top of page
  • Photo du rédacteurRwano Breizh

Fantasy Coach Bundesliga - Players Picks - 13.Spieltag #

Dernière mise à jour : 19 mai

Billet rédigé le 03 novembre.


Après la douzième journée de Bundesliga qui marquait le dépassement du premier tiers du championnat, les positions aux extrémités du classement général se sont cristallisées puisque le trio de devant a gagné : l’Union reste leader avec 26 points alors que suivent le Bayern à un point et Freiburg à deux points. Le quatrième et premier poursuivant pointe à quatre points et il s’agit du Borussia Dortmund. Alors que dans le bas du classement , les trois derniers ont perdu : Schalke 18ème avec 6 points et Bochum 17ème avec 7 points sont aujourd’hui relégables alors que le Bayer Leverkusen avec 9 points occupe la place peu enviable de barragiste.


Concernant le classement des buteurs, c’est Niclas Füllkrug (Werder) qui est coleader avec 9 buts marqués et 2 passes décisives délivrées devant 2 français Christopher Nkunku (Leipzig, 9 buts mais pas de passe dé) et Marcus Thuram (Gladbach, 8 buts).


Un mot sur le match Eintracht Frankfurt - Borussia Dortmund (1-2) qui était notre Topspiel du week-end dernier avec 3 moments forts qui ont retenu mon attention : le toujours talentueux Bellingham a marqué le but de la victoire pour son équipe alors que son coéquipier le défenseur central Schlotterbeck a effectué sur sa ligne un superbe sauvetage de la cuisse sur un boulet de canon tiré par Mario Götze aux 5mètres50. Et une action qui a fait polémique en Allemagne : le pénalty non sifflé en fin de première période suite à une faute flagrante de Adeyemi sur Lundström. Ce qui a probablement changé le cours de ce match. Pas le monopole de la France, l’Allemagne est aussi traversée par des débats sur l’arbitrage et l’usage fantaisiste ( 😊, vous l’avez ? comme dirait le collègue Tiego 34 du PP Ligue 1) de la VAR. Pas question ici de rentrer dans ce débat sans fin ni fonds, l’arbitre comme les poteaux fait partie du jeu : des fois, c’est avec, d’autres fois c’est moins souriant.


Ce qui est certain, c’est que les stades allemands connaissent des affluences très importantes et que leurs supporters sont capables de mettre de grosses ambiances en tribunes comme ont pu le vérifier l’OGC Nice et l’OM lors de leurs déplacements respectifs dans les stades de Cologne et Francfort, qui il est vrai sont particulièrement réputés pour « leurs atmosphères chaleureuses et accueillantes »…Ainsi, alors que leur club connaît de bonnes gros secousses (limogeage du coach, départ du directeur sportif, déballage des querelles internes dans la presse et surtout misère des résultats sportifs), les supporteurs de Schalke 04 ont fait fort la semaine dernière en déployant un tifo de toute beauté, qui changeait de couleur tantôt bleue tantôt blanche (en fait, un maillot transparent changeant de couleur au gré de pots de fumée allumés dans une chorégraphie coordonnée). Une action singulière aux couleurs de ce club populaire qui vaut bien les honneurs de la tête d’affiche de l’opus 13 de notre player-picks Bundesliga.





Enfin, alors qu’il reste 3 journées à disputer avant la prochaine trêve, et persuadé que l’aspect psychologique joue pour beaucoup dans le football de haut niveau, je vous glisse quelques surprises tout droit sorties de la liste provisoire de 44 joueurs annoncée par le sélectionneur allemand Hansi Flick pour la Coupe du Monde au Qatar :


  1. Les défenseurs : Luca Netz (Borussia Mönchengladbach), Lukas Klostermann (RB Leipzig), Robin Knoche (Union Berlin), Christian Günter (Freiburg) et Jonathan Tah (Bayer Leverkusen),

  2. Les milieux : Florian Wirtz (Leverkussen), Anton Stach (Mainz), Julian Weigl (Borussia Mönchengladbach), Max Arnold (Wolfsburg), Rani Khedira (Union Berlin) et Mario Götze (Francfort)

  3. Les attaquants : Youssoufa Moukoko (Dortmund), Niclas Füllkrug (Werder Bremen), Karim Adeyemi (Borussia Dortmund) et Lukas Nmecha (Wolfsburg).

