d’autant que le club est ambitieux, présente une défense solide, un bon milieu (super Muslija) et une attaque bien fournie. La blessure de Leipertz est contrariante mais ne devrait pas empêcher le club de se mêler à la lutte pour les places d’honneur et pourquoi pas être une équipe surprise.


Pronostic : 7


Lars Stindl (Karlsruhe)


Avec le retour de Lars Stindl dans son club formateur, Karlsruhe signe le transfert de l’été et affiche de fortes ambitions. De retour chez lui, Stindl devrait rayonner dans la division car ce leader est loin d’être en retraite (8 buts, 7 passes la saison passée à Gladbach) et sera l’attraction dans tous les stades.

Le KSC a composé un gros milieu Wanitzek-Stindl-Nebel-Gondorf pour faire oublier plusieurs départs importants dont ceux de Kaufmann le buteur, l’ emblématique Gordon qui raccroche ou Breithaupt parti s’éclater au-dessus. La défense semble un cran au-dessous et Schleusener en attaque aurait besoin d’être épaulé par un calibre, deux raisons qui limitent les perspectives d’une équipe qui aura cette saison un profil de coupeur de tête.


Pronostic : 8


Avec une véritable saignée au niveau des départs, les supporters du Holstein Kiel ont pu être légitimement inquiets.

Un recrutement, orienté jeune et plutôt vers les divisions inférieures (par exemple, Tim Rothe, latéral gauche prêté par Dortmund, ou le duo d’attaquants Simakala-Machino sont à surveiller), l’excellent milieu offensif Steven Skrzybski resté au club et une préparation encourageante à l’image du match amical remporté à Berlin face à l’Union sont venus rassurer.

Ceux qui sont restés doivent prendre leur responsabilité alors que le défense a pris trop de buts la saison passée. Avec des espoirs en devenir, c’est une équipe qui pose les bases d’un nouveau cycle et qui devrait naviguer en milieu de tableau.


Pronostic : 9


Pour remplacer la perte notoire de Kwarteng (Bochum), Magdebourg a fait l’excellent choix de prendre Arslan qui a marché sur la troisième division sous les couleurs de Dresde (25 buts, 9 passes).

Solide, l’équipe s’appuie sur un collectif en place et qui est aussi un des plus jeunes du plateau.

Cette troisième saison consécutive dans l’antichambre de l’élite pourrait bien confirmer qu’il se passe quelque chose à l’Est. Une des équipes prometteuses de la division.


Pronostic : 10


Promu la saison dernière, Kaiserlautern a eu cet été un recrutement moins clinquant que pour son retour mais mieux ciblé. L’effectif est homogène, équilibré et compte de bonnes individualités dont l’ami Américain Boyd vrai serial buteur. J’aime beaucoup Boris Tomiak, un défenseur central que je suis depuis bientôt trois ans, et reste persuadé qu’il a le niveau pour être essayé au-dessus. Une nouvelle bonne saison et il sera courtisé.

Si les bouillants supporters sont prêts à vibrer, ils devront faire preuve de patience car la saison de la confirmation est rarement la plus facile à négocier.


Pronostic : 11


La descente de Bundesliga n’a pas été des plus simples à digérer pour Greuther Fürth qui, après un début de saison catastrophique, a fini par redresser la barre pour finir dans le ventre mou du classement.

Cet été, le club a fait le choix de la jeunesse pour compenser la vague importante de départ. La défense sera une nouvelle au centre de toutes les vigilances. Heureusement, les Bavarois peuvent toujours compter sur leur capitaine Branimir Hrgota (11 buts, 2 passes), véritable facteur X de la ligne offensive.

Disposant d’un potentiel certain, cette jeune équipe est prometteuse et aussi un peu tendre dans une division où les profils très expérimentés sont nombreux.

Sur le long terme, le travail et le développement des espoirs paieront, sur le court terme, c’est plus fragile. A voir si le développement des jeunes s’effectue en accéléré.