Autant de joueurs qui pourraient être les prochains picks différentiels vous permettant de booster.


C’est parti pour une treizième aventure dans les méandres de la Buli !


Bons matchs, bon week-end en perspective et à la semaine prochaine.


Pour jouer, il faut se créer un compte, ici : https://fantasy.bundesliga.com/


Et pour rejoindre notre Ligue qui répond au nom de « Fantasy Coach », c’est ici : https://fantasy.bundesliga.com/leagues/95705


Borussia M'gladbach - VfB Stuttgart


En ouverture, 2 équipes de la seconde partie de tableau qui s’affrontent.

Plutôt en méforme, les Poulains cumulent les déboires et restent sur trois matchs sans victoire en Bundesliga (1n, 2d) dont une amère défaire face à l’Union avec 2 buts encaissés en toute fin de match. Après les espoirs d’un début de saison plutôt réussi, Gladbach est retombé dans les flots d’un rythme de croisière sans saveur. Je pense que l’effectif est bel et bien trop juste en cas d’absences simultanées, ce qui est le cas en ce moment. Petite lueur dans cette grisaille : Jonas Hofmann a repris l'entraînement collectif cette semaine, pas forcément titulaire mais pourquoi pas une éventuelle entrée en jeu.


Au contraire, un inconstant Stuttgart retrouve le sourire avec l’obtention d’une seconde victoire en 3 matchs. Si le VfB reste encore sans victoire à l'extérieur cette saison (3n, 2d), son entraîneur intérimaire Michael Wimmer a remporté deux succès en trois matchs drivés soit un point de plus que ceux glanés lors des neuf premiers matchs. Et renforce par là même ses chances de conserver son poste.


Intrinsèquement, Gladbach est supérieur mais Stuttgart semble avoir de belles aptitudes pour enquiquiner ses adversaires. Une des clefs du match résidera dans la capacité des visiteurs à aller à l’encontre de leurs mauvaises habitudes qui les voient encaisser un but beaucoup trop tôt (sept buts encaissés dans le premier quart d'heure de jeu).


Score 2-1


Borussia Dortmund - VfL Bochum 1848


Derby déséquilibré entre le 4ème qui reçoit l’avant-dernier.


Une occasion pour les Marsupiaux de recoller au classement et de ne pas se faire distancer avant la prochaine trêve surtout qu’après avoir enregistrés récemment de réels progrès défensifs, les joueurs de Terzic sont sur 2 victoires consécutives. Incertain, le gardien titulaire Gregor Kobel (problèmes musculaires) a été touché lors de la dernière rencontre de Ligue des champions et a été remplacé à la mi-temps par Alexander Meyer.


Bochum est extrêmement faible en déplacement avec 6 défaites en autant de match à l’extérieur et 19 buts encaissés. D’ailleurs, l'entraîneur Thomas Letsch a dirigé le VfL en déplacement à 3 reprises depuis sa prise de poste : pour encaisser à chaque fois quatre buts.


L’occasion est trop belle pour le Borussia de faire le plein de confiance et de donner un peu d’ampleur à sa différence de buts (actuellement +5). Pour les amateurs de risquette, Bochum a gagné ici même en championnat au mois d’avril (3-4). Exploit dont la probabilité de reproduction me paraît peu envisageable.


Score 3-0


1. FSV Mainz 05 - VfL Wolfsburg


Opposition entre équipes du milieu de tableau.


Déchiquetée par le Bayern après avoir pris un set de tennis (6-2), Mayence doit gagner à domicile pour rester en course pour une qualification européenne en fin de saison. Or, à domicile, les hommes de Bo Svensson sont loin d’être souverains (1v, 3n, 1d) mais ont gagné leur premier match dans leur MEWA Arena lors de leur dernière réception (un 5-0 des familles collé à Cologne). Remplaçant lors du dernier match, Marcus Ingvartsen a encore marqué.


Kovac semble avoir trouvé son dispositif tactique puisque Wolfsburg reste sur 5 matchs sans défaite (2v, 3n) avec 12 buts inscrits sur cette période. Avec un impact immédiat au classement puisque les Loups sont douzième.


Match équilibré qui pourrait donner lieu à de nombreux buts. Comme j’aime le spectacle, je vais forcer la dose.


Score 3-3


TSG Hoffenheim - RB Leipzig


Affiche de la journée puisque le 7ème reçoit le sixième, même si j’ai du mal à y voir un vrai topspiel.


En ayant enchaîné à domicile 2 défaites et un nul, Hoffenheim cale méchamment et la PreZero Arena n’est plus rien de cette forteresse quasi-imprenable. Autant dire que pour continuer à envisager un avenir européen la saison prochaine, les joueurs d’André Breitenreiter n’ont qu’une seule option : gagner.


Leipzig a amorcé une remontée au rythme de 3 victoires (à domicile) et 2 nuls (à l’extérieur). Pas toujours convaincants, Die Toten Bullen ont besoin d’enchaîner avec une victoire en déplacement pour opérer un réel rapproché au classement. Par contre , le coach Rose va devoir gérer des contingences de personnel puisque Werner blessé à la cheville gauche (déchirure du ligament) en Ligue des Champions est forfait pour le Qatarau (petite disgression, d’un coup l’équipe d’Allemagne devient pour moi une des favoris et Füllkrug peut faire ses bagages). Retour au Red Bull : à voir si, positionné très haut au sein de la ligne d’attaque depuis quelques matchs, Nkunku continuera à jouer quasiment en 9 ou en faux-9 diront d’autres : ce qui est en fantasy est forcément intéressant.


On regardera avec intérêt le duel à distance entre les 2 pistons gauche Angeliono et Raum qui ont échangé leur poste pendant le mercato estival. Entre Hoffenheim qui veut redevenir vainqueur dans son arène et Leipzig qui voudrait enfin gagner à l’extérieur (3n, 3d). Assurément, le vainqueur passera l’hiver au chaud. Un match intense. Et au lieu de mon habituel 2-2, une risquette mesurée.


Score 2-3


FC Augsburg - Eintracht Frankfurt


Match certainement plaisant à regarder entre un 13ème capable de fulgurances recevant une équipe toujours qualifiée en Ligue des Champions.


Cette saison, Augsburg n’est pas très convaincante dans sa WWK Arena (1v, 2n, 3d). Ce qui en fait l’avant-dernière équipe à domicile. A coupler avec les quatre matchs consécutifs sans victoire (2n, 2d). le plus rageant pour les joueurs d’Enrico Maaßen, c’est que le plus souvent ils ouvrent le score mais n’arrivent pas à le tenir. Il n’y a qu’à regarder le scénario des derniers matchs. Rageants pour les Bavarois, on sent par moments un potentiel mais qui ne franchit pas la rampe.

Même si l’Eintracht reste sur une défaite douloureuse face à Dortmund (1-2), leur bilan à l’extérieur est solide (3v, 1n, 1d). Le mental sera certainement au beau fixe suite de la qualification historique obtenue à Lisbonne pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Kolo Muani est en train de tout renverser là-bas et en marquant le dernier but de cette belle victoire face au Sporting Portugal (1-2), l'attaquant a un nouveau totem d’immunité auprès des supporters. Il ne cesse de m’étonner.


Match acharné en perspective avec les 2 équipes qui disputent le plus de duels dans cette Buli. Attention aux cartons. Sur leur lancée, une victoire serrée pour des visiteurs que je vois finir très, très bien placés au soir de la 34ème journée.


Score 1-2


Hertha Berlin - FC Bayern München

Le 14ème accueille le second.