Pronostic : 12


Prise de risque à Nurnberg avec un mercato actif qui a vu la vente d’éléments importants (le buteur Duah est parti) faire rentrer de l’argent frais aussitôt réinvesti dans la venue de nouvelles recrues.

Pour réussir l’opération maintien et naviguer dans les eaux plus tranquilles d’un milieu de tableau, l’amalgame devra se faire entre des recrues au niveau espéré et les éléments restés qui vont devoir inévitablement hausser leur niveau de jeu. Le match de préparation contre Arsenal (1-1) laisse entrevoir que cela est du domaine du possible.


Pronostic : 13


Champion de troisième division, Elversberg vient d’enchaîner deux promotions consécutives à sa plus grande surprise et va découvrir pour la première fois la 2.Bundesliga.

Autour de ses bons éléments, le groupe promu est resté stable même si Woltemade désigné meilleur joueur de 3.Buli est retourné au Werder Brême après son prêt réussi. Un départ compensé au moins numériquement par plusieurs signatures.

Le style de jeu, très offensif et basé sur la vitesse, qui a si bien réussi la saison dernière sera-t-il aussi performant à cet étage ? Rien n’est moins sûr d’autant que le SVE a connu sur la seconde partie de championnat une inquiétante baisse de régime.

Par contre, dans le sillage d’un Rochelt (excellent milieu) qui pourrait vous étonner, je reste persuadé que cette folie offensive d’un promu enthousiaste va emporter sur son passage plus d’un adversaire. Comme lors de la préparation qui a confirmé que l’équipe était en forme. Pour moi, ce peut être l’équipe frisson du championnat.


Pronostic : 14


Amoindri par les nombreux départs qui ont touché toutes les lignes, le club promu de Wehen Wiesbaden, qui retrouve cette division après trois années de purgatoire, s’est intelligemment renforcé (Mathisen, Bätzner, Lee).

Comme c’est un club qui travaille bien et que la qualité individuelle est présente chez certains joueurs, je les crois capable d’embêter les autres équipes dans le jeu. Pour accrocher le maintien, il faudra toutefois en faire un peu plus.


Pronostic : 15


Eté agité à l’Eintracht Braunschweig : nouvel entraîneur, départ de bons éléments, arrivée de joueurs expérimentés, chance donnée à des recrues jeunes et prometteuses.

Si la colonne vertébrale de l’équipe est toujours là, la fameuse deuxième année s’annonce difficile surtout après un maintien obtenu dans la douleur. La défense doit impérativement serrer la vis et un buteur est nécessaire.

Le maintien comme seul objectif, et c’est déjà beaucoup.


Pronostic : 16


Deux départs importants dans le secteur défensif et beaucoup d’arrivées (dont plusieurs paris venus des divisions inférieures) pour Hansa Rostock qui cherchera à assurer avant tout un nouveau maintien.

Pour évoluer en confiance et de préférence loin de la zone rouge, un bon départ sera important d’autant que le calendrier s’y prête.

La dynamique de fin de saison orchestrée par le coach Alois Schwartz est porteuse d’espoir, l’arrivée d’un vrai buteur serait un autre pas dans la bonne direction.


Pronostic : 17


Après avoir arraché son accession la saison dernière grâce une fin de championnat très réussie, Osnabrück a dû se résoudre à laisser nombre de ses meilleurs éléments partir s’exprimer sous d’autres tricots essentiellement pour des raisons financières.

La blessure longue durée du patron de la défense (Beerman, tout un programme) est venue assombrir une préparation qui a laissé deviner que le maintien était bel et bien dans les cordes. Arrivé en prêt de l’Union Berlin, le gardien Grill ne devrait pas chômer en tout état de cause.

Si l’euphorie de la montée perdure un peu et que les briscards tiennent physiquement le coup, le meilleur est envisageable pour le VfL.


Pronostic : 18




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page