Défait à Brême, le Hertha Berlin n’arrive pas enchaîner : les joueurs de Sandro Schwarz ont eu des occasions de tuer le match au Weserstadion mais comme souvent cette saison, il manque d’un finisseur clinique dans leur rang. A domicile, la Vieille Dame reste sur une victoire et trois nuls. Avec du mieux mais pas suffisamment pour s’extirper réellement et sereinement du bas du classement. Je pense vraiment qu’ils sont sur la bonne voie. A mon sens, ils traînent entre autre autres les erreurs de recrutement. Pour ce match, le problème pour eux, c’est l’identité du visiteur…


Attention, ils arrivent ! Car c’est le Bayern qui monte à la capitale. Après un mois de septembre agité avec beaucoup trop de remises en cause, Nagelsmann et ses hommes ont mis les points sur les i et enchaînent depuis les démonstrations. La dernière en championnat une branlée 6-2 passée à Mayence qui a pourtant une défense correcte. Avec 6 buteurs différents, histoire de bien souligner la force d’un groupe. Sur la scène européenne, le Rekormeister est la première équipe à remporter tous ses matchs de poule de Ligue de Champions deux années. Bref, ça rigole de nouveau pour le Bayern. Lors du dernier match de championnat, j’ai aimé deux actions en particulier. Tout d’abord, après une offensive avortée sur son côté, Davies à la 26ème minutes est revenu à fond sur son adversaire direct après un sprint défensif impressionnant : après avoir récupéré le ballon avec l’aide d’un partenaire, il remet l’escalope de la pelouse qui a volé lors de l’intervention.

Respect pour ce top joueur et pour l’Homme. Et puis, Mathys Tel est entré en jeu à la 76e minute, l’ex-rennais s'est d’abord illustré par une frappe une minute plus tard avant de marquer d'une frappe contrée à la 79ème. Ça vient de partout, 6 buts face à Mayence, avec 6 buteurs différents...Rayon effectif, même s’il n’a pas joué en Ligue des Champions, Neuer est de retour à l’entraînement. Déjà. Après pour ce week-end, je ne sais pas. A priori, il sera trop court. Et avec le Qatar en ligne de mire, pas le moment de rechuter.


Une victoire du Bayern, forcément. A l’usure, dans les grandes largeurs…Au choix.


Score 1-3


SV Werder Bremen - FC Schalke 04


Match opposant les 2 promus de cette cuvée 2022-2023. Aux trajectoires bien différentes.


En l’absence de son capitaine Friedl suspendu, un joli coup de casque de Füllkrug en fin de match a donné les 3 points de la victoire à un Werder qui a pu ainsi remettre la marche avant et s’assurer une place dans la première moitié du classement. Si ce n’est jamais simple de faire le plein de victoires lorsqu’on enchaîne 2 réceptions consécutives, les Hanseaten auraient bon goût de gagner face à un adversaire direct dans la course au maintien et de faire le plein de points avant d’affronter le Bayern chez lui et de recevoir Leipzig.


Le premier match du Schalke coaché par son nouvel entraîneur Thomas Reis s’est conclu par une défaite à domicile face à Fribourg (0-2). Sans surprise pour une lanterne rouge qui reste sur 6 défaites consécutives. Avec le changement d'entraîneur et le départ surprise du directeur sportif, l’agitation en coulisses restait jusque-là cantonnée en interne mais sort désormais dans la presse. Pas l’idéal pour attirer d’éventuelles recrues de talent, pourtant nécessaires pour espérer renouveler le bail en Bundesliga. Ni pour travailler dans un cadre serein. A noter lors du dernier match, la première apparition dans le groupe pro en Bundesliga de Sidi Sané, le frère de Leroy.


En embuscade pour taquiner les places européennes, le Werder et son attaque (la 4ème du plateau avec 21 buts) a les moyens de solidifier sa belle huitième place. Pour Schalke, un point serait déjà bien. Füllkrug va vouloir sortir le grand jeu, histoire de composter son ticket pour le Qatar. Branlée.


Score 3-0


Bayer 04 Leverkusen - 1. FC Union Berlin


Match qui aurait dû être une formalité pour le Bayer mais ça, c’était avant que la Bundesliga ne démarre.


Depuis sa victoire initiale en championnat pour son premier match, le Bayer de Xabi Alonso reste sur 2 défaites et un nul : la crise que connaît Leverkusen ne s'arrête pas avec l’espagnol qui n’arrive pas à faire décoller le Werkself de la zone rouge. Seule consolation de la semaine, une troisième place en Ligue des Champions offrira un printemps européen en Ligue Europa. Avant la trêve, au programme : déplacement à Cologne puis réception de Stuttgart. Il faudra y prendre des points.


Car, c’est un leader en pleine euphorie qui se déplace à la Bay Arena : qualifiée en Ligue Europa ce jeudi soir, l’Union Berlin a gagné son dernier match de Bundesliga le week-end dernier en affichant des qualités qu’on ne prête en général qu’aux champions. Accrochée dans son Stadion An der Alten Försterei par Gladbach qui avait ouvert le score sur corner à la demi-heure de jeu, l’Union s’est accrochée et avec ses fortes têtes a su trouver les ressources pour l’emporter : c’est d’abord Kevin Behrens qui courageusement et avec un sens poussé du sacrifice est allé gagner un duel aérien avec Tobias Sippel passé au travers du ballon avec un poing venu percuter le visage du buteur berlinois (79’). Si l’entrant Trimmel a cru donner la victoire au club de la capitale par un bon coup de casque au deuxième poteau sur un bon centre venu de la gauche (87’), la VAR est venue doucher tout un stade en signalant une position de hors-jeu. Puis au bout des arrêts de jeu à la 97e minute, c’est le défenseur Danilho Doekhi monté aux avant-postes qui d’une tête a donné les 3 points de la victoire aux Berlinois.


Effet comptable immédiat avec la reprise du fauteuil de leader à un Bayern München qui s’en était emparé à la faveur d’une démonstration dont il a secret au détriment de Mayence dont la défense n’est pourtant pas réputée pour être une passoire. Un point sépare maintenant les deux équipes. Il reste 3 matchs aux Berlinois pour rester en tête lors de la coupure Coupe du Monde et réaliser le second exploit de leur campagne de Bundesliga (le premier étant d’avoir réussi à prendre le contrôle du championnat sur plusieurs journées). Avec un calendrier loin d’être simple : déplacement à Leverkusen (mal en point donc dangereux), réception d’Augsburg (jouable mais attention à son talentueux duo offensif Berisha-Demirovic capable de renverser n’importe quelle défense dans un bon jour) et visite à Friburg qui fait figure d’épouvantail dans ses habits de solide troisième à un point du Bayern second.


L’Union fait plaisir au football romantique et rien que ça, cela fait du bien dans cet univers où star-system et puissance financière sont les principales clefs d’appréciation du potentiel sportif d’un club. L’Union, au contraire, apporte une lecture utopiste d’un football qui ne veut pas d’une Ligue fermée de type NBA.

Alors je mise sur l’Union autant par conviction que par goût de l’inconnu (les Berlinois n’ont jamais gagné à Leverkusen).


Score 1-2


SC Freiburg - 1. FC Köln


Match entre européens où le troisième accueille un dixième.


Fribourg reste sur 2 victoires en Buli et apparaît vraiment très sérieuse. Qualifiée en Ligue Europa, les hommes de Christian Streich dégagent autant de confiance que de solidité. En plus une bonne nouvelle du côté de l’effectif puisqu’après avoir repris avec la réserve, Roland Sallai fait son retour dans l'équipe. Et ça, c’est une excellente nouvelle pour Fribourg, moins pour leurs adversaires.


Pour Cologne, la trêve va faire du bien. En Buli, les joueurs de Steffen Baumgart restent sur un nul et une défaite. Sans être vraiment décrochés d’un point de vue comptable, les blessures s’accumulent et ce particulièrement dans le compartiment offensif puisque sont indisponibles Andersson, Dietz (croisés, saison finie), Lemperle, Ljubicic et Uth. Et pour moi, cela fait beaucoup trop. L’élimination ce soir en Ligue Europa Conférence va alléger le calendrier. Si certains fon des pieds et des mains, le défenseur Hector a décliné la proposition du sélectionneur Hansi Flick pour faire son retour dans l'équipe nationale allemande. Pas commun en ce moment.


Ce jeudi soir en Coupes d’Europe, Fribourg a fait tourné la qualification étant acquise avant le premier coup de sifflet alors que Cologne a jeté toutes ses forces dans la bataille. En vain. Le club de la Forêt Noire gagnera le dernier match de cette 13ème journée.


Score 3-1


On attend comme chaque semaine vos petits pronos.

Player Picks


Cette semaine, le Bayern doit toujours être la pierre angulaire de vos effectifs. Dans l’idéal, un joueur par ligne.


Dortmund devrait se promener. Mönchengladbach qui joue vendredi et Fribourg qui joue dimanche sont de très bons picks autant par les probables retours offerts par leurs joueurs que par la flexibilité qui vous est offerte par rapport aux gros des matchs se déroulant le samedi.


Francfort et le Werder sont des options différenciantes que je considère plutôt fiables alors que la risquette de la semaine se cache chez l’Union Berlin.


Gardiens


Cette semaine encore, on retrouve nos habituels gardiens low-cost Janis Blaswich (RB Leipzig, 3.2), Sippel (Gladbach, 1.7), Koubek (Augsbourg, 3.4) et Sven Ulreich (Bayern, 3.5), même si ce dernier pourrait voir le retour du titulaire.

Un petit nouveau pourrait avoir sa chance Alexander Meyer (Dortmund, 2).

Jiri Pavlenka (Werder, 5.7) joue samedi soir.


Défenseurs


Nico Schlotterbeck (Borussia Dortmund,12.6) a une superbe occasion de nous rappeler pourquoi il était la saison dernière le meilleur défenseur du jeu.


Parmi les valeurs sûres, Christian Günter (Freiburg, 13.9) est un excellent choix.


Tout comme Bensebaini (M’Gladbach, 12.4) etWeiser (Werder, 4.8).


Moins main stream, même si tout est relatif, Lukas Kübler (Freiburg, 6.6) revient bien, Niklas Süle (Borussia Dortmund, 10.6) ou) son coéquipier Raphael Guerreiro (12.3) devraient ramener un clean-sheet.


Ma risquette serait un de ces trois joueurs qui restent capables de gros retours, indépendamment des résultats de leurs équipes : Paulo Otavio (Wolfsburg, 8.2) en feu en ce moment, Borna Sosa (Stuttgart, 12.5) juste avant le mondial et Frimpong (Leverkusen, 11.8). la grosse risquette ? Les 3…


Milieux


Depuis le saison, je roule avec Joshua Kimmich (Bayern, 17.4) et si je peux cette semaine, je le switch pour Leon Goretzka (Bayern, 14.6). pas une priorité mais une envie depuis 2 semaines.


Fiable et régulier dans le jeu fantaisiste, Vincenzo Grifo (Freiburg, 15.5) déçoit rarement. Un incontournable.


J’aime bien Christopher Nkunku (RB Leipzig, 17.1) et quelques jours avant que Didier Deschamps fasse moins d’heureux que de malheureux, je le vois bien se rappeler aux bons souvenirs du sélectionneur national.


Comme annoncé, je rentre cette semaine Bellingham (Dortmund, 14). En espérant qu’il ne soit pas ménagé…Sinon, Julian Brandt (Borussia Dortmund, 13.1).


Jesper Lindstrøm (Eintracht Francfort, 12.7) me semble vraiment fort en ce moment.


Attaquants


Marcus Thuram (Borussia Mönchengladbach, 13.0) ouvre le bal et garde ma confiance.


Avec la visite de la lanterne rouge sur les rives de la Weiser, il est impératif de faire revenir Niclas Füllkrug (Werder Bremen, 7.7) dans votre effectif.


Il joue, il marque et il fait marquer. Eric Maxim Choupo-Moting (Bayern, 5.1) est en ce moment impossible à ignorer. Surtout en temps de vie chère.


Moins clinquant mais tout aussi show, Marcus Ingvartsen (Mayence, 4.5) enquille les pions


Et puisque Dortmund pourrait être présent dans chacune de vos lignes, Youssoufa Moukoko (Borussia Dortmund, 9.7).


Alors bons choix et bons matchs.

Et à la semaine prochaine.

Pour rejoindre notre ligue, https://fantasy.bundesliga.com/leagues/95705

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